José Bové et Daniel Cohn-Bendit seront en direct le mercredi 25 février à partir de 20 h sur l’espace Europe Ecologie de l’écovillage de AIRE dans Second Life . A l’occasion de la conférence qu’ils donneront à Montpellier avec Catherine Greze et Jean-Louis Roumegas qui sera retransmise en direct, ils nous diront pourquoi défendre une écologie politique est importante pour les européennes de juin 2009 afin de changer définitivement d’ère.

Faites-vous de beaux avatars, un écran géant rediffusera l’image sur une scène à côté d’eux dans la salle. Vous pourrez aussi leur poser des questions.

Lien direct: http://slurl.com/secondlife/Ecologia Island/153/200/29/

Pour savoir comment arriver jusqu’à nous : http://aire-ecovillage.org/blog/index.php?pages/2-Comment-se-rendre-sur-…

contact: Marc Blieux / Marc Moana ou Virginie Lautrédou / Biosynapse Tae si vous n’arrivez pas à vous connecter ou pour toute autre information.

Le rassemblement Europe Ecologie rassemble des personnalités comme José Bové, Yves Cochet, Daniel Cohn Bendit, Cécile Duflot, Eva Joly , Jean Paul Besset et beaucoup d’autres…

Extrait du manifeste d’Europe Ecologie : « Rompre avec cette logique autodestructrice. Rompre avec les impostures de l’accompagnement social et écologique d’un système condamné ; rompre avec les illusions qui tentent seulement d’en corriger les débordements et qui s’épuisent à réguler l’irréversible ; rompre avec le fatalisme qui conduit à s’accommoder d’une situation douloureuse pour la majorité des hommes et des femmes de la planète et pour l’avenir de nos enfants.
Nous ne sortirons pas de l’impasse par des faux semblant, en ânonnant des adaptations à la logique dominante ou à coups de timides ajustements sectoriels. Rompre, c’est s’en prendre enfin aux racines, au sein du système économique et social comme au coeur de nos pratiques individuelles ; c’est modifier l’architecture de la mondialisation aussi bien que transformer l’imaginaire de chacun. Agir sur les structures de nos sociétés et travailler en même temps à une insurrection des consciences, voilà les deux défis à relever pour éviter une désagrégation tout azimut et, au final, la défaite de l’homme..
L’urgence commande donc de réunir les conditions collectives pour que la trajectoire humaine s’engage sur une autre voie. Autre projet de société, autre modèle de civilisation… le chemin passe par la refondation progressive et pacifique de nos manières d’être et de vivre, ensemble et individuellement.  »

site d’Europe Ecologie: http://www.europeecologie.fr/

source :

.