CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for the ‘Politique’ Category

Savoir prendre ses responsabilités d’élus c’est aussi avoir la pertinence de s’opposer à une mesure injuste dans un contexte social qui rend notre vie de plus en plus difficile.

Posted by jyguyomarch sur 8 janvier 2010

Savoir prendre ses responsabilités d’élus c’est aussi avoir la pertinence de s’opposer à une mesure injuste dans un contexte social qui rend  notre vie de plus en plus difficile.

Même si les françaises et les français ont pris l’habitude depuis mai 2007 de voir le pouvoir incarné par un seul homme : Nicolas Sarkozy, il n’est pas acceptable qu’un homme qui se dit de gauche et démocrate, adopte les mêmes attitudes.

Michel Champredon, maire d’Evreux et président de l’agglomération a subi un revers sans précédent au cours du dernier conseil communautaire. Sa proposition d’une nouvelle taxe sur les ménages a été rejetée à une très large majorité. Au lieu de chercher à comprendre les raisons et tirer les conséquences du refus, il décide de sanctionner les élus municipaux communistes de sa propre majorité et ainsi il acte une cassure et des tensions dans l’équipe municipale.

Celui qui, pendant les dernières élections municipales s’est fait passer pour le rassembleur de la gauche, est aujourd’hui face à une opposition très forte et montre son incapacité politique à sortir la ville et son agglomération des difficultés financières, sociales et économiques.

Jean-Yves Guyomarch

Secrétaire du groupe local des Verts

Publicités

Posted in élection, Démocratie, Démocratie participative, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Non classé, Politique | Leave a Comment »

La TVA, le Travail et la protection sociale

Posted by jfihey sur 17 août 2009

Chômage, pauvreté, endettement, fuite en avant, la France s’enlise depuis des années. La crise en est un symptôme. Fatalité ? Non, fruit d’une mondialisation, d’un système que démonte Trevor Narg dans cet essai. Avec des propositions concrètes, et au-delà des frontières, une nouvelle contribution après l’appel à la vigilance de sa trilogie.

Ingénieur constructeur, Trévor Narg a vécu de près la mise en place de ce système, de l’entreprise au grand groupe BTP pendant cette période, à l’export avec les contrats « transfert de technologies compris » vers l’Asie, entre autres pratiques. Une expérience exceptionnelle pour un regard curieux, un esprit inventif –

Trevor Narg est lauréat du Concours Lépine –, sensible aux évolutions économiques, écologiques et humaines liées à cette mondialisation.

CDURABLE.info diffuse le message reçu de Trevor Narg « Avec ténacité vous agissez et invitez à agir pour la planète, en tant qu’auteur et citoyen responsable j’agis aussi. Ici avec une autre proposition concrète » :

Un financement social facilité partout grâce à un mécanisme simple à pratiquer et à mettre en place parce que fondé : sur une fiscalité existante, la TVA sur plus de justice et d’efficacité. Les raisons, la description et les effets de sa rectification, la TVAP, sont développés ci-après. La TVAP apporte une nouvelle assise économique et sociale à l’activité du pays. Les autorités politiques et économiques concernées sont également sensibilisées à l’intérêt de l’étude et de la mise en place de la TVAP, en particulier pour une sortie de crise assainie. La TVA, le travail et la protection sociale Le chômage n’est pas né avec la TVA, mais s’est installé peu à peu à un haut niveau depuis sa création. Il est permanent depuis la généralisation de cette taxe au début des années 1970. Y a-t-il pour autant un rapport entre TVA et chômage ? On va le voir, non seulement dans son augmentation mais aussi dans son maintien. On va voir aussi qu’il existe le moyen de transformer le mécanisme de la TVA pour en faire, à l’inverse, un encouragement à l’emploi et à la protection sociale. En quoi la TVA a-t-elle favorisé le chômage à haut niveau ? Pour répondre à cette question, il faut d’abord rappeler le mécanisme de la Taxe sur la Valeur Ajoutée. Une appellation discutable, puisque la TVA n’est vraiment payée que par le dernier acquéreur du produit, sur sa valeur totale … Elle s’applique également dans le processus de fabrication, mais l’industriel, l’entrepreneur ou l’intermédiaire récupèrent la TVA qu’ils ont payée sur les fournitures, les prestations ou travaux qu’ils transforment et revendent.

Ainsi la TVA n’est pas payée par les sociétés sur ce qu’elles font faire. Voilà ce qui peut poser problème. En effet, pour un même résultat, il est plus avantageux de faire faire que de faire : moins de risques de toutes natures, financiers, sociaux, économiques, techniques, commerciaux…, plus de souplesse technologique, géographique, humaine notamment. Ceci n’a pas échappé aux grandes entreprises, assez vite devenues de grands groupes avec un développement à l’export, dès la fin des années 70. La sous-traitance s’est généralisée, d’abord avec les entreprises du pays ou de la région, puis avec des entreprises à bas coût de main d’œuvre : les délocalisations, les PME soumises à une concurrence déséquilibrée. D’où la pression sur l’emploi et la croissance du chômage qui a suivi. Pourquoi la TVA maintient-elle le chômage à haut niveau ?

 On vient de voir que la TVA favorise les intermédiaires et la sous-traitance. Ceci au détriment des entreprises qui fabriquent, les vraies, des PME pour la plupart. Celles-ci sont mises à rude épreuve par des donneurs d’ordres qui en attendent, avant tout, le maximum de profit (technique, commercial et financier). Les vraies entreprises sont donc victimes de la TVA. En ont-elles conscience ? S’en plaignent-elles ? Non. Au contraire, elles la soutiennent puisqu’« elles ne la paient pas » ! Juste une petite avance de trésorerie, disent-elles, dans l’attente de son remboursement par l’Etat …

Soutenue par ses victimes objectives, la TVA dispose d’une autre astuce : elle est payée par le consommateur, qu’il soit riche ou pauvre, au même taux, donc avec une incidence beaucoup plus lourde pour le second que pour le premier. Cette injustice focalise toutes les réactions, excluant tout autre débat sur la TVA. Ainsi, jamais contestée pour son principal défaut économique, elle peut continuer à nuire tranquillement à l’entreprise et à l’emploi. La priorité à l’argent, au profit, à la spéculation, plus qu’au travail et pas seulement pour le pouvoir financier, même des petites entreprises ont compris l’intérêt de sous-traiter, à des consœurs de l’Est européen en particulier. Des pratiques attractives au coup par coup, à courte vue, tous perdants à terme, on l’a vu, on va le voir.

