CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for février 2008

Elections cantonales EVREUX-SUD

Posted by jfihey sur 26 février 2008


Jacqueline FIHEY, Azzedine MECHIOUKHI

Vous invitent à leurs réunions publiques

Lundi 3 mars (19h30-22h) mille-club de Guichainville


Mardi 4 mars (18h30-20h) salle des fêtes des Ventes


Mercredi 5 mars ( 2oh- 22h) salle communale d’Angerville

Publicités

Posted in Elections cantonales, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Les Verts | Leave a Comment »

Elections cantonales EVREUX-SUD EVREUX-EST : extraits de la conférence de presse

Posted by jfihey sur 21 février 2008

Nous sommes réunis au Café Turc pour présenter publiquement les objectifs de notre candidature aux

élections cantonales des 9 et 16 mars

Candidats Verts , nous souhaitons très fortement que le futur Conseil Général soit :

  • majoritairement à Gauche, comme celui qui touche à la fin de son mandat ,

  • plus diversifié dans sa représentation des partis politiques de gauche . Actuellement, aucun conseiller général Vert ne siège. Dés le 17 mars 2008, il faut que cela change. Les urgences environnementales sociales et démocratiques sont reconnues de tous. Et les élus Verts sont porteurs de renouveau dans la recherche et la mise en œuvre de solutions adaptées et pertinentes.

Cette recherche de solutions , nous l’avons déjà bien travaillée depuis plus d’ un an et demi dans le cadre du collectif Champs Libres, créé à l’initiative des Verts, ouvert aux citoyens partageant nos valeurs, mais ne désirant pas adhérer au parti des Verts.

Ceux qui nous ont rejoint, vivent aux alentours d’Evreux ou à Evreux même. Leurs problèmes, leurs idées nous ont permis d’envisager des solutions concrètes dont nous allons vous parler. Elles se caractérisent par la mise en action simultanée de plusieurs collectivités territoriales : municipalité, communauté d’agglomération, conseil général, conseil régional.

Les problématiques de l’eau, de l’emploi,… ne se solutionnent pas à un seul de ces échelons.

Pour autant, la mise en action simultanée de plusieurs collectivités territoriales , pour nous, ne signifie certainement pas que ce soit un seul et même élu qui occupe chacun de ces postes.

Nous sommes fondamentalement opposés au cumul des mandats.

Notre conception de la mission de conseiller général ressemble à celle d’un délégué de canton : il doit être disponible et proche des habitants pour à la fois les écouter, les consulter et effectuer les démarches au sein du conseil général et des collectivités concernées, afin de mettre en place les solutions d’intérêt général. Cela n’est pas compatible avec un ou plusieurs mandats d’elu : chaque mandat nécessite cette même disponibilité et proximité.

Nous allons successivement décliner nos propositions pour chacun des 2 cantons Evreux-Est et Evreux-Sud, puis

Nos priorités à l’échelle du département (politique de l’emploi, de l’eau, des déchets , de la santé, des déplacements, de la petite enfance, des collèges,…)

Quant à moi, Jacqueline FIHEY, je me sens bien préparée à devenir votre Conseillère Générale :

  • Ma longue expérience professionnelle auprés d’étudiants futurs enseignants pour les former à éduquer à leur tour les élèves à l’écologie et au développement durable,

  • Mon implication dans les associations de respect de l’environnement et des droits de l’homme, puis dans le collectif Champs Libres…

  • Tout le travail d’élaboration d’un programme municipal d’Union de la Gauche ébroïcienne m’ont amenèe à élaborer un projet de développement soutenable à l’échelle territoriale

Candidate Verte sur le canton Evreux-Sud, je remercie publiquement Azzedine MECHIOUKHI d’avoir « sauté le pas » en s’engageant à mes côtés comme remplaçant . Sa connaissance de terrain des problématiques de la jeunesse et du logement tant sur La Madeleine que sur les communes du canton est extrêmement précieuse.

Avec Azzedine , et avec vous , j’ai vraiment envie d’être la première conseillère générale verte de l’Eure.

18 Février 2008 , Jacqueline FIHEY

Candidate Evreux-sud

Posted in Elections cantonales, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Les Verts | Leave a Comment »

Elections cantonales EVREUX-SUD EVREUX-EST

Posted by bfen sur 17 février 2008

Elections cantonales EVREUX-SUD EVREUX-EST

Jacqueline FIHEY, Azzedine MECHIOUKHI

Alain GOFFI, et Dominique GEORGE

Vous invitent à la conférence de presse

ou ils vous présenteront leurs candidatures aux élections cantonales

Canton d’EVREUX-EST : Alain GOFFI (titulaire) Dominique GEORGE (suppléante)

Canton d’EVREUX-SUD : Jacqueline FIHEY (titulaire) Azzedine MECHIOUKHI (suppléant)

Lundi 18 Février à 18h

Galerie Saint André

rue Romain Rolland devant la Fromenterie

27000 EVREUX


Vous pouvez nous rencontrer sur notre blog : evreux-ecologie.blogspot.com

Posted in Elections cantonales, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Les Verts | Leave a Comment »

Avant-Première : Champs-Libres vous livre la liste de Michel Champredon

Posted by bfen sur 9 février 2008

Souvenez-vous, c’était en 1995, la gauche entamait son dernier mandat !

