CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for the ‘Non classé’ Category

Pourquoi Jacqueline Fihey se retire de la liste de fusion pour les régionales?

Posted by jyguyomarch sur 20 mars 2010

Je tiens aujourd’hui à remercier chaleureusement les personnes qui ont voté le 14 mars dernier pour la Liste Haute-Normandie Ecologie de l’Eure dont  j’occupais la troisième place .

C’est en pensant aux électrices et électeurs , et notamment aux 1300 ébroïciennes et ébroïciens qui m’ont  soutenue et encouragée par leur vote, que je me dois d’expliquer pourquoi j’ai quitté la liste  de rassemblement de la gauche constituée pour le  deuxième tour.

En effet, je me suis publiquement prononcée  au coté des associations environnementales , et encore tout récemment durant la campagne électorale , contre le  projet de la déviation SW d’Evreux. Il s’appuie sur des études réalisées  à une époque où le « tout-routier » était pensé  comme une solution pour le développement économique de la ville , bien antérieurement  à la crise économique , et à une large prise de conscience des impacts environnementaux .

L’inscription de la déviation SW d’Evreux dans la circulaire officielle qui nous parviendra   pour le vote du 21 mars est loin d’être anecdotique . C’est l’un des points politiquement inacceptables pour moi.

J’aurais certes aimé représenter les écologistes au Conseil Régional . Mais je ne peux cautionner une liste officialisant la réalisation de ce projet.

J’ai donc décidé de m’en retirer.

Partagées par les Verts d’Evreux et du Sud de l’Eure, mes valeurs et mes convictions restent intactes et  ancrées à gauche . Avec eux , je continuerai  donc à œuvrer pour l’écologie  politique dans toutes ses dimensions, notamment sociale et environnementale .

Vous pouvez  toujours compter sur moi.

Jacqueline Fihey

Evreux,  le 17 mars 2010

Publicités

Posted in Non classé | Leave a Comment »

Savoir prendre ses responsabilités d’élus c’est aussi avoir la pertinence de s’opposer à une mesure injuste dans un contexte social qui rend notre vie de plus en plus difficile.

Posted by jyguyomarch sur 8 janvier 2010

Savoir prendre ses responsabilités d’élus c’est aussi avoir la pertinence de s’opposer à une mesure injuste dans un contexte social qui rend  notre vie de plus en plus difficile.

Même si les françaises et les français ont pris l’habitude depuis mai 2007 de voir le pouvoir incarné par un seul homme : Nicolas Sarkozy, il n’est pas acceptable qu’un homme qui se dit de gauche et démocrate, adopte les mêmes attitudes.

Michel Champredon, maire d’Evreux et président de l’agglomération a subi un revers sans précédent au cours du dernier conseil communautaire. Sa proposition d’une nouvelle taxe sur les ménages a été rejetée à une très large majorité. Au lieu de chercher à comprendre les raisons et tirer les conséquences du refus, il décide de sanctionner les élus municipaux communistes de sa propre majorité et ainsi il acte une cassure et des tensions dans l’équipe municipale.

Celui qui, pendant les dernières élections municipales s’est fait passer pour le rassembleur de la gauche, est aujourd’hui face à une opposition très forte et montre son incapacité politique à sortir la ville et son agglomération des difficultés financières, sociales et économiques.

Jean-Yves Guyomarch

Secrétaire du groupe local des Verts

Posted in élection, Démocratie, Démocratie participative, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Non classé, Politique | Leave a Comment »

Cercle de silence samedi 5 dec 16h-17h Evreux

Posted by cfenault sur 4 décembre 2009

le prochain cercle de silence aura lieu samedi 5 décembre 16h-17h square G. Brassens (devant la médiathèque) à Evreux.
Venez nombreux et invitez vos amis!

pour  dénoncer ce qui opprime l’homme (en particulier les inacceptables conditions dans lesquelles des familles et des enfants sont enfermés dans des centres de rétention). Le cercle de silence se déroule chaque premier samedi du mois de 16h à 17h square Georges Brassens à Evreux (devant la médiathèque, près de la mairie).

___________________________________________

Posted in Non classé | Leave a Comment »

Cercle de silence , samedi 7 novembre

Posted by jfihey sur 13 octobre 2009

Samedi 7 Novembre 2009 ,

16h à 17h square Georges Brassens

 

Parce que Les Centres de Rétention Administrative sont des

Lieux où la dignité humaine est bafouée.

Parce que l’enfermement de familles, d’enfants est

inacceptable au pays des Droits de l’Homme.

Parce que les étrangers sont nos frères, avant tout nos frères.

 

Nous resterons silencieux pour aider celles et ceux qui le désirent à

prendre conscience de la réalité de l’enfermement.

Ce cercle est ouvert à tous, croyants ou non, à condition de

respecter la règle du silence.

Silence, parce que nous ne prétendons pas avoir de solution.

Silence que chacun est appelé à habiter par sa prière, sa

méditation ou sa réflexion.