Une correction simple du mécanisme de la TVA peut inverser les effets qui viennent d’être montrés et, plus encore, résoudre des problèmes posés par le financement de la protection sociale. Avec la TVAP. « Alors qu’à chaque phase intermédiaire de la production, la TVA est récupérée intégralement par le professionnel qui l’a payée, avec la TVAP, elle ne sera récupérée que partiellement. La part non récupérée servira au financement de prestations sociales financées actuellement par des cotisations prélevées sur les salaires. Ce nouveau mode de prélèvement permet d’alléger d’autant les charges sociales des entreprises, cet allégement ayant pour autre avantage de se répartir sur l’ensemble de la production, biens et services, importations comprises, et non plus sur les seuls salaires. » [1] Cet élargissement de l’assiette des prélèvements a tous les avantages de la « TVA sociale » sans en avoir les inconvénients : en particulier ceux de la TVA, de son augmentation (au détriment des consommateurs et des plus faibles), du protectionnisme affiché (et ses risques boomerang).

S’y ajoutent d’autres avantages économiques, la compétitivité des entreprises avec moins de charges, surtout pour celles à fort taux de main d’œuvre, donc une autre incitation à l’emploi ; ceci avec une contribution plus équitable de ceux qui bénéficient de la production. La part non récupérable peut être ajustée en fonction des objectifs économiques et sociaux du pays, un « régulateur » nouveau, clair et directement efficace, un outil précieux partout pour la maîtrise des comptes sociaux : chez les riches pour réduire leurs déficits, chez les pauvres pour le développement de leur protection sociale. L’outil qui manquait à la mondialisation pour en corriger les déséquilibres, l’outil indispensable à une vraie sortie de crise, la TVAP.

auteur de l’article : Cyrille Souche

(Agence M&C du développement durable : http://mc-durable.com)

——————————————————————————–

Trevor Narg, ingénieur bâtisseur, conçoit, construit, voyage.

Il a écrit une trilogie:- « 5021 l’autre monde », l’anticipation écologique, – « 5022 la suite en Egypte », – « 2053 le réveil », sa trilogie.

 Pour avoir vécu la mise en place d’une mondialisation dont les dérives ont provoqué la Crise, il lance un nouvel appel à la responsabilité, des propositions concrètes, avec son essai « FRANCE, POUR SORTIR DE L’ENLISEMENT, 2 MESURES SIMPLES ».

Consulter aussi la page de l’auteur Trevor Narg sur le site des Editions Thelès

Posted in Décroissance sélective et équitable, Démocratie, Politique | 1 Comment »

Appel à bénévoles pour aider aux travaux de rénovation de la maison de résistance au nucléaire

Posted by jfihey sur 18 juillet 2009

Cette maison est située dans le village de Bure dans la Meuse en Lorraine, près du site où les déchets nucléaires les plus dangereux pourraient être enterrés à 500 mètres sous terre d’ici à 2025.

Afin d’aider aux travaux pour la réalisation d’une salle multi-activités (propre à accueillir des expositions, des formations, des réunions…), l’association Bure Zone Libre recherche des volontaires qui seront encadrés par des professionnels (pour la maçonnerie, l’isolation, l’ossature bois, l’électricité, les sanitaires…).

L’occasion d’une expérience pratique de chantier !

Même si les 50 000 euros récoltés suite à un précédent appel à souscription permettront de faire réaliser une partie du gros œuvre par des artisans (couverture, menuiserie…), il restera encore beaucoup à faire !

Si vous êtes disponible (avec ou sans compétences spécifiques), quelques jours (ou plus !) entre le mois d’aout et de décembre 2009, écrivez sans tarder à :
herissonvengeur@free.fr
ou téléphonez au : 03 29 45 41 77
Un planning précis des travaux à réaliser vous sera alors communiqué.

En aout, nous sommes déjà quelques inscrits, mais deux ou trois personnes en plus seraient les bienvenues.
La première étape de ce chantier sera la démolition partielle du bâtiment existant, c’est a dire le démontage de la toiture, de la charpente, l’arasement des murs, le rebouchage des anciennes baies en béton de l’écurie.
Septembre devrait être consacré au terrassement et au hérissonage de la dalle en chaux-chanvre (que nous ne réaliserons qu’une fois la toiture posée).
Octobre devrait être le mois de réalisation de la structure en bois et de la charpente, avec une ossature en caissons isolés par des panneaux de laine de bois et à priori un plafond en dalle de bois massif (planches posées de chant allant d’un mur à l’autre comme des poutres, mais vissées les unes contre les autres, le tout formant une dalle de bois). Dans le même temps nous devrions commencer les sanitaires.

Alors, à bientôt à Bure ?

Suivez l’actualité des chantiers en cours sur : http://burezoneblog.over-blog.com/

Posted in Politique | Leave a Comment »

Un Grenelle de la Mer à la hauteur des enjeux

Posted by jfihey sur 17 juillet 2009

Le Grenelle de la mer s’achève aujourd’hui et dessine enfin les éléments d’une nouvelle politique maritime intégrée pour la France. Le bilan tiré aujourd’hui de ces 5 mois de travail est globalement positif avec des engagements structurants pour la protection de la mer et du littoral et l’intégration de critères écologiques et sociaux dans de nombreux domaines. Cependant, la réussite du Grenelle de la Mer dépendra aussi des mesures et des engagements que doit prendre demain le Président de la République en matière de biodiversité et de pêche, d’exploitation des ressources de la mer et de gouvernance.

 

Tuna Cage, Turkey.

Le thon rouge et d’autres espèces menacées en Annexe 1 de la CITES
La France doit soumettre le classement du thon rouge et des espèces de requins menacées d’extinction en Annexe 1 de la CITES (interdiction du commerce international) pour pouvoir réellement protéger ces espèces menacées.