Souvenez-vous, c’était en 2001, la gauche perdait son dernier mandat !

Champs Libres est heureux de vous présenter en avant-première la liste des candidats issus de la gauche ébroïcienne de Roland Plaisance, conduite par Michel Champredon en 2008. Ainsi vous connaîtrez quelques uns des futurs conseillers municipaux d’Évreux.

En attendant de connaître la plupart des autres qui se présentent sur la liste du renouveau  » Évreux-Gauche, une ambition pour Évreux ! » soutenue par le parti socialiste, par les Verts, par Évreux-Gauche, par Champs Libres et par des citoyens engagés,

voici donc la composition de la liste de la gauche traditionnelle :

Michel Champredon
Simone Chargelègue
Thierry Desfresnes
Sophie Renollaud
Thierry Quennehen
Catherine Caillat
Gérard Silighini
Laurence Chapelle
Sid-Ali Ferrouk
Michèle Rive
José Laheye
Olga Bidault
Jean-Christophe Boulanger
Françoise Martin
Jean Paul Le Vour’ch
France Maisse
Serge Le Bec
Marianne Plaisance
Mohamed Diakhabi
Jocelyne Doucet
Christian Dionis
Nathalie Furnon
Fouad Faré
Alice Albertini
Babette Cassius
Jean Paul Bidault
Gisèle Philippon
Matthieu Guérandel
Célia Ivoy-Lefrançois
Alain Nogarède
Annick Brunas
Alain Lambert
Suzanne Linant
Jacques Bassène
Michel Métayer
Marie-Claude Ottavi
Gudjo Tongnivi
Géraldine Jutel
Bongabonga Boketsu
Maryse Sahin
Farid Chellafa
Magali Orsatti-Descoins
Denis Collin

Posted in Elections municipales | 1 Comment »

Conférence de presse commune de Evreux-Gauche et de Rachid Mammeri du 08 02 08

Posted by bfen sur 9 février 2008

A ce stade, nous voulons vous expliquer pourquoi Évreux-Gauche et le P.S réalisent une liste commune ?

 

Pour nous Évreux-Gauche, l’histoire est partie de notre volonté de rassembler la gauche ébroïcienne pour répondre aux appels de la population. L’union s’était faite dans un premier temps autour du PCF et des Verts-Champs libres et avait pour vocation de s’élargir aux formations de gauche. De fait, cette liste s’est élargie de certains membres du PS et de citoyens engagés.

 

Pendant un mois, nous sommes restés en contact avec les autres listes et il y a eu plusieurs rencontres avec Rive gauche et le PS.

 

Nos préalables pour permettre une union se basaient sur 4 conditions : Le non cumul des mandats, l’accord programmatique, pas d’union avec le modem et la représentation d’une liste équilibrée.

 

Lors de nos tractations avec Rive gauche, ces points d’accord n’ont pu être réglés tant au niveau du non cumul des mandats que des accords programmatiques : nos pratiques démocratiques n’étaient pas en accord avec la notion si chère à Rive gauche, celle de Grand Évreux. Rive gauche n’était pas en accord avec l’importance de la ligne Rouen Évreux et ne semblait pas non plus avoir les mêmes ambitions au niveau du déplacement urbain et refusait le tramway de s’engager sur la réalisation du tramway en y associant un référendum.

 

Ceci n’a pas été du tout le cas des socialistes portés par Rachid qui eux acceptent avec enthousiasme ce projet de tramway. Mais ceci n’est qu’un point, puisqu’après nos rencontres, aujourd’hui nous pouvons dire que nos 4 conditions sont respectées et même dire que la représentation dans la liste est mieux équilibrée que ce que pouvait proposer Rive gauche.

 

Quand je dis que nos conditions sont respectées, c’est bien de là, la notion de respect, que partent les tumultes que nous avons rencontré au cours de la semaine passée, puisque vous savez que la plate forme a été lâchée par les communistes et les silighinistes. Ceux-ci ont décidé de partir avec Rive gauche, non pas suite aux rencontres, non pas suite au respect de nos conditions préalables, au respect de nos valeurs, de notre projet pour Évreux mais suite à l’intervention de Mr plaisance, pour lequel d’ailleurs Michel Champredon dit que sa vision d’Évreux n’est contestée par personne et c’est bien ce que la population a confirmé en 2001 !

Pour nous, répondre à la commande de Mr Plaisance aurait été synonyme de trahison de nos valeurs démocratiques.

 

Le rassemblement nous le souhaitions très fort et nous y avons même rêvé pour détrôner la municipalité actuelle, pour faire sortir notre ville de ce chemin la conduisant vers la médiocrité. Nous disions un grand oui au rassemblement mais pas à une union à n’importe quel prix, puisqu’il nous fallait payer de nos valeurs, de notre libre expression. Peut-être avons-nous même payé d’un rejet de candidats non traditionnellement inclus dans le clan des élus. Ce non à Rive gauche n’est pas signe d’irresponsabilité comme on n’a pu me le dire, c’était au contraire une grande responsabilité que de dire qu’on ne suivait pas. Mais c’est un signe de courage que de continuer de porter notre projet démocratique que nous, nouveaux candidats dans le paysage politique, défendions depuis le début.