Pour soutenir cette action, n’hésitez pas à rejoindre notre cercle,

pour 5 minutes, ¼ d’heure, 1 heure…

 

Principaux partenaires

Eglise Réformée de France, Pastorale des migrants de l’Eure,

Mission ouvrière de l’Eure, Pax Christi Eure, Communauté Mission

de France d’Evreux, ACAT, CEFED…

Posted in Non classé | Leave a Comment »

VOTATION CITOYENNE

Posted by jfihey sur 29 septembre 2009

Mobilisation pour un référendum
sur le service public postal : mode opératoire de la votation citoyenne
du 28 septembre au 3 octobre

………………………………………………………..
Pour un maximum d’efficacité, il sera possible de voter du 27 septembre au 3 octobre 2009 suivant les opportunités, le temps fort restant bien sur le samedi 3 octobre. Et pour le bon déroulement de la votation, certains impératifs sont à respecter, afin de garantir le caractère démocratique et légitime de la démarche. La liste des lieux de vote par département est en cours de publication – disponibilité prévue le 29 septembre après-midi sur le site du Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal : http://www.appelpourlaposte.fr/.
On trouve aussi sur ce site les horaires du vote, les lieux possibles de vote, les conditions à remplir pour être électeur, le dépouillement, l’organisation de la remontée des résultats, etc.
Notons que du samedi 3 octobre au lundi 5 octobre, jour de publication des résultats nationaux, le comité national tiendra sa permanence de campagne à la mairie du IIe arrondissement de Paris (4 numéros de téléphone seront disponibles pendant cette période). Adresse postale où remonter les bulletins de vote, feuilles d’émargement et PV de dépouillement :
Le Lien votation La Poste, 12 villa d’Este, Tour Atlas, 75013 Paris.
Pour toute information sur la création de comités, les communes désireuses d’organiser la votation, écrire à contact@appelpourlaposte.fr.
Sinon, téléphonez au 01 44 62 12 48 de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

A EVREUX

Mercredi 30/09

 

 

Marché de Nétreville

– devant la Poste

 

9h – 12h

 

Jeudi 01/10

 

Cité Administrative

– devant le restaurant            administratif

 

 

11h30 – 13h15

 

 

Samedi 03/10

 

– Poste principale

– Marché du centre ville

– Poste de Nétreville

 

 

9h – 12h

Posted in Non classé | Leave a Comment »

Lettre ouverte aux professionnels de la santé

Posted by jyguyomarch sur 22 septembre 2009

Grippe H1N1 : Pour le choix de citoyen

responsable de sa santé

La décision du gouvernement de vacciner en masse les français contre la grippe A H1N1 fait reposer logiquement sur les professionnels de santé une lourde responsabilité. La force de la médecine actuelle est de reposer sur des bases scientifiques démontrées. Ainsi, les préconisations des experts et/ou prescripteurs médicaux prennent souvent la forme d’obligations incontournables peu sujettes à questionnement et encore moins à contestation. Cela conduit la grande majorité des « citoyens – patients » à suivre ces avis de façon totalement confiante en abandonnant toute forme d’analyse personnelle.

Mais dans le cas de la pandémie H1N1, le fait que les décideurs politiques en arguant le principe de précaution tentent de se protéger en posant la vaccination comme acte médical indispensable, l’exploitation du réflexe de peur, la perspective d’énormes profits financiers, dictent des conditions qui ne respectent plus la rigueur scientifique. Or la loi française (N°2002-303 Art 11) stipule que : « Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ». C’est donc en incitant les « citoyens –patients » à se faire une opinion par eux-mêmes et à effectuer un choix personnel, éclairé et responsable que l’esprit de la loi sera respecté.

La compétence, le discernement, l’indépendance et la qualité du conseil du personnel médical va jouer un rôle décisif. Il ne s’agit pas ici du débat : « pour ou contre les vaccinations », mais de la question pour chaque « citoyen – patient », dans le cas précis de la vaccination H1N1 : « Est-ce pour moi et ceux dont j’ai la charge le choix approprié, c’est à dire présentant le moindre risque ? » Le simple examen de la situation fournit déjà des critères pour éclairer un choix :

  • Une grippe porcine A H1N1 considérée par tous les experts mondiaux comme de faible gravité (moins grave que la grippe saisonnière habituelle) mais très contagieuse. On en guérit facilement avec un traitement adapté et grâce au travail du système immunitaire naturel ; le nombre de cas graves répertoriés est très faible et presque toujours liés à une grave pathologie simultanée.
  • Une proposition vaccinale de masse coûteuse, orchestrée à grand renfort de médias dont la mise au point a dû être faite dans l’urgence en quelques mois.

Face à cette proposition, nous sommes en droit de demander au titre de la rigueur scientifique :

  • Quelle est l’efficacité du vaccin (taux de patients générant les anticorps attendus) ?
  • Quels sont les effets secondaires potentiels, leur gravité, leur probabilité ?
  • Quelles sont les incompatibilités avec d’autres pathologies, des traitements médicaux, d’autres vaccins (comme celui de la grippe saisonnière par exemple) ?

Malheureusement, le temps imparti pour développer le vaccin et le produire avant le pic de pandémie ne permet pas de répondre de façon sérieuse et documentée à ces questions. Cela veut dire que vous ne saurez y répondre pour conseiller vos patients. Peut-être que l’administration du vaccin présentera un risque de cas graves bien supérieur à celui de contracter et soigner cette grippe bénigne. De grands noms de la médecine comme le professeur Marc Gentilini ou Antoine Flahaut ont déjà alerté sur le caractère précipité, aléatoire et déraisonnable d’une telle vaccination de masse systématique. Au point qu’aux Etats-Unis (H1N1 : immunité juridique pour les labos américains – Le Monde 15.09.09) comme en France la responsabilité des laboratoires ou des professionnels chargés de la vaccination est dégagée comme nous le montre le projet de loi présenté au sénat ( article L 3110-3 du code de la santé publique) ; ainsi le personnel de santé est mis par le législateur en position d’exécuteur non responsable d’un système devenant totalitaire.

Ce vaccin doit donc, au minimum, être considéré comme un produit pharmaceutique en développement et en cours d’essais sur l’être humain, et être soumis aux procédures restrictives spéciales d’information des patients prévues à cet effet, comme le demande le syndicat SNPI des infirmiers et infirmières. Faute de quoi, les « citoyens – patients » seront en droit de se sentir considérés comme de vulgaires cobayes .

En conclusion, chacun d’entre nous, chacun d’entre vous, peut encore agir pour que cet épisode pandémique soit traversé par un maximum de personnes avec une conscience de citoyen libre et éclairé pleinement responsable de sa santé. Dans cette situation difficile, notre conscience collective de citoyen a sûrement quelque chose à y gagner .

Le collectif « Vigilance H1N1 de l’Eure »

Posted in Non classé | Leave a Comment »

Posted by jyguyomarch sur 6 septembre 2009

APPEL à un RASSEMBLEMENT CITOYEN:
Lundi 7 septembre 2009, 18heures – devant la Préfecture d’Évreux
Liana (8 ans) et son frère Housseb (6 ans) doivent être libérés !
Leur place est à l’école, pas en centre de rétention!
Depuis le 24 août 2009, Housseb et Liana MOVSISSIAN sont enfermés avec leurs parents au centre de rétention de
Oissel.

Cette famille arménienne-azérie avait été arrêtée le 24 Août au matin dans la chambre d’hôtel qu’elle occupait à Vernon.
Arrivés en France en 2006, Monsieur et Madame Movsissian ont été déboutés du droit d’asile. Pourtant, on connaît les
persécutions que subissent les couples mixtes dans les pays dont ils sont originaires!
Housseb et Liana auraient dû faire leur rentrée, jeudi 03 septembre, en CP et en CE1, à l’école du Château Saint Lazare de
Vernon. En trois ans de fréquentation régulière, ils s’y sont parfaitement intégrés, parlent bien le français et se trouvent
engagés dans le cycle d’apprentissages fondamentaux.
· En les maintenant en rétention, le juge des libertés (qui affirmait par ailleurs que: « … le centre de
rétention est un endroit adapté aux familles et que si les enfants manquent la rentrée des classes en France, ils
pourront la faire dans leur pays natal …») condamne littéralement ces enfants à la perte de leurs acquis scolaires
ainsi que des repères éducatifs et affectifs qu’ils ont construits au cours de ces années si importantes.
· En les maintenant en rétention, l’état français manifeste un insupportable déni des Droits de l’Enfant et des risques
de conséquences traumatiques générées par la succession de situations dramatiques qu’ils ont vécues: arrestation,
rétention (depuis maintenant près de deux semaines !!!) et menace d’expulsion vers un pays hostile …
Actuellement, selon les témoignages dont nous disposons, Housseb et Liana présentent d’inquiétants signes de
mal-être physique et psychique.
Le droit à l’éducation est un droit fondamental. Leur place est à l’école.
Alors que se prépare la commémoration du vingtième anniversaire de la Convention Internationale des
Droits de l’Enfant, en France … au mépris de toutes les conventions internationales:
· On déchire des familles: C’est ainsi qu’Emmanuel Oladipo (Evreux) n’a pu assister à la naissance de sa
fille Félicia le 30 août dernier : il avait été renvoyé au Nigéria le 15 juillet, malgré une formidable mobilisation
citoyenne.
· On arrache des enfants à leurs parents: Chama Dieumerci (Saint-Denis) , 6 ans, n’a pu faire sa
rentrée scolaire en compagnie de son papa. Ce dernier, « retenu » depuis le 26 août, risque à tout moment un
retour forcé vers l’Angola. Chama a été « confié » à l’ASE!
· On enferme des enfants … comme Housseb et Liana, dans des centres de rétention et on les prive de
leurs droits fondamentaux à la liberté, l’éducation, la sécurité affective et matérielle.
Liana et Housseb doivent rejoindre au plus vite leur école de Vernon où les attendent leurs camarades.
Exigeons la libération de la famille Movsissian !

Posted in Non classé | Leave a Comment »