Aires Marines Protégées : un engagement historique
L’objectif d’ici à 2020 de 20 % des eaux françaises (eaux territoriales et zone économique exclusive) en Aires Marines Protégées dont la moitié en réserves marines se fera en concertation avec les pêcheurs en intégrant la représentativité des écosystèmes. Si ces objectifs sont réellement mis en œuvre, la France (deuxième domaine maritime international) deviendra le leader mondial en termes de protection de la biodiversité et de gestion des pêches.

Une nouvelle gouvernance intégrée de la mer
En termes de gouvernance nationale, la confirmation du poids politique affirmé par le Ministère chargé de la Mer pour la coordination interministérielle et le choix de l’instauration d’un organe consultatif réunissant les 5 collèges constituent une réelle avancée et un processus démocratique original à poursuivre.

Quel financement ?
Face à l’ensemble des mesures prises qui demandent des engagements forts en termes financiers que ce soit pour le renforcement de la recherche ou la mise en place des mesures prises dans ce Grenelle, les ONG ont proposé de continuer la réflexion avec les autres acteurs sur les nouveaux modes de financement de la mer. Cette réflexion devra se faire en lien avec une réflexion globale sur la fiscalité et en prenant en compte la notion de solidarité de bassin. Les conclusions de cette commission doivent arriver très vite avant 2010.

Malgré tout, des défis encore à relever et des pistes à creuser
Enfin, les associations signataires seront particulièrement attentives au développement donné à certains sujets d’importance : mise en œuvre d’une aquaculture véritablement durable reposant moins sur la production de poissons carnivores et la pêche minotière, protection des écosystèmes de grands fonds (la France continue à détruire des écosystèmes vulnérables malgré la résolution onusienne qui l’interdit effectivement depuis le 31 décembre 2008), maîtrise des pollutions d’origine terrestre, traitement des déchets portuaires et réduction des macrodéchets. D’autre part, une réflexion sera engagée sur les gigantismes des navires de commerce et à passagers sous l’angle de la sécurité en mer, du sauvetage des vies humaines et de la protection de l’environnement.

Les mesures actées dans ce Grenelle doivent être le plus rapidement mises en place que ce soit au sein du grenelle II, au sein des instances compétentes et le suivi des mesures ne peut que se faire entre les 5 collèges réunis pendant ces 5 mois.

Greenpeace

<!– SHARE THIS –>

Posted in Environnement, Politique | Leave a Comment »

Appel au rassemblement Haute-Normandie Ecologie

Posted by jyguyomarch sur 14 juillet 2009

Le 7 juin 2009, au terme d’un processus de large rassemblement, Europe Écologie dépassait la barre des 16%. Ce score, jamais atteint dans l’histoire de l’écologie politique depuis René Dumont, est dû, pour l’essentiel, à la clairvoyance et la volonté de Daniel Cohn-Bendit et de la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, rejoints par José Bové, Eva Joly, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, Sandrine Bellier et Jean-Paul Besset, tous connus et reconnus pour leurs engagements éco-citoyens. Un nouvel espoir est né. Ce résultat nous donne une obligation nouvelle : celle de poursuivre la logique de rassemblement de la grande famille écologique nourrie des valeurs républicaines et de celles de la gauche humaniste.

Face aux crises économiques, sociales et environnementales qui se répètent depuis 1974, les politiques classiques des partis de droite (relance par l’offre) et de gauche (relance par la demande) ne permettent plus de trouver d’issue à la crise écologique à laquelle l’humanité est confrontée. Face à l’épuisement des énergies fossiles, au dérèglement climatique et à l’élévation du niveau des mers, à l’appauvrissement des terres agricoles et de la biodiversité, face à l’accroissement des inégalités et au tout « consumérisme », le modèle capitaliste productiviste est dans une impasse.

En Haute-Normandie, dans la perspective des élections régionales, comme partout ailleurs, nous devons initier un vaste plan de reconversion écologique de l’économie en favorisant les circuits courts et l’emploi local. Industrie automobile, agriculture, formation, industrie pharmaceutique, … notre région traverse l’une des pires crises qu’elle ait pu connaître jusqu’à présent. Pour élaborer ce plan, nous vous proposons de mettre en commun nos énergies, nos intelligences, nos bonnes volontés. Nous vous proposons de faire de la politique autrement. Il nous faut de toute urgence inventer de nouveaux outils qui dépassent le cadre des partis politiques traditionnels. Europe Écologie nous a ouvert la voie…Continuons !

Dans ce but, nous vous invitons à signer cet appel pour la mise en œuvre d’un large rassemblement, sans exclusive, autour des valeurs de l’écologie politique en Haute-Normandie .

Ensemble, imaginons le pouvoir de l’écologie en Haute-Normandie.

pour signer : http://jesigne.fr/haute-normandie-ecologie

Voici la plate-forme Haute-Normandie Ecologie : http://www.netvibes.com/haute-normandie-ecologie

Posted in élection, Démocratie, déplacements-mobilité, Ecologie politique, Economie et social, Europe Ecologie, Les Verts, Politique | Leave a Comment »

Une agence européenne réunira tous les fichiers de police, justice et asile

Posted by jfihey sur 12 juillet 2009

 Une proposition de création présentée par la Commission européenne
 
Big Brother est en gestation. C’est en fait Big Sister, puisqu’il s’agit d’une agence personnalisée fondée par l’Union européenne. Orwell ne nous avait pas prévenu que le risque totalitaire viendrait de Bruxelles. Voilà ce que comporte la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission européenne le 24 juin 2009,qui a pour objet de créer une agence chargée de la gestion opérationnelle des systèmes d’information SIS2, VIS et EURODAC.
 

La Commission européenne présente une proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil du 24 juin 2009, ayant pour objet de créer une agence qui sera chargée de la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle en application du titre IV du traité CE et, potentiellement, « d’autres systèmes d’information dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice ».

Elle est fondée sur l’article 66 du traité CE .

1. Les trois outils du fichage en Europe

Le fichage des individus par l’Union européenne pour des motifs de sécurité, de justice ou de flux migratoires repose pour le moment sur trois systèmes distincts. On s’était déjà ému  de la création de VIS et des perfectionnements d’Eurodac, mais il fallait rappeler l’existence de SIS (I puis II).