 

Aujourd’hui avec le PS, cette expression de renouveau politique, de pratique démocratique semble être un point d’ancrage de nos deux formations vers un projet ambitieux pour toute la population ébroïcienne. Nous affichons ce renouveau par la présence de jeunes sur la liste, pas pour de la figuration le temps d’une campagne, mais bien pour une prise de responsabilités. Le renouveau politique passe par la transmission des savoirs des plus expérimentés qui nous suivent, par la formation des plus jeunes, par l’accompagnement de ceux-ci dans leur volonté de faire exister leur ville pour la rendre attractive pour le bien-être de la population. C’est d’ailleurs pour cela que nous jugeons important de fonctionner avec un principe d’adjoint auquel on associe des délégations. Une fois de plus, notre renouveau n’est pas signe d’incompétence, non, nous, nous nous voulons porteurs d’un message politique fort et notamment en ce qui concerne la démocratie locale.

 

Nous parlons souvent de démocratie participative, mais en réalité qu’est-ce que l’on entend par là ? Pour nous, ce sont des formes de démocratie directe qui sont nécessaires pour permettre aux citoyens de veiller et d’agir auprès des élus entre deux consultations électorales. Attention, il ne s’agit pas de consulter ponctuellement la population et dire aux habitants : « vous voyez, on a respecté notre contrat, on vous consulte ». Non il s’agit bien de faire que cette démocratie directe soit un état d’esprit, ce qui forge et renforce la personnalité d’Évreux grâce à la transparence dans les informations (lutter contre toutes les formes de pouvoir personnel).

 

Pour cela :

 

  • L’accueil du public durant le déroulement du conseil municipal doit être encouragé.

  • les réalisations de la Ville faire l’objet d’une communication impartiale !

  • Des outils doivent être créés pour permettre l’exercice réel d’un contrôle démocratique des décisions municipales :

1/ Conseils consultatifs de proximité

S’adressant à toutes les couches de la population, créés dans chaque quartier, ayant pour objectif d’associer les habitants aux choix municipaux et de noter leurs propositions.

2/ Ateliers d’habitants

Participation des acteurs et des habitants sur les sujets stratégiques de l’action municipale (Santé, aménagement du territoire, déplacements, culture, sports…) où l’intérêt général doit être recherché.

3/ Consultation effective de la population sur les grands projets

Offrir aux citoyens les moyens nécessaires pour se forger une opinion. La Ville doit fournir une information à leur portée. Ce dispositif doit être complété par l’organisation de débats publics et d’instances de concertation devant tendre, là encore, à un accord faisant de l’intérêt général une priorité

4/ Les Assises de la ville

L’organisation d’Assises de la ville offrira un temps de débat entre population et élus, l’occasion pour la municipalité de faire le point sur leurs attentes et les préoccupations. L’urgence à les organiser – née du retard accumulé en matière de cohésion sociale – nécessite la tenue rapide d’assises dans le domaine de la solidarité, l’aménagement du territoire (ANRU), la culture et les déplacements.

5/ Un forum permanent des associations

Depuis 2001, la rigueur budgétaire est au menu des associations bridées dans leurs initiatives destinées pourtant à répondre aux besoins réels des habitants. L’aide aux associations – plus juste et plus rationnelle – deviendra donc une priorité de notre politique municipale. La mise en place d’un forum permanent des associations permettra la mise en commun des ressources et l’émergence de compétences nouvelles.

6/ Une communauté d’agglomération « accessible »

Réfugiée derrière son enceinte grillagée, L’Agglo. vit trop loin des communes et de ses habitants. Elle doit élargir le travail avec les élus des communes par le biais de groupes de travail.

 

Les mots d’ordre pour permettre cette forme de démocratie sont l’information et la communication, que nous réaliserons immédiatement et concrètement par exemple par une rénovation du journal de notre ville. Votre feuille de chou sera dorénavant quelque chose de vivant, animé par un comité de rédaction constitué des citoyens d’Évreux, de tous les quartiers, réalisant ainsi un échange des différents point de vue sur des sujets locaux. Sa fréquence de parution devra être beaucoup plus rapprochée afin de permettre une meilleure communication sur les évènements se déroulant sur notre, votre ville et donc permettant de la rendre vivante, animée. Des espaces seront réservés aux associations pour que celles-ci puissent nous faire part de leur implication dans la vie des Ébroïciens. Le comité de rédaction aura la responsabilité de permettre un affichage clair des actions, propositions, débats tenus lors des conseils municipaux.

 

Enfin, Voilà la démocratie locale telle que nous la voyons pour vous, une de nos grandes ambitions pour faire renaître l’investissement, l’échange, la solidarité entre les habitants eux-mêmes et les habitants et la municipalité.

Sandrine Cocagne, porte-parole communiste de Évreux-Gauche

Posted in Démocratie participative, Elections municipales, Les Verts | Leave a Comment »