CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for the ‘Europe’ Category

Une agence européenne réunira tous les fichiers de police, justice et asile

Posted by jfihey sur 12 juillet 2009

 Une proposition de création présentée par la Commission européenne
 
Big Brother est en gestation. C’est en fait Big Sister, puisqu’il s’agit d’une agence personnalisée fondée par l’Union européenne. Orwell ne nous avait pas prévenu que le risque totalitaire viendrait de Bruxelles. Voilà ce que comporte la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission européenne le 24 juin 2009,qui a pour objet de créer une agence chargée de la gestion opérationnelle des systèmes d’information SIS2, VIS et EURODAC.
 

La Commission européenne présente une proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil du 24 juin 2009, ayant pour objet de créer une agence qui sera chargée de la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle en application du titre IV du traité CE et, potentiellement, « d’autres systèmes d’information dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice ».

Elle est fondée sur l’article 66 du traité CE .

1. Les trois outils du fichage en Europe

Le fichage des individus par l’Union européenne pour des motifs de sécurité, de justice ou de flux migratoires repose pour le moment sur trois systèmes distincts. On s’était déjà ému  de la création de VIS et des perfectionnements d’Eurodac, mais il fallait rappeler l’existence de SIS (I puis II).

Sur la base de la convention d’application de l’accord de Schengen du 14 juin 1985 , le système d’information Schengen (SIS) a été créé pour préserver l’ordre public et la sécurité publique, y compris la sûreté des États. Le système d’information Schengen de deuxième génération (SIS II) a été considérablement étendu puisqu’il a pour objet « d’assurer un niveau élevé de sécurité dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice de l’Union européenne, y compris la préservation de la sécurité publique et de l’ordre public et la sauvegarde de la sécurité sur les territoires des États membres, ainsi que d’appliquer les dispositions du titre IV de la troisième partie du traité CE relatives à la libre circulation des personnes sur les territoires des États membres, à l’aide des informations transmises par ce système ».

EURODAC, système d’information à l’échelle de la Communauté (en clair, un ensemble de traitement et de fichiers concernant tous les Etats membres) a été créé pour faciliter l’application de la convention de Dublin , destinée à établir un mécanisme de détermination de la responsabilité de l’examen des demandes d’asile présentées dans l’un des États membres de l’Union. Cette convention a été remplacée par un instrument législatif communautaire, le règlement de Dublin .

Enfin, le système d’information sur les visas (VIS) doit permettre aux autorités des États membres « d’échanger des informations sur les visas, dans le but de simplifier les procédures de demande de visa, de prévenir le « visa shopping », de faciliter la lutte contre la fraude, de faciliter les contrôles aux points de passage aux frontières extérieures et sur le territoire des États membres, d’aider à l’identification des ressortissants de pays tiers, de faciliter l’application du règlement de Dublin et de contribuer à la prévention des menaces pesant sur la sécurité intérieure de l’un des États membres ».

La logique aurait voulu que EUROPOL gère le SIS, tandis que la Commission gére le VIS et EURODAC. Cette option avait été avancée pendant les négociations visant à transformer la convention Europol actuelle en acte communautaire. Bien au contraire, c’est la création d’une nouvelle agence de régulation centralisatrice et à vocation universelle qui a été retenue.

2. Leur remise en une même main

L’une des ambiguïtés majeure de la proposition de règlement est de brouiller la nature de l’agence qui, de gestion en vient à être supposée ensuite « de régulation ».

« L’agence de régulation sera créée en tant qu’organisme communautaire doté de la personnalité juridique. Les premières tâches à confier à l’agence sont de nature opérationnelle, ce qui recouvre la gestion globale des systèmes d’information ainsi que le fonctionnement de ces systèmes. Elle deviendrait ainsi un « centre d’excellence » doté d’un personnel d’exécution spécialisé. Un organisme spécialisé permettrait en outre d’atteindre les niveaux d’efficacité et de réactivité les plus élevés, y compris dans la perspective du développement et de la gestion opérationnelle d’autres systèmes potentiels dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice. »

L’agence sera par ailleurs chargée de toutes les tâches liées à l’infrastructure de communication . A ce propos, la Commission annonce implicitement la publication du règlement portant sur la comparaison des empreintes digitales aux fins de l’application efficace du règlement résultant de la proposition de Règlement du Parlement européen et du Conseil présenté par la Commission le 3 décembre 2008.

Enfin, l’agence pourrait aussi potentiellement être chargée de développer et de gérer « d’autres systèmes d’information à grande échelle dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice » (à condition que soient adoptés des instruments législatifs créant ces systèmes et conférant à l’agence les compétences correspondantes.

Rien n’est dit, évidemment, sur l’articulation, voire l’interconnexion des fichiers en question. Mais quel est le contenu d’une gestion opérationnelle, si ce n’est d’agir sur ces fichiers, de les structurer, d’en améliorer « l’efficacité et la réactivité » ?

Autoriser les Etats à partager des fichiers de police, de justice, et de circulation des personnes était déjà gros de conséquences pour les libertés. Sans même conclure définitivement sur sa nature régulatoire, créer une agence unique maîtrisant complètement la gestion opérationnelle de ses fichiers est un pas décisif et symbolique qui n’aurait jamais dû être franchi sans un débat démocratique élargi.

lundi 6 juillet 2009, par Gilles J. Guglielmi

Publicités

Posted in Démocratie, Europe, Politique | 1 Comment »

L’Ecology Day du 4 juillet 2009 : Les Rencontres européennes d’Europe Ecologie

Posted by jfihey sur 21 juin 2009

 Ecology DayLes Députés du Groupe Verts/ALE au Parlement européen vous invitent à participer à

L’Ecology Day : le 4 juillet 2009

Les Rencontres européennes festives et militantes d’Europe Ecologie


Lieu :
Mains d’Oeuvres
1 Rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen, France

10h  Ouverture des portes, accueil

10h30 – 12h30 : Europe Ecologie : la belle histoire des européennes1. La campagne vue par ses acteurs :

 

Analyse et bilan de la campagne par les  Comités locaux en présence des eurodéputé-e-s français

Animation Pascal Durand : Coordinateur de la campagne, porte-parole d’Europe Ecologie

Lieu : salle Le gymnase

2. La campagne vue de l’Europe :

Analyse et bilan de la campagne en Europe des élections européennes par des eurodéputés du groupe Verts/ALE au Parlement européen : Pierre Jonckheer, Isabelle Durant, Raoul Romeva (sous réserve)

Animation Cécile Duflot : Secrétaire nationale des Verts, porte-parole d’Europe Ecologie

Lieu : salle Star trek


12h 30 – 14h
 : Déjeuner sur place

14h00 – 17h00 : Europe Ecologie : L’histoire continue

Interventions de Daniel Cohn-Bendit, Président du Groupe Verts/ALE au Parlement européen, puis d’acteurs et de soutiens de la campagne

Lieu : salle Le gymnase  + retour vidéo : Bar, salle Star trek, Galerie


17h15 – 19h30 : Spectacle

Carte verte à Gustave Parking et ses amis

19h30 – 20h30 : Dîner festif

21h00- 2h00 : Grand concert et Mix

 

 

Posted in élection, Démocratie participative, déplacements-mobilité, Ecologie politique, Europe | Leave a Comment »

Poursuivre le rassemblement Europe Ecologie dès aujourd’hui

Posted by jfihey sur 13 juin 2009

Les résultats des élections européennes marquent un tournant historique pour l’écologie politique. Les électrices et les électeurs ont fait d’Europe Ecologie la troisième force politique du pays, au coude à coude avec le PS. L’écologie politique qui a obtenu 16,3 % et 2 800 000 voix peut devenir désormais une force incontournable et majeure. Cette campagne, faite en commun avec l’ensemble du Parti Vert Européen a vu une vague verte déferler en Europe de Belgique en Angleterre, d’Allemagne en Grèce. Le groupe Vert au Parlement Européen passe de 41 députés à au moins 53 et devient un groupe charnière pour la construction d’une autre Europe et d’une majorité anti Barroso.

Ce résultat n’est pas un accident électoral. Il est le produit de la rencontre entre une volonté de rassemblement, des candidats aux parcours différents mais complémentaires dont Dany, Eva et José ont été les porte-parole, la construction d’une campagne de longue durée, cohérente fondée sur un projet et un programme de transformation écologiste, un réseau social s’appuyant sur Internet et l’action militantes des groupes de terrain, des initiatives comme celle du collectif Sauvons les Riches. La campagne a montré non seulement un rejet de l’action de la gauche traditionnelle et de l’extrême gauche de témoignage mais aussi un désir d’écologie, un sentiment d’appartenance nouveau de la part des électrices et des électeurs.

Ce résultat signe l’entrée, après la naissance publique de l’Ecologie politique avec René Dumont et la fondation des Verts, après la maturation avec l’entrée de milliers d’élus dans les instances locales et régionales, au Parlement et au gouvernement, de la troisième période de l’écologie politique. L’écologie politique n’est plus un élément marginal du paysage politique mais peut devenir une force politique majeure, autonome, refusant d’être le supplétif de quiconque et aspirant à gouverner pour changer le cours des choses. Nous avons porté lors de cette campagne européenne l’espoir d’une transformation écologiste de la société européenne. Nous devons maintenant le concrétiser en France. Nous avons d’immenses responsabilités pour ne pas décevoir l’électorat qui s’est porté sur Europe Ecologie. L’abstention atteste de la profondeur de la crise de représentation en particulier dans les milieux populaires. S’accompagnant d’une montée des extrême droites en Europe, c’est une situation dangereuse pour la démocratie. Par nos propositions, nos pratiques, nous devons convaincre qu’une autre politique est possible et que l’écologie s’est aussi la prise en compte des problèmes sociaux. . Les urgences écologiques, sociales et démocratiques n’ont jamais été aussi fortes. Les attentes qui en découlent nous appellent à inventer de nouvelles formes d’expression et de structuration politiques de notre famille politique, l’écologie. Construire l’alternative écologiste, en fédérant tout le peuple de l’écologie doit être notre boussole dans la période. Nous devons à tout prix sauvegarder le véritable trésor constitué par les acquis de la campagne d’Europe écologie : Rassemblement, diversité, autonomie, crédibilité.

Dans cette campagne, Les Verts ont été la colonne vertébrale de la mise en œuvre du rassemblement, dont la force provient de la diversité de ses acteurs : associatifs, personnalités de la société civile, initiateurs du Pacte écologique, membres actifs du Grenelle de l’environnement, et les nombreux citoyennes qui ont rejoint les comités locaux… Ils portent ainsi la responsabilité majeure de faire vivre ce rassemblement qui passe par la métamorphose de l’écologie politique. Nous devons bâtir la maison commune des écologistes sans détruire les acquis politiques, organisationnels et programmatiques des Verts. Pour concrétiser cette ambition, nous devons nous donner des repères pour rassembler un arc de forces très larges. Le périmètre de l’écologie politique ne se réduit pas aux militants issus des associations environnementalistes. Il doit s’ouvrir à tous ceux qui partagent le projet de transformation écologique et solidaire de la société. Nous devons faire le pari de la créativité collective fondée sur la richesse des différences des composantes du rassemblement. Nous devons enfin proposer aux dizaines de milliers de membres déjà signataires ou étant susceptibles de participer à ce projet commun, une feuille de route précise avec des rendez vous réguliers ;

En effet, nous devons continuer d’adapter nos modes d’organisation pour que, comme nous avons su le faire lors de cette élection européenne, nos campagnes puissent s’inscrire dans des formes de militantisme dont le mode d’engagement au sein de la mouvance de l’écologie est variable. Cette diversité d’engagement est une des clefs du succès d’Europe Ecologie, nous devons en prendre acte et veiller à sa possibilité même lorsqu’elle s’exerce dans un cadre relativement informel. Ce militantisme n’est pas concurrent des Verts ; il est complémentaire et nous devons continuer à le prendre en compte. Si la porte des Verts est ouverte à ceux et celles qui adhèrent à leurs valeurs et que chacun(e) peut contribuer à l’évolution depuis leur création, les Verts doivent aussi entendre ceux qui préfèrent se tenir à l’écart des engagements partidaires et continuer à œuvrer avec eux. Ce qui nous importe avant tout est la sincérité des engagements et la démocratie des fonctionnements.

Considérant l’urgence de prolonger l’élan de la campagne des européennes, le CNIR propose :

1- de poursuivre, élargir, renforcer, approfondir la dynamique de rassemblement de l’écologie politique. Les 13000 signataires et les 5010 comités locaux, les Verts, R&PS, les militants et candidats issus du mouvement associatif, et les eurodéputés nouvellement élus forment le socle de cette dynamique. Un comité d’animation et de pilotage (CAP) du rassemblement issu de ces composantes sera institué pour organiser la journée du 4 juillet 2009 rendez vous militant et festif des comités Europe Ecologie, tirer un bilan de la campagne, définir les attentes vis à vis des députés européens, organiser le suivi citoyen du travail européen, avec le mouvement associatif et de mettre en chantier les initiatives du rassemblement. Le CE et les élus au Parlement européen doteront ce Comité d’animation et de pilotage (CAP) d’un dispositif lui permettant de continuer son travail : site internet, mise à disposition de collaborateurs, financement…

2 -de faire du Rassemblement un des axes majeurs des Journées d’Etés des Verts. Ces Journées d’été des Verts avec Europe Ecologie seront l’occasion d’un approfondissement du rassemblement ouvert à tous les comités locaux d’Europe Ecologie. Elles permettront d’élaborer un bilan collectif, de mettre en commun les attentes à l’égard des eurodéputés et de préparer avec le Parti Vert Européen les prochaines échéances. Une plénière, et d’autres moments de débat, avec la participation des principaux acteurs du rassemblement, seront consacrés à l’avenir de l’écologie politique en France et en Europe.

3 – de charger le comité d’animation et de pilotage du Rassemblement en lien avec le CE de préparer les rendez-vous en mettant sur pied des groupes de travail nationaux associant des acteurs de la campagne, des militants verts et des citoyens engagés dans la mouvance de l’écologie politique : faire de Copenhague le Seattle du Climat ; préparer à la base le Bruxelles de l’emploi, organiser la lutte contre les paradis fiscaux.

4 – d’ouvrir sans tabous en lien avec les partenaires du rassemblement le chantier de l’écologie politique du XXIème siècle. De quels outils nouveaux se doter : Fondation, revue, fête annuelle, liens avec les différents secteurs sociaux, rôle de la Fédération des Elus, contrats de partenariats avec les associations… Les Journées d’Eté de Nîmes seront l’occasion de lancer les travaux. Ce chantier se traduira par une première étape en décembre : le Forum national des 6 h de l’écologie politique

5 – de tenir à l’automne des conventions régionales du rassemblement précédé d’une convention nationale, ouvertes aux acteurs sociaux et chargées de proposer un projet de conversion écologique des territoires et d’organiser la campagne régionale et autonome de listes de rassemblement des écologistes en lien avec les CAR. Cette campagne sera une campagne nationale s’inspirant de la campagne des élections européennes avec des meetings nationaux dans chaque région, une communication nationale et un projet d’écorégion décliné pour chaque liste.

6 – Tout en restant disponibles pour les échanges sur le fond avec leurs partenaires de gauche, les Verts dans cette période ont pour tâche prioritaire de construire l’union des écologistes, de construire ce pôle autonome. Cette construction politique va de pair avec notre stratégie d’alliance visant à créer une majorité de transformation sociale et écologique pour battre la droite en 2012.

7 – de faire au prochain CNIR un bilan sur la tenue de cette feuille de route en présence de nos partenaires du rassemblement

motion adoptée à l’unanimité lors du CNIR du 13 juin 2003

Posted in Ecologie politique, Europe, Les Verts | Leave a Comment »

Le vert est mis

Posted by jfihey sur 10 juin 2009

 Obsédés que nous sommes en France par le jeu des hommes et des partis, on risquerait de sous-estimer la percée accomplie le 7 juin sur le terrain des idées. Cette élection européenne a marqué l’avènement électoral, dans notre pays, de l’écologie politique. Trente-cinq ans après que René Dumont, candidat écologiste à la présidentielle, eut vidé devant les caméras de télévision un verre d’eau, affirmant que ce liquide serait un jour aussi rare et précieux que le pétrole, trente-cinq ans après, ce verre est devenu fleuve.

 

Comme toujours dans un succès, il a fallu que se rencontrent un chef de file et son public, un discours et une attente. Disons, dans les termes de l’économie de marché combattue par ce mouvement, une offre et une demande.

Daniel Cohn-Bendit, secondé avec succès par Eva Joly, avait en main la bonne partition. Parce qu’il a parlé à la fois d’Europe et d’écologie, estimant que la première n’est rien sans la seconde, que le changement climatique et ses dangers pour nos sociétés dépassent les frontières pour représenter un enjeu supranational.

Ce discours puise en profondeur. Encore fallait-il le remonter à la surface. Que signifie cette victoire ? On y voit trois réponses encore mal formulées, qui devront s’affiner pour que l’espoir soulevé s’appuie sur un socle solide, déjà éclairé par les nombreux écrits d’un penseur comme Edgar Morin.

La première réponse est à chercher du côté de la crise du capitalisme. Vécue depuis plusieurs mois par des millions de Français, elle a brutalement mis en lumière les impasses de la dérégulation.

L’écologie politique apparaît comme une alternative aux modes de création de richesses hérités de l’âge postindustriel. « La preuve est faite que la réponse à la crise économique doit être aussi une réponse écologique », déclare Daniel Cohn-Bendit à Libération. Au règne de la finance, son mouvement veut substituer celui de l’équité. Même s’il faut faire un effort d’imagination pour inventer comment.

La deuxième réponse relève de ce qu’on pourrait appeler l’extension du domaine de la lutte. Le champ de l’écologie ne se limite pas aux effets du climat détraqué. Derrière le réchauffement terrestre, la préservation de l’accès aux « biens premiers », il y a les inégalités sociales. « A mesure qu’un système s’approche de ses limites écologiques, les inégalités ne font que s’accroître », écrivait en 1987 le rapport Brundtland, Notre avenir à tous, premier grand texte politique sur le développement durable.

Plus manquera l’eau, plus se renchérira la nourriture, plus il fera chaud, plus souffriront les pauvres, les plus fragiles de nos sociétés. Les victimes de la canicule de 2003 en France ou celles, non secourues, de l’ouragan Katrina en Louisiane, pendant l’été 2005, en furent des exemples éloquents.

La troisième réponse a trait à la recomposition sous-jacente à gauche. Tel un Calder tordant à sa manière le fil de fer des idées pour faire naître une forme politique nouvelle, Cohn-Bendit et ses amis font danser les lignes politiques dans le sens de l’Histoire : situer l’humain à bonne distance des technologies et des forces de l’argent, sans prôner la décroissance qui laisserait entier le problème de la pauvreté.

Autrement dit, cette écologie politique est peut-être le nouveau visage de la gauche de demain, la « troisième gauche » aspirant à renouveler la première et la deuxième, dont les doctrines et les hommes se sont perdus en route.

Cohn-Bendit, opposant-clé de Sarkozy ? L’affiche donne à réfléchir, même si l’intéressé dit s’en désintéresser, trop occupé qu’il est à ancrer son projet dans un espace européen où l’écologie politique est encore loin de faire le plein.

Eric Fottorino,
Editorial,  le Monde du 10.06.09
 

Posted in Ecologie politique, Europe, Les Verts | Leave a Comment »

Le comité local Europe Ecologie communique

Posted by jfihey sur 9 juin 2009

  C’est  dans un contexte de crises économique et environnementale que les européens ont été appelés aux urnes pour être représentés au parlement européen.

L’abstention, la poussée de la droite, le recul de la gauche seraient très inquiétants si  de nombreux électeurs de l’Eure comme partout ailleurs ne s’étaient pas mobilisés autour des valeurs et du programme d’Europe Ecologie.

 Europe Ecologie est le rassemblement tant attendu  de personnalités issues d’associations  écologistes, sociales,  environnementales et du mouvement vert qui se sont engagées à dépasser leurs spécificités pour se réunir au cours de cette période électorale sur l’essentiel, c’est à dire leurs valeurs écologistes, sociales et démocratiques.

 Avec 14 eurodéputés français dont Hélène Flautre pour notre région, l’écologie politique aura une plus grande expression au parlement Européen.

Le  rassemblement des forces de l’écologie répond à la nécessité de mettre la conversion écologique aux cœurs des politiques Européennes.

L’expression citoyenne du 07 juin marque, la première étape d’une dynamique et de la construction de nouvelles politiques.

Aux  élections régionales de 2010, le rassemblement de l’écologie sera présent mais d’ici là, restons mobilisés. Ensemble au quotidien,  poursuivons ce que nous avons engagé.  Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre le parti de l’écologie.

 Merci à tous ceux qui ont soutenu le rassemblement  Europe Ecologie,  ceux qui se sont engagés dans cette campagne et ceux qui ont voté pour la liste Europe Ecologie.

 Evreux, le 08 juin 2009

Jean-Yves Guyomarch, Secrétaire du groupe local des Verts

Catherine Fenault, Coordinatrice du comité local Europe Ecologie

Posted in élection, Ecologie politique, Europe | Leave a Comment »

Merci !

Posted by jfihey sur 8 juin 2009

Ce dimanche 7 juin 2009 a été le D-Day de l’écologie politique en France et en Europe, grâce à vous.

Merci à vous toutes et tous, merci pour votre engagement, votre soutien, votre vote.

Cette campagne merveilleuse a permis notre succès aujourd’hui !

Europe Ecologie

Posted in élection, Ecologie politique, Europe | Leave a Comment »

LE 7 JUIN 2009 : LE RASSEMBLEMENT…

Posted by jfihey sur 5 juin 2009


A quelques heures du scrutin, enthousiasme et espoir animent chacun d’entre nous. Les derniers meetings nationaux, dans toute la France et au Zénith de Paris, ont rencontré un succès remarquable. Sur le terrain, sur les marchés, dans le public, nous rencontrons partout le même écho, partout la même attente. La promesse, formulée il y a quelques mois, d’une transformation de la politique européenne et française, est en marche.

L’aventure collective, que nous avons choisie, a rassemblé des citoyens divers pour porter un projet clair et ambitieux qui montre que la transformation écologique est possible. Ce rassemblement des écologistes est porteur de dynamique et de changement.

Nous devons dès dimanche traduire cet espoir dans les urnes. Dans les derniers jours, nous continuerons à insister sur les enjeux européens et les changements nécessaires.

Maintenant le choix est entre les mains des électeurs et des électrices. Nous savons que quelques voix suffisent parfois à faire basculer une élection, alors jusqu’à dimanche soir, il faudra se mobiliser massivement, parce que pour changer l’Europe et transformer la société, une écologie politique forte et respectée, c’est indispensable.
 

CÉCILE DUFLOT
sécrétaire nationale des Verts
porte-parole d’Europe Écologie

PASCAL DURAND
coordinateur de la campagne
porte-parole d’Europe Écologie

Posted in élection, Ecologie politique, Europe | Leave a Comment »

Le 7 juin la clé c’est la participation !

Posted by jfihey sur 4 juin 2009


Nous arrivons au terme de cette campagne Europe Écologie.
Les derniers meetings, les dernières rencontres montrent que nous avons retrouvé beaucoup d’amis, que les réseaux se sont mobilisés mais aussi que nous avons su toucher un public nouveau.
Il semble que nous ayons réussi à faire passer notre message essentiel : la réponse à la crise doit être globale parce que la crise est globale : écologique, économique, sociale et financière tout à la fois.
Les électeurs ont compris que les députés que nous leur proposons d’envoyer à Bruxelles ont une mission précise à accomplir et que leur élection ne sera pas vaine…
Il nous reste, pour ces derniers jours, à convaincre tous de se déplacer effectivement ce dimanche 7 juin pour accomplir leur devoir de citoyens écologiquement responsables.
Ce sera sans doute la clef de cette élection. Quand l’abstention menace d’être aussi élevée, le succès appartient à ceux qui savent le mieux se mobiliser.
Alors soyez tous présents au Zénith de Paris, mercredi 3 juin, et dans les derniers meetings en région, dans la rue pour les dernières rencontres, au cinéma le 5 juin pour voir Home,  le film de Yann Artus Bertrand et de Luc Besson, et dîtes bien à tous que le 7 juin, la Planète, l’Europe, l’Écologie ont besoin de tout le monde.

JEAN-LOUIS ROUMÉGAS , DJAMILA SONZOGNI
porte-parole des Verts

Posted in Ecologie politique, Environnement, Europe, Santé | Leave a Comment »

Autour de Europe Ecologie

Posted by jfihey sur 3 juin 2009

En plus de 6 mois de campagne active, nous avons croisé de nombreuses personnalités.

 Rencontres, clips humoristiques, entretiens, lettres… de ou avec entre autres :

– Stéphane Hessel , Lambert Wison , La Crise (par legroupe l’Homme Parle) , Marc Dufumier (agronome), Christian Vélot (OGM) , Daniel Cohn-Bendit et Edgar Morin , Rufus , Fred Vargas , le collectif  « sauvons les riches » , un militant socialiste , …

Retrouvez ce florilège sur  Europe Ecologie

http ://www.europeecologie.fr/actu/autour-europe-ecologie-rencontres-et-temoignages

Posted in Europe, Politique | Leave a Comment »

Voter, faire voter dimanche 7 juin

Posted by jfihey sur 2 juin 2009

retour sur la campagne
europe écologie

A la veille du dernier meeting au Zénith de Paris (vous venez en co-voiturage ?),
nous vous proposons de faire un petit tour sur 6 mois de campagne du Rassemblement.

 Pour commencer nous vous invitons à revisiter europe-ecologie.fr,
pour y relire le programme, les tribunes des candidat-e-s,
consulter la photothèque…

…et suivre la vie de plus de 500 comités locaux et groupes thématiques que vous,
désormais plus de 13 000 signataires du site, avez animés,
en organisant plus de 1000 événements !

Voici donc un tour d’horizon – forcément incomplet – de ce que vous pouvez revoir
ou envoyer à vos amis pour leur rappeler de voter dimanche !

Posted in Europe, Politique | Leave a Comment »

Elections européennes: la dernière ligne droite!

Posted by jfihey sur 31 mai 2009

  

Nous entrons dans la dernière ligne droite de ce qui peut être déjà considéré comme une très belle campagne.
 
Nous devions relever le défi : rassembler la mouvance écologiste, réaffirmer l’écologie comme un projet politique global nécessaire face aux urgences, montrer que le contrat écologiste est la seule réponse possible à la crise, parler vraiment et concrètement d’Europe.
 
Nous sommes sur le point de gagner notre pari : les meetings sont  pleins, les militants enthousiastes, les sondages encourageants. Notre campagne a été reconnue comme la plus dynamique, la seule à parler vraiment du sujet.
 
Il nous reste la dernière ligne droite. Tenir le cap. Ne pas nous laisser distraire par les tentatives de diversion de droite, de gauche ou du centre. Marteler notre message de fond : sortir de la crise par l’écologie et l’Europe.
 
Alors tous aux derniers meetings, à vos mails, au téléphone et dans la rue pour convaincre que  l’écologie, c’est maintenant ou jamais !
 
JEAN-LOUIS ROUMÉGAS et DJAMILA SONZOGNI

 

porte-parole des Verts

Posted in Ecologie politique, Europe, Les Verts | Leave a Comment »

239 millions de chômeurs en 2009

Posted by jfihey sur 29 mai 2009

En France, l’Unédic prévoit 639 000 chômeurs en plus en 2009. Dans le monde, le nombre de chômeurs pourrait augmenter de 39 à 59 millions, pour atteindre un nombre total de 210 à 239 millions chômeurs (soit un taux entre 6,5 et 7,4%). Chez les jeunes, le taux de chômage pourrait monter à 15% (au lieu de 12% en 2008).

La hausse du nombre de travailleurs pauvres dans le monde est encore plus violente : plus 200 millions en 2009.

L’Union Européenne et les économies développées seront les plus touchées, avec entre 73 et 96 millions de chômeurs supplémentaires d’ici fin 2009 par rapport à 2007. Mais toutes les régions sont affectées par cette tendance dramatique : par exemple, en Afrique subsaharienne, 77% de travailleurs devraient se retrouver avec un emploi vulnérable.

Les déclarations du directeur général du Bureau International du Travail sont alarmantes : « Nous sommes témoins cette année d’une hausse sans précédent du nombre de chômeurs et des travailleurs susceptibles de tomber dans la pauvreté à travers le monde ». Le BIT appelle à la mise en place d’un plan mondial pour l’emploi.

Dans son rapport (Faire face à la crise mondiale de l’emploi) publié le 28 mai, l’OIT appelle notamment à « investir dans l’économie verte de demain » et rappelle le « potentiel énorme de création d’emploi » liées aux mutations nécessaires aux réductions des émissions carbone et afin d’assurer la sécurité alimentaire et le développement rural.

Dans son programme, Europe Ecologie porte un projet de solidarité internationale, à l’échelle européenne et à l’échelle mondiale. Le projet vise à la fois à répondre aux urgences de la crise (Bruxelles de l’emploi, emprunt de 1000 milliards d’euros pour réaliser les investissements verts, revenus minimal et maximal d’existence…) et à construire rapidement un modèle qui ne répète pas les erreurs du passé (régulation des flux financiers, revenus de reconversion, sobriété et efficacité en énergie, agriculture durable…).

Posted in Ecologie politique, Emploi, Europe | Leave a Comment »

Les enjeux européens, pour un Bruxelles de l’emploi

Posted by jfihey sur 25 mai 2009

Dans le cadre de la campagne des européennes 

le Comité local Europe écologie vous invite

  Mardi 26 mai à partir de 17h

Maison de quartier de la Madeleine (Place Kennedy) à Evreux

Avec François DUFOUR, deuxième de liste Europe écologie Nord ouest, éleveur de vaches en Basse-Normandie et ancien porte-parole national de la confédération paysanne.           

Et Jean-Claude Mary, candidat Europe écologie pour l’Eure, militant anti-nucléaire.

Il sera question de la crise du lait

des emplois verts dans l’agriculture et dans le secteur de l’énergie

de la PAC

Pour information déroulé de la journée :

 –         17 h  : rencontre avec les associations et la population

–         18 h : échanges avec les structures locales créatrices d’emplois

–         19 h 30 : buffet ouvert à tous 

–        20 h 30 :  Les enjeux européens, pour un   Bruxelles  de l’emploi

Posted in Ecologie politique, Europe, nucléaire | Leave a Comment »

Universités: des solutions maintenant !

Posted by jfihey sur 24 mai 2009

L’enseignement supérieur français est scandaleusement pauvre et inégalitaire. Le Ministère donne deux fois plus aux grandes écoles qu’aux universités. La loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) est venue aggraver cette situation, en soumettant le budget des universités au financement privé. Comment l’enseignement supérieur peut-il, dans ces conditions, jouer son rôle d’ascenseur social ?

 Des étudiants précarisés

– 75% des étudiants sont obligés de travailler en marge de leurs études.

– Le nombre de logements universitaires est ridicule (1 place pour 13 étudiants).

– Au sortir des études, il est de plus en plus difficile de trouver un emploi stable.

– Les stages ne sont plus des périodes d’apprentissage mais d’exploitation d’une main d’œuvre qualifiée et quasi-gratuite.

– La mastérisation de la formation des professeurs va encore accentuer cette précarité.

 

Le combat continue !

La reprise progressive des cours, pour les besoins de la validation des diplômes, ne doit pas faire oublier cette situation dramatique. La mobilisation des acteurs de l’université reste nécessaire et légitime. L’action des responsables politiques l’est encore plus.

 

Europe Ecologie propose : une véritable politique européenne pour l’enseignement et la recherche.

L’éducation et la recherche ne sont pas des marchandises. L’université doit rester un lieu de culture, d’intelligence, d’invention…

Pour une harmonisation européenne démocratique et solidaire. L’Europe doit revenir sur le processus de Bologne et ses déclinaisons récentes, non démocratique et d’inspiration néolibérale. La nécessaire harmonisation des conditions d’études et de recherche à l’échelle continentale doit garantir l’égal accès de toutes et tous à l’éducation. Nous proposons de mettre en place une Politique de l’Enseignement et de la Recherche Commune (PERC), débattue et proposée par le Parlement Européen.

Pour un statut européen de l’étudiant

L’Europe doit garantir à chaque étudiant européen :

-Le droit à l’autonomie, assuré par un Revenu minimum Garanti, qui pourra être complété par des bourses d’études

-Le droit au logement gratuit. Sa mise en oeuvre passera notamment par la rénovation et la construction des logements, en accord avec les normes HQE.

-Le droit à la mobilité européenne, par l’élargissement des programmes et d’échanges de type Erasmus.

 

Pour une politique européenne de recherche

Seule une recherche indépendante et démocratique permettra de faire face aux défis à venir.

L’effort de financement de la recherche devra être porté à 5% du PIB européen.

Le travail de recherche devra aussi être débattu et mis en commun au niveau européen.

La politique commune fixera tous les 5 ans un engagement européen de programmation de la recherche et renforcera la mobilité des chercheurs.

Europe Ecologie

 

Posted in Culture, Enseignement, Europe, Politique, Rechercche | Leave a Comment »

Hadopi

Posted by jfihey sur 15 mai 2009

 Paris, le 12 mai 2009

Hadopi : l’UMP vote contre l’Europe

Après un premier échec, le gouvernement a décidé de faire voter à tout prix la loi HADOPI à l’Assemblée nationale. L’acharnement présidentiel et gouvernemental à faire voter ce texte liberticide et inapplicable va à l’encontre du bon sens et de l’avis d’une large majorité de spécialistes, de citoyens et d’internautes. C’est à nouveau un mauvais coup porté aux droits des utilisateurs d’Internet.

Mais c’est aussi un déni de l’Europe. Le Parlement européen a voté à une large majorité, mercredi 6 mai l’amendement représenté par MM. Bono et Cohn-Bendit (contre le “mauvais compromis” porté par Mme Trautman dans le cadre du « Paquet Télécom »). Ce texte devrait donc faire force de loi dans tout l’Union européenne : il sera alors clairement interdit, sans décision de justice, de couper un accès à Internet sous prétexte de téléchargement illégal. Non contents de tout faire pour empêcher le débat de fond que pourraient attendre les citoyens pour la campagne des élections européennes, les proches du Président de la République montrent ici encore tout le respect qu’ils portent à l’Europe et au Parlement européen !

« Le président Sarkozy demandait il y a quelques jours davantage de pouvoir pour le Parlement européen » rappelle Sandrine Bélier, tête de liste Europe Ecologie dans l’Est. « Mais son gouvernement piétine une décision de ce même Parlement européen. Le gouvernement est-il schizophrène ou bien nous prend t-il pour des idiots ?» Et la candidate, signataire du Pacte pour les Libertés Numériques conclut: «Face à ce double discours, face à ce mépris de la démocratie européenne par les dirigeants français, face au refus de se poser les bonnes questions pour apporter les bonnes solutions, j’appelle les Internautes, blogueurs, simples citoyens, et toutes celles et tous ceux attachés à leurs libertés publiques et numériques à faire front commun et à l’exprimer dans les urnes le 7 juin prochain avec Europe Ecologie ».

À l’annonce du vote de ce jour à l’Assemblée Nationale, Daniel Cohn-Bendit, co-auteur de l’amendement européen, a pour sa part déclaré : « Ce gouvernement fait n’importe quoi ! Après avoir tenté de faire pression sur les parlementaires européens, il force le vote en France et prévoit de bloquer le Conseil pour qu’il change le contenu du Paquet Telecom. Une fois de plus, Sarkozy ne supporte pas qu’on lui rappelle les droits fondamentaux qui régissent nos sociétés. Mais il fait une erreur grave, qui aura des conséquences pour la France et pour l’Europe ! »

Europe Ecologie

Posted in Culture, Démocratie, Europe | Leave a Comment »

Europe Ecologie : J-30

Posted by jfihey sur 7 mai 2009

Mardi dernier, grâce à vous, Europe Écologie a franchi le cap de  son dix millième signataire !
Partout, les Comités Locaux se mobilisent, tractent, affichent, organisent des événements dont la fréquentation montre l’intérêt de réaliser une campagne de terrain sur des thèmes qui prouvent que l’Europe est au cœur de notre quotidien.
Partout nous rencontrons une véritable écoute sur nos solutions pour l’agriculture, la conversion écologiste de l’économie, la santé, l’éduction ou la culture. Les  interrogations du début, en particulier des médias sur notre capacité à répondre à la crise globale que nous traversons font désormais place à de réelles  questions et débats sur notre programme, nos objectifs, et nos projets.
C’est grâce à la mobilisation de toutes et tous, des femmes et des hommes qui ont rejoint Europe Écologie et qui font la force de notre Rassemblement que tout cela a été rendu possible.
A 30 jours du scrutin, les autres listes vont entrer en campagne et cela doit être pour nous le signal d’une nouvelle mobilisation, celui d‘un renforcement de notre  rassemblement.
Nous devons insister sur ce qui fait notre originalité, un rassemblement basé sur des idées, des valeurs et des engagements communs, une diversité assumée et constructive.  Un rassemblement qui dit avec clarté que les solutions aux crises sont écologistes, nécessaires et urgentes.
Nous devons continuer de convaincre.
La signature de l’appel marque une adhésion à une démarche commune, faire que l’impératif écologique devienne le déterminant commun de toute politique économique, sociale et environnementale.
Chacune et chacun doit inviter une personne de son entourage à signer l’appel du Rassemblement Europe Écologie pour accéder ainsi au réseau social du site  europe-ecologie.fr et l’enrichir.
Le site est un moyen privilégié de communication. Plus il rassemblera de signataires, plus l’équipe de campagne pourra impulser à une échelle plus grande encore la campagne des écologistes.
Ce qui fera foi le 7 juin prochain ce ne seront pas les sondages, même si ceux-ci sont encourageants en  nous plaçant au coude à coude pour la troisième position, mais ce seront les électeurs et les électrices. Un bon résultat le 7 juin nous permettrait non seulement une représentation forte des écologistes au Parlement européen, mais modifierait durablement le rapport de force en faveur des idées écologistes et de notre conception de l’Europe dans la société  française.
Continuons, ensemble,  de  montrer que notre rassemblement est la seule véritable alternative aux politiques menées depuis des années en Europe dont les échecs patents ne peuvent plus être dissimulés. Convainquons de nombreuses autres personnes d’adhérer au rassemblement et de signer l’appel.
Chacune et chacun à sa place, chacune et chacun avec ses moyens, toutes et tous nous pouvons accentuer l’effort pour être encore plus forts le soir du 7 juin.
Aujourd’hui, lançons nous ce défi de réunir à nos cotés toute la famille écologiste, mais aussi de convaincre au-delà, que les réponses qui figurent dans notre programme doivent être défendues au niveau européen.

Ne laissons à personne d’autre que nous, le bénéfice de notre mobilisation en faveur d’une transformation écologiste de la société. 
Un voisin, une amie, un(e) collègue de travail,… les gens attendent des réponses, parlons-en.
Les derniers jours de la campagne sont essentiels à sa réussite.
Nous touchons au but. Nous avons les forces, nous avons les idées. 
Nous portons de vraies solutions aux crises que traverse notre société, faisons les connaître, portons-les au débat public.
Soyons fiers de nos engagements, ils sont porteurs d’avenir.
Ecologiquement vôtre
Les Porte-parole

Cécile Duflot                        Pascal DURAND

     

Posted in Ecologie politique, Europe | Leave a Comment »

Tchernobyl: ne pas oublier, ne pas recommencer

Posted by jfihey sur 30 avril 2009

Le 26 avril 1986, à 01 h 23, deux explosions font voler en

éclats le réacteur numéro 4 de la centrale soviétique

de Tchernobyl.  Le nuage radioactif se diffuse sur toute

l’Europe, seules les autorités françaises affirment qu’il

s’est arrêté aux frontières.

Aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), partenaire officiel de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, persiste dans son déni et dénombre officiellement 4000 morts liés à l’accident. Cancers, maladies cardiaques, maladies du tube digestif, dépressions: ce sont probablement plus de 200000 personnes qui ont payé le lourd tribut de la catastrophe. Ne les oublions pas.

Tranquilles depuis Tchernobyl ?

Les vieilles centrales s’usent, aggravant le risque de nouvelles catastrophes. depuis 1986, plus de 60 incidents significatifs en France rappellent les dangers latents. La centrale de Fessenheim en Alsace, la plus ancienne de France, aurait dû être fermée en 2007;  en 1999 suite à l’inondation de la centrale du Blayais (Aquitaine) pendant la tempête, le plan d’urgence Interne a été déclenché pour la première fois.  En juin 2008, un accident dans la centrale de Krsko en Slovénie a entraîné le déclenchement du système d’alerte européen. Cette alerte a été lancée à sept reprises entre 2005 et 2008…

Certains gouvernements s’entêtent dans des choix qui menacent la santé et la sécurité des citoyens de toute l’Europe.

La France, principal VRP de l’atome, défend sa particularité nationale : un réacteur nucléaire sur sept dans le monde est français.

 Daniel COHN-BENDIT Eva JOLY José BOVÉ

europeecologie.fr

Posted in Environnement, Europe, nucléaire, Santé | Leave a Comment »

Sortir de la crise: de vraies solutions maintenant!

Posted by jfihey sur 30 avril 2009

 Europe Écologie, solidaire des salariés en lutte et de la riposte unitaire face à la crise, respecte l’indépendance des organisations syndicales et n’entend pas se substituer aux salariés et à leurs représentants, qui sont seuls légitimes pour définir et organiser les luttes sociales. Nous serons dans les rues le 1er mai partout en France, pour porter nos solutions : écologiques, solidiaires et européennes :

Europe Écologie refuse la casse sociale et n’accepte pas de voir fermer les entreprises les unes après les autres, de voir détruire des filières industrielles entières comme, hier, la sidérurgie et aujourd’hui l’automobile.

LES SALARIES  ne doivent pas payer le coût de l’imprévoyance de ceux qui dirigent depuis des années et qui ne veulent rien changer. ils continuent de sommets en G20 à distribuer des milliards d’euros au FMi, aux banques, aux industriels, sans la moindre exigence écologique ou sociale. Ils veulent à tout prix maintenir un modèle de croissance à crédit qui surexploite les ressources naturelles et humaines.

LES SOLUTIONS  existent mais elles ne viendront ni des méthodes, ni des hommes du passé. La crise n’est pas seulement financière et économique, c’est une crise de civilisation, sociale, écologique, alimentaire, énergétique. Face à une crise globale, il faut une vision nouvelle et des solutions durables. il faut réorienter l’économie par sa transformation écologique, relocaliser les emplois, redistribuer les richesses et mettre en oeuvre des solutions créatrices d’emplois qualifiés et durables.

Notre Contrat pour l’europe propose un projet cohérent fondé sur la construction d’une Europe qui protège et privilégie l’intérêt général, le bien commun et les citoyens plutôt que les lobbies industriels et financiers.

L’issue est EUROPEENNE  , L’issue est ECOLOGIQUE

Un Bruxelles de l’emploi, véritable Grenelle à l’échelle européenne , réunissant les partenaires sociaux européens , les associations de consommateurs et de protection de l’environnement, les mouvements de chômeurs, les représentants politiques de l’union européenne avec pour objectifs de lutter contre la précarité et améliorer les conditions de travail par :

–         la création de 10 millions d’emplois nouveaux qualifiés et non délocalisables en cinq ans ,

–         la signature de contrats européens de conversion écologique par grands secteurs productifs,

–         la définition d’un statut européen du salarié incluant un contrat sécurité emploi-formation assurant à chacun des garanties sociales durant toute sa vie professionnelle .

Nous avons besoin d’un nouveau pacte européen remplaçant les critères de Maastricht

Par des normes sociales et environnementales contraignantes permettant d’en finir avec la dumping social et améliorant réellement le niveau de vie de chacun.

Une fiscalité sociale et écologique qui transforme l’Union Européenne en zone Tobin avec une taxe sur les flux financiers et une contribution climat énergie.

Pour réaliser ce programme une première étape est nécessaire : construire en europe une majorité anti-libérale qui sanctionne, en la chassant, la commission Barroso, soutenue par les Sarkozy, Berlusconi et consorts.

Europe Ecologie veut être le pivot de ce changement d’Europe!

Soit nous continuons de subir les conséquences d’une crise sans précédent qui remet en cause les fondements de nos solidarités, soit nous anticipons les changements indispensables en construisant ici et maintenant, une société basée sur la justice sociale et environnementale et sur la dignité.

europeecologie.fr

Posted in Economie et social, Emploi, Europe, Politique | Leave a Comment »

Paradis fiscal, enfer social, Eva Joly, Europe Ecologie

Posted by bfen sur 28 mars 2009

Paradis fiscal, enfer social ! Eva Joly
Vidéo envoyée par EuropeEcologie

A l’occasion d’un déplacement de campagne en soutien à Michèle Rivasi dans le Sud-Est, Eva Joly dénonce le scandale des paradis fiscaux à proximité d’un des plus connus d’entre-eux : Monaco. (les autorités monégasques nous ont empêché de tourner dans le principauté même).

Posted in Démocratie, Economie et social, Emploi, Europe, International, Les Verts | Leave a Comment »

Tous dans la rue le 19 mars

Posted by jfihey sur 14 mars 2009

A l’occasion de la manifestation du 19 mars, un reportage photo sera réalisé et publié sur le blog Champs Libres. Pour cela nous vous demandons de venir nombreux au point de rendez-vous des écologistes, verts, Europe écologie, etc.., avec drapeaux, banderoles, pancartes, reprenant par exemple le slogan : ” Pour la reconversion écologique de l’économie “.

Le rendez-vous est fixé à 14h00 devant la salle omnisports du Bel-Ebat en queue de manifestation.

Si vous avez besoin de matériel, d’information, de conseils, si vous souhaitez partager vos réalisations, prenez Contact avec Jean-Yves Guyomarch :

jeanguyo@tele2.fr , tel : 06 12 07 44 71

Pour sortir de la crise

Pour la reconversion écologique de l’économie


Crise environnementale, crise sociale, crise financière sont une seule et même crise : la crise de notre mode de développement ultra-libéral et productiviste. Augmentation massive du chômage, de la précarité, diminution et dégradation des services publics, épuisement des ressources naturelles, catastrophes climatiques et multiplication des maladies liées à l’environnement mais aussi recul drastique des droits sociaux et des libertés publiques, le constat est là !

Si nous ne changeons pas de cap, la situation va empirer rapidement. Malgré les mobilisations multiples, du 29 janvier à la crise en Outre-Mer et l’accélération de la crise économique, le gouvernement continue sa politique qui nous mène droit dans le mur. Le plan de relance se résume aux aides aux banques, aux multinationales et aux bétonneurs. Pour sortir de la crise, il faut changer de mode de développement.

Le productivisme, voilà l’ennemi ! Il faut une conversion écologique de notre économie et de notre société. Un grand plan d’isolation des bâtiments permettrait de réduire notre dépendance à l’énergie, tout en créant des milliers d’emplois. Augmenter la part de l’agriculture biologique créerait des emplois tout en étant plus sain. La conversion du secteur automobile est indispensable si l’on ne veut pas répéter le drame de l’industrie sidérurgique il y a 30 ans. L’objectif : consommer moins, pour produire et vivre mieux.

Et parce qu’une crise globale exige une réponse globale, nous avons besoin de l’Europe pour mettre en place ces solutions. Nous ne pouvons pas continuer avec cette politique sarkozyste archaïque et inefficace ! Pour se faire entendre et imposer d’autres solutions pour sortir de la crise, les Verts appellent à continuer la mobilisation et à rejoindre toutes les manifestations organisées partout en France le 19 mars.

.

Posted in Démocratie, Economie et social, Emploi, Europe, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, International, Les Verts | 1 Comment »