Sur la base de la convention d’application de l’accord de Schengen du 14 juin 1985 , le système d’information Schengen (SIS) a été créé pour préserver l’ordre public et la sécurité publique, y compris la sûreté des États. Le système d’information Schengen de deuxième génération (SIS II) a été considérablement étendu puisqu’il a pour objet « d’assurer un niveau élevé de sécurité dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice de l’Union européenne, y compris la préservation de la sécurité publique et de l’ordre public et la sauvegarde de la sécurité sur les territoires des États membres, ainsi que d’appliquer les dispositions du titre IV de la troisième partie du traité CE relatives à la libre circulation des personnes sur les territoires des États membres, à l’aide des informations transmises par ce système ».

EURODAC, système d’information à l’échelle de la Communauté (en clair, un ensemble de traitement et de fichiers concernant tous les Etats membres) a été créé pour faciliter l’application de la convention de Dublin , destinée à établir un mécanisme de détermination de la responsabilité de l’examen des demandes d’asile présentées dans l’un des États membres de l’Union. Cette convention a été remplacée par un instrument législatif communautaire, le règlement de Dublin .

Enfin, le système d’information sur les visas (VIS) doit permettre aux autorités des États membres « d’échanger des informations sur les visas, dans le but de simplifier les procédures de demande de visa, de prévenir le « visa shopping », de faciliter la lutte contre la fraude, de faciliter les contrôles aux points de passage aux frontières extérieures et sur le territoire des États membres, d’aider à l’identification des ressortissants de pays tiers, de faciliter l’application du règlement de Dublin et de contribuer à la prévention des menaces pesant sur la sécurité intérieure de l’un des États membres ».

La logique aurait voulu que EUROPOL gère le SIS, tandis que la Commission gére le VIS et EURODAC. Cette option avait été avancée pendant les négociations visant à transformer la convention Europol actuelle en acte communautaire. Bien au contraire, c’est la création d’une nouvelle agence de régulation centralisatrice et à vocation universelle qui a été retenue.

2. Leur remise en une même main

L’une des ambiguïtés majeure de la proposition de règlement est de brouiller la nature de l’agence qui, de gestion en vient à être supposée ensuite « de régulation ».

« L’agence de régulation sera créée en tant qu’organisme communautaire doté de la personnalité juridique. Les premières tâches à confier à l’agence sont de nature opérationnelle, ce qui recouvre la gestion globale des systèmes d’information ainsi que le fonctionnement de ces systèmes. Elle deviendrait ainsi un « centre d’excellence » doté d’un personnel d’exécution spécialisé. Un organisme spécialisé permettrait en outre d’atteindre les niveaux d’efficacité et de réactivité les plus élevés, y compris dans la perspective du développement et de la gestion opérationnelle d’autres systèmes potentiels dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice. »

L’agence sera par ailleurs chargée de toutes les tâches liées à l’infrastructure de communication . A ce propos, la Commission annonce implicitement la publication du règlement portant sur la comparaison des empreintes digitales aux fins de l’application efficace du règlement résultant de la proposition de Règlement du Parlement européen et du Conseil présenté par la Commission le 3 décembre 2008.

Enfin, l’agence pourrait aussi potentiellement être chargée de développer et de gérer « d’autres systèmes d’information à grande échelle dans l’espace de liberté, de sécurité et de justice » (à condition que soient adoptés des instruments législatifs créant ces systèmes et conférant à l’agence les compétences correspondantes.

Rien n’est dit, évidemment, sur l’articulation, voire l’interconnexion des fichiers en question. Mais quel est le contenu d’une gestion opérationnelle, si ce n’est d’agir sur ces fichiers, de les structurer, d’en améliorer « l’efficacité et la réactivité » ?

Autoriser les Etats à partager des fichiers de police, de justice, et de circulation des personnes était déjà gros de conséquences pour les libertés. Sans même conclure définitivement sur sa nature régulatoire, créer une agence unique maîtrisant complètement la gestion opérationnelle de ses fichiers est un pas décisif et symbolique qui n’aurait jamais dû être franchi sans un débat démocratique élargi.

lundi 6 juillet 2009, par Gilles J. Guglielmi

Posted in Démocratie, Europe, Politique | 1 Comment »

Conversions en Bio (en Haute-Normandie)

Posted by jfihey sur 3 juillet 2009

Nous avons estimé à 780 ha les conversions en agriculture biologique entre le 15 mai 2008 et le 15 mai 2009 en Haute-Normandie ! Avec 27 nouveaux bio ! (contre 300 ha et 7 nouveaux bio l’année précédente).

 Les conversions redémarrent donc de façon significative, avec encore de nombreux projet en cours de réflexion.

 Dans l’Eure, on estime 15 nouveaux bio sur 255 ha convertis, avec beaucoup

de petites structures.

En Seine-Maritime, ce sont 12 nouveaux bio sur 526 ha convertis,

avec plusieurs fermes de taille plus importante.

En élevage, les productions sont réparties de la façon suivante : 5 élevages bovins

lait, 4 élevages bovins viande, 1 élevage de volailles de chair, 1 élevage de volailles

tous types et cuniculture (lapins) et un en héliciculture (escargots).

Notons 7 nouveaux projets de maraîchage Biologique sur la région.

BILAN DES CONVERSIONS

La Commission Européenne vient enfin de valider la revalorisation prévue pour les aides Conversion CAB et Maintien MAB en arboriculture et maraîchage : 900€/ha en aides Conversion (contre respectivement 350€ et 600€) et 590€/ ha en aides au Maintien (contre respectivement 150€ et 350€).

Ceci devrait normalement s’appliquer dans notre région sur les dossiers CAB déposés au 15 mai 2009….

 D’après : Véronique Zaganiacz et Jean Terrel

 

 

ENFIN UNE AIDE AU MAINTIEN POUR LES BIO DEJA EN PLACE ?

 En 2009, le Conseil Régional de Haute-Normandie ne souhaite toujours pas financer

une aide au maintien pour les bio déjà en place (via les MAE du 2e pilier PAC).

Rappelons que cette aide existe théoriquement dans un cadre national depuis 2007,

mais l’Etat ne s’est pas engagé financièrement, laissant les collectivités locales choisir

de financer ou non cette aide.

Cependant, dans le cadre du bilan de santé de la PAC, il est prévu la mise en place

à partir de 2010, d’une aide au maintien versée directement au niveau du 1e pilier de la

PAC (via l’article 68), grâce à une enveloppe de 50 millions d’Euros. En pratique, il

suffirait de cocher les parcelles en bio sur votre Surface 2 jaune de la déclaration PAC,

et une aide à la surface vous serait versée en fonction des productions. Il n’y aurait

donc plus besoin de monter un dossier MAE avec un engagement sur 5 ans, il s’agirait

d’une aide à demander chaque année.

Les montants sont en cours de discussion, mais ils devraient être aux alentours des

montants de la MAE Maintien actuelle (A titre indicatif : Prairies 80€/ha – Cultures

annuelles : 100€/ha – Légumes de plein champ et PPAM 150€/ha – Arboriculture et

Maraîchage 590€/ha, si on tient compte de la récente validation de la revalorisation

des montants par la Commission Européenne)….

 

D’après Véronique Zaganiacz

 

Source :   Biobrèves n°87– Avril – Juin 2009 – GRAB Haute-Normandie

GRAB HN – Groupement Régional des Agriculteurs Biologiques de Haute-Normandie

9 rue de la Petite Cité- BP 882 – 27008 EVREUX Cedex

tel 02.32.78.80.46 – fax 02.32.38.79.49 – e-mail : contact@grabhn.fr

Site internet : http://www.bio-normandie.org

 

Posted in Agriculture, Politique | 1 Comment »

Pour la défense de notre Hôpital Public

Posted by jfihey sur 1 juillet 2009

L’inauguration de locaux neufs à l’hôpital de Bernay ne donne pas de perspectives nouvelles à notre Hôpital de proximité

Certes, ces travaux vont amener des améliorations, mais ils ne peuvent occulter, les réformes néfastes en cours.

La loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » est l’objet des plus vives critiques chez les professionnels de la santé. Votée la semaine dernière, elle ne permet pas de corriger les défauts de notre système de soins, et aggrave la situation générée par la  tarification à l’activité..
 
A propos de la loi Hôpital : quelle égalité sanitaire ?
 
Centrée sur la rentabilité des soins, au détriment de la qualité et de la sécurité des patients, elle favorise le recours aux cliniques privées, organisée autour du mode de gouvernance et de la question financière,elle est profondément injuste

 De plus, cette loi s’accompagne d’un plan de licenciements qui met en cause les missions du service public.

Pourquoi l’hôpital de Bernay y échapperait?!

Les inégalités en matière de santé se sont accentuées : certains disposent de tous les moyens au-delà même de l’Assurance maladie de se financer les meilleurs soins ; d’autres, la majorité, bénéficient de la réglementation en vigueur mais dépendent des fluctuations de cette dernière, telles les franchises médicales ;

 Enfin les plus fragiles, les plus démunis, même si leur situation a pu s’améliorer avec l’introduction d’une CMU qui visait à resserrer les mailles d’un trop lâche filet, n’ont plus les moyens de se soigner et sont obligés d’y renoncer

 De nouvelles ressources doivent être établies par la collectivité.

 Le maintien d’un financement solidaire de la protection sociale, et des Hôpitaux publics de proximité pour les rendre accessibles à tous sur la base du juste soin au juste coût.

Des moyens sont à prendre pour assurer l’égalité sanitaire, sociale et territoriale, partout, et pour tous

 Restons mobilisés pour la défense de notre Hôpital Public

 Bernay le 1er juillet 2009

 Signataires :

 ATTAC RISLE-CHARENTONNE -LDH PONT AUDEMER/BERNAY CGT- SUD EDUC –FSU –  MJS – PS – PCF – PARTI DE GAUCHE –LES VERTS- NPA …..

Posted in Démocratie, Politique, Santé | Leave a Comment »

Migrations: L’état des lieux 2009 de La Cimade

Posted by jfihey sur 27 juin 2009

La Cimade vient de publier son premier état des lieux global sur les politiques publiques et pratiques administratives concernant les migrants et réfugiés.

Présente sur de nombreux terrains de l’aide aux migrants et de la défense des droits, La Cimade constate les difficultés vécues par celles et ceux, exilés, migrants ou réfugiés, qui viennent en France et en Europe chercher un avenir meilleur. A leurs côtés, elle assiste au durcissement des lois et des pratiques administratives, ainsi qu’aux conséquences humaines et politiques de cette évolution.

Réformes législatives en France, politique européenne, pratiques des administrations en charge de la mise en oeuvre de la politique d’immigration, mais aussi situation dans les pays de transit,… cet ouvrage conséquent fait le bilan des deux années écoulées. Il se fonde sur les actions et les observations de terrain des militant(e)s de La Cimade, des réseaux et collectifs inter-associatifs dont elle est membre et de ses partenaires en Europe ou en Afrique.

www.lacimade.org

 

 

Posted in International, Politique | Leave a Comment »

Ne laissons pas se développer le poison nucléaire

Posted by jfihey sur 23 juin 2009

SDN 27 (Sortir du nucléaire de l’Eure), partie prenante du collectif « stop EPR, ni à Penly, ni ailleurs » rappelle qu’un rassemblement aura lieu à

 Dieppe le 28 juin contre le projet à la

 centrale de Penly d’un deuxiéme

EPR à partir de 11heures et durera

jusqu’à la fin de l’aprés-midi.

 Ce projet de Sarkozy est insensé : il s’inscrit dans une politique de relance du nucléaire, énergie sale et dangereuse, qui va à l’encontre de  l’investissement massif  dans  les énergies renouvelables et les économies d’énergie, pourtant dix fois plus créateur d’emplois . 

–  11 heures : rendez-vous sur le front de mer dit « La Prairie »

–  12h-14h : pique-nique

–  14h-17h :  défilé et parade en centre-ville

 mobilisons nous massivement !

co-voiturage Evreux- Dieppe     06 06 97 82 69

 

Posted in nucléaire, Politique | Leave a Comment »

LA FAO appelle à renforcer la sécurité alimentaire mondiale

Posted by jfihey sur 19 juin 2009

8 juin 2009 – Le directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Jacques Diouf, a appelé ce week-end au renforcement du système planétaire de gouvernance de la sécurité alimentaire mondiale et au changement des aspects du commerce international qui ont entraîné un surcroît de faim et de pauvreté. « Nous devons construire un système de gouvernance de la sécurité alimentaire mondiale plus cohérent et plus effectif; nous devons corriger les politiques et le système international d’échanges qui ont entraîné une aggravation de la faim et de la pauvreté », a dit M. Diouf à l’ouverture du Forum céréalier mondial à Saint-Pétersbourg en présence de hauts responsables russes et de ministres de l’agriculture de plus de 50 pays.

 Le Président russe Dmitri Medvedev a participé à cette réunion de deux jours, axée sur la sécurité alimentaire mondiale et le marché céréalier mondial, et qui avait été proposée par la Fédération de Russie lors du Sommet du G8 en juillet dernier au Japon, précise la FAO dans un communiqué.

 « Ce qui est important aujourd’hui c’est de réaliser que le temps des paroles est désormais révolu », a dit M. Diouf aux participants au Forum. « Le moment est venu de passer à l’action. La crise alimentaire nous a appris que pour vaincre la faim, nous devons nous concentrer sur ses causes profondes et cesser de nous occuper des conséquences des erreurs du passé. »

 « La hausse des prix alimentaires a commencé en 2006, s’est accélérée en 2007 et a atteint un sommet en juin 2008. Cela signifie qu’en deux ans seulement, les prix internationaux des produits alimentaires de base ont augmenté d’environ 60% alors que ceux des céréales doublaient », a rappelé M. Diouf.

 Et M. Diouf de faire observer que les prix moyens des denrées alimentaires sont toujours 17% plus élevés qu’en 2006 et 24% de plus qu’en 2005. Quant au rapport stock/utilisation des céréales, il était de 20,2% en 2007/08, soit son plus bas niveau en 30 ans.

 Selon la FAO, la flambée des prix alimentaires a fait grimper de 115 millions le nombre d’affamés dans le monde.

 Les premiers résultats de travaux entrepris par la FAO montrent que la crise économique et financière pourrait pousser quelque 100 millions de personnes de plus dans une situation de faim chronique, a indiqué M. Diouf, tout en précisant qu’un milliard de personnes ont faim, soit 15% de la population mondiale.

 Depuis le mois dernier, 31 pays se trouvent dans une situation de crise alimentaire nécessitant une aide d’urgence. Parmi ces pays, une vingtaine sont en Afrique, neuf en Asie et au Moyen-Orient et deux en Amérique centrale et les Caraïbes.

 « Cela est inacceptable. Comment peut-on expliquer à des gens sensés et de bonne volonté une telle situation dramatique dans un monde où les ressources internationales abondent et alors que des trillions de dollars sont dépensés pour stimuler l’économie mondiale? », s’est interrogé M. Diouf.

 Le directeur général de la FAO a appelé à mobiliser une part plus importante de l’aide au développement pour les pays en développement afin d’augmenter leur production agricole. A cet égard, il convient d’investir dans les infrastructures rurales, de garantir l’accès aux intrants modernes et de faire bénéficier les petits paysans de l’assistance d’institutions de soutien approprié.

Posted in Agriculture, Economie et social, International, Politique | Leave a Comment »

Autour de Europe Ecologie

Posted by jfihey sur 3 juin 2009

En plus de 6 mois de campagne active, nous avons croisé de nombreuses personnalités.

 Rencontres, clips humoristiques, entretiens, lettres… de ou avec entre autres :

– Stéphane Hessel , Lambert Wison , La Crise (par legroupe l’Homme Parle) , Marc Dufumier (agronome), Christian Vélot (OGM) , Daniel Cohn-Bendit et Edgar Morin , Rufus , Fred Vargas , le collectif  « sauvons les riches » , un militant socialiste , …

Retrouvez ce florilège sur  Europe Ecologie

http ://www.europeecologie.fr/actu/autour-europe-ecologie-rencontres-et-temoignages

Posted in Europe, Politique | Leave a Comment »

Voter, faire voter dimanche 7 juin

Posted by jfihey sur 2 juin 2009

retour sur la campagne
europe écologie

A la veille du dernier meeting au Zénith de Paris (vous venez en co-voiturage ?),
nous vous proposons de faire un petit tour sur 6 mois de campagne du Rassemblement.

 Pour commencer nous vous invitons à revisiter europe-ecologie.fr,
pour y relire le programme, les tribunes des candidat-e-s,
consulter la photothèque…

…et suivre la vie de plus de 500 comités locaux et groupes thématiques que vous,
désormais plus de 13 000 signataires du site, avez animés,
en organisant plus de 1000 événements !

Voici donc un tour d’horizon – forcément incomplet – de ce que vous pouvez revoir
ou envoyer à vos amis pour leur rappeler de voter dimanche !

Posted in Europe, Politique | Leave a Comment »

Appel à Mobilisation le 4 juin 2009

Posted by jfihey sur 30 mai 2009

Centre de rétention :

dehors ou dedans, nous restons aux côtés des étrangers !

 A partir du 2 juin 2009, la Cimade ne sera plus présente dans le centre de rétention de OISSEL. Sa présence dans les centres de rétentions, son action d’accompagnement juridique des personnes retenues, sa prise de parole publique indépendante, ses analyses et ses rapports nationaux d’observation gênent les autorités de l’Etat. Sa mission pour la défense des étrangers enfermés freine la machine à expulsion et gêne le gouvernement et ses objectifs de quotas d’éloignement.

 

C’est pourquoi le ministère de l’immigration a décidé d’éclater une mission associative nationale en huit lots partagés dorénavant par six associations. Ce morcellement géographique supprime toute réelle possibilité de vision nationale de la société civile dans ces lieux d’enfermement. Plus grave, la mission a été redéfinie et réduit l’aide à l’exercice effectif des droits des étrangers à une simple mission d’information.

 

Mais les droits de l’Homme ne sont pas à vendre ! Il est ici question de libertés fondamentales, nous nous opposons à cette logique marchande et à la mise en concurrence des associations. Un tel dispositif n’est pas compatible avec le respect  des droits des personnes retenues et une parole citoyenne indépendante et cohérente.

 

En 1939, la Cimade a été créée pour agir en solidarité auprès des populations déplacées et enfermées dans les camps d’internement. En 1984, elle entre dans les centres de rétention. Après 25 ans de solidarité active et de soutien juridique apporté aux étrangers enfermés dans tous les centres de rétention de France, la Cimade reste fidèle à ses valeurs et à ses engagements. Ainsi, elle entend bien continuer à aider tous les étrangers pour assurer l’exercice effectif de leurs droits.

 

Associations, syndicats, avocats, citoyens, à l’intérieur ou en dehors des centres de rétention, nous avons la même détermination à aider les étrangers pour la défense de leurs droits et de leur dignité. Dans les permanences, dans les tribunaux, dans les préfectures, dans la rue, dans les aéroports, nous poursuivrons nos actions auprès des étrangers et de leurs familles.

 

Nous réaffirmons aux étrangers enfermés que nous ne les abandonnons pas, ainsi que notre attachement à l’indépendance et à la liberté de parole et de témoignage des associations.

 

Rassemblement jeudi 4 juin à 18 H, devant le Palais de Justice de Rouen

pour une manifestation solidaire !

 

Signataires : Cimade, Collectif Solidarité de Saint Étienne du Rouvray, Collectif des Sans Papiers, Pastorale des Migrants; 

Le CDLF: Collectif pour la Défense des Libertés Fondamentales; Alternative Libertaire, les Alternatifs, ASTI de Petit Quevilly, ATTAC Rouen agglo, CEFED 27, CFDT Santé-Sociaux (Rouen, Dieppe, Elbeuf), CFDT-Sgen, CGT-UL, Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique 76, Gauche Unitaire, Emancipation, FSU 76, LDH, MRAP, NPA, Parti de Gauche 76, PCF 76, Ras l’Front Rouen, Syndicat de la Magistrature 76, SUD-Education, Union Syndicale Solidaires 76, les Verts.

le RESF, Réseau Education Sans Frontière qui est composé pour l’agglomération de Rouen de : CGT-Education, FSU, Sgen-CFDT, SUD-Education, FCPE, ICEM Pédagogie Freinet, ASTI, Collectif des Sans Papiers, Collectif Solidarité de Saint Étienne du Rouvray, CIMADE, Emancipation, LDH et des personnes à titre individuel.

Posted in International, Politique | Leave a Comment »

Universités: des solutions maintenant !

Posted by jfihey sur 24 mai 2009

L’enseignement supérieur français est scandaleusement pauvre et inégalitaire. Le Ministère donne deux fois plus aux grandes écoles qu’aux universités. La loi relative aux libertés et responsabilités des universités (LRU) est venue aggraver cette situation, en soumettant le budget des universités au financement privé. Comment l’enseignement supérieur peut-il, dans ces conditions, jouer son rôle d’ascenseur social ?

 Des étudiants précarisés

– 75% des étudiants sont obligés de travailler en marge de leurs études.

– Le nombre de logements universitaires est ridicule (1 place pour 13 étudiants).

– Au sortir des études, il est de plus en plus difficile de trouver un emploi stable.

– Les stages ne sont plus des périodes d’apprentissage mais d’exploitation d’une main d’œuvre qualifiée et quasi-gratuite.

– La mastérisation de la formation des professeurs va encore accentuer cette précarité.

 

Le combat continue !

La reprise progressive des cours, pour les besoins de la validation des diplômes, ne doit pas faire oublier cette situation dramatique. La mobilisation des acteurs de l’université reste nécessaire et légitime. L’action des responsables politiques l’est encore plus.

 

Europe Ecologie propose : une véritable politique européenne pour l’enseignement et la recherche.

L’éducation et la recherche ne sont pas des marchandises. L’université doit rester un lieu de culture, d’intelligence, d’invention…

Pour une harmonisation européenne démocratique et solidaire. L’Europe doit revenir sur le processus de Bologne et ses déclinaisons récentes, non démocratique et d’inspiration néolibérale. La nécessaire harmonisation des conditions d’études et de recherche à l’échelle continentale doit garantir l’égal accès de toutes et tous à l’éducation. Nous proposons de mettre en place une Politique de l’Enseignement et de la Recherche Commune (PERC), débattue et proposée par le Parlement Européen.

Pour un statut européen de l’étudiant

L’Europe doit garantir à chaque étudiant européen :

-Le droit à l’autonomie, assuré par un Revenu minimum Garanti, qui pourra être complété par des bourses d’études

-Le droit au logement gratuit. Sa mise en oeuvre passera notamment par la rénovation et la construction des logements, en accord avec les normes HQE.

-Le droit à la mobilité européenne, par l’élargissement des programmes et d’échanges de type Erasmus.

 

Pour une politique européenne de recherche

Seule une recherche indépendante et démocratique permettra de faire face aux défis à venir.

L’effort de financement de la recherche devra être porté à 5% du PIB européen.

Le travail de recherche devra aussi être débattu et mis en commun au niveau européen.

La politique commune fixera tous les 5 ans un engagement européen de programmation de la recherche et renforcera la mobilité des chercheurs.

Europe Ecologie

 

Posted in Culture, Enseignement, Europe, Politique, Rechercche | Leave a Comment »

Passer d’un système de soin à un système de santé

Posted by jfihey sur 3 mai 2009

Les mêmes causes ont les mêmes effets. Après l’université, c’est à l’hôpital de refuser la logique de marchandisation que tente de lui imposer le gouvernement. Certes, notre système de santé a besoin d’être réorganisé et amélioré, pas d’être démantelé et affaibli !

Les Verts se battent depuis longtemps pour passer d’un système de soin à un système de santé. Nous refusons le statu quo car le diagnostic de notre système de santé n’est guère reluisant : dégradation de nos hôpitaux publics dont une majorité est en déficit budgétaire chronique ; épuisement des personnels de ces mêmes hôpitaux, qui amène nombre d’entre eux à les fuir, accroissement constant des affections de longue durée, causées notamment par l’épidémie de cancers ou encore de diabète…

Les solutions que propose le gouvernement sont inacceptables. La santé n’est pas une marchandise. Organiser l’hôpital selon une logique comptable et créer de fait un chantage financier vis-à-vis des médecins est une grave erreur.

La nouvelle gouvernance de l’hôpital proposée par la ministre Bachelot doit être retirée lors du passage de sa loi au Sénat. Créer une fonction de directeur d’hôpital plénipotentiaire est une folie qui engendrera assurément des morts sacrifiés sur l’autel des économies budgétaires. Veut-on comme en Grande Bretagne attendre plusieurs mois précieux avant de pouvoir traiter un cancer ?

De même, la tarification par activité qui revient à en privilégier certaines plutôt que d’autres procède d’une logique de comptes d’apothicaire plutôt que d’une logique de médecine digne de ce nom.

C’est pourquoi Les Verts soutiennent les mouvements de défense de l’hôpital public.

Djamila Sonzogni, Jean-Louis Roumégas, Porte-parole des Verts

Posted in Démocratie, Politique, Santé | Leave a Comment »

Sortir de la crise: de vraies solutions maintenant!

Posted by jfihey sur 30 avril 2009

 Europe Écologie, solidaire des salariés en lutte et de la riposte unitaire face à la crise, respecte l’indépendance des organisations syndicales et n’entend pas se substituer aux salariés et à leurs représentants, qui sont seuls légitimes pour définir et organiser les luttes sociales. Nous serons dans les rues le 1er mai partout en France, pour porter nos solutions : écologiques, solidiaires et européennes :

Europe Écologie refuse la casse sociale et n’accepte pas de voir fermer les entreprises les unes après les autres, de voir détruire des filières industrielles entières comme, hier, la sidérurgie et aujourd’hui l’automobile.

LES SALARIES  ne doivent pas payer le coût de l’imprévoyance de ceux qui dirigent depuis des années et qui ne veulent rien changer. ils continuent de sommets en G20 à distribuer des milliards d’euros au FMi, aux banques, aux industriels, sans la moindre exigence écologique ou sociale. Ils veulent à tout prix maintenir un modèle de croissance à crédit qui surexploite les ressources naturelles et humaines.

LES SOLUTIONS  existent mais elles ne viendront ni des méthodes, ni des hommes du passé. La crise n’est pas seulement financière et économique, c’est une crise de civilisation, sociale, écologique, alimentaire, énergétique. Face à une crise globale, il faut une vision nouvelle et des solutions durables. il faut réorienter l’économie par sa transformation écologique, relocaliser les emplois, redistribuer les richesses et mettre en oeuvre des solutions créatrices d’emplois qualifiés et durables.

Notre Contrat pour l’europe propose un projet cohérent fondé sur la construction d’une Europe qui protège et privilégie l’intérêt général, le bien commun et les citoyens plutôt que les lobbies industriels et financiers.

L’issue est EUROPEENNE  , L’issue est ECOLOGIQUE

Un Bruxelles de l’emploi, véritable Grenelle à l’échelle européenne , réunissant les partenaires sociaux européens , les associations de consommateurs et de protection de l’environnement, les mouvements de chômeurs, les représentants politiques de l’union européenne avec pour objectifs de lutter contre la précarité et améliorer les conditions de travail par :

–         la création de 10 millions d’emplois nouveaux qualifiés et non délocalisables en cinq ans ,

–         la signature de contrats européens de conversion écologique par grands secteurs productifs,

–         la définition d’un statut européen du salarié incluant un contrat sécurité emploi-formation assurant à chacun des garanties sociales durant toute sa vie professionnelle .

Nous avons besoin d’un nouveau pacte européen remplaçant les critères de Maastricht

Par des normes sociales et environnementales contraignantes permettant d’en finir avec la dumping social et améliorant réellement le niveau de vie de chacun.

Une fiscalité sociale et écologique qui transforme l’Union Européenne en zone Tobin avec une taxe sur les flux financiers et une contribution climat énergie.

Pour réaliser ce programme une première étape est nécessaire : construire en europe une majorité anti-libérale qui sanctionne, en la chassant, la commission Barroso, soutenue par les Sarkozy, Berlusconi et consorts.

Europe Ecologie veut être le pivot de ce changement d’Europe!

Soit nous continuons de subir les conséquences d’une crise sans précédent qui remet en cause les fondements de nos solidarités, soit nous anticipons les changements indispensables en construisant ici et maintenant, une société basée sur la justice sociale et environnementale et sur la dignité.

europeecologie.fr

Posted in Economie et social, Emploi, Europe, Politique | Leave a Comment »

Une autre Politique Agricole Commune

Posted by jfihey sur 2 avril 2009

Attac Evreux organise une conférence – débat avec Gilles Lemaire, membre du bureau d’Attac France, à Evreux le 16 avril prochain.

Cette manifestation a pour but d’alerter sur les enjeux agricoles et donc alimentaires des prochaines élections européennes.

Une autre PAC…
(Politique Agricole Commune)

 

…favorisant une agriculture locale

Qui restaure le lien entre agriculteurs, consommateurs et territoires

Qui garantisse une alimentation de qualité pour tous

 

…encourageant des systèmes de production soucieux de préserver le patrimoine naturel commun (eau, biodiversité, fertilité des sols, …)

 

…dans le cadre d’une politique agricole mondiale favorisant « la souveraineté alimentaire » basée sur le développement des agricultures locales et éliminant la famine qui frappe aujourd’hui près d’un milliard d’être humains

 

Une politique agricole

favorisant ou encourageant

Une alimentation saine

fournie par

Des producteurs locaux

 

 

 

C’est possible !

Grâce à la mobilisation des citoyens  !

Ce n’est pas que l’affaire des agriculteurs

 

Le comité local d’ATTAC Evreux vous invite à en débattre

 

Le Jeudi 16 avril à 20h30

Salle Jules Janin

A Evreux

Avec Gilles Lemaire, membre du bureau d’ATTAC France

Posted in Décroissance sélective et équitable, Politique, Santé | Leave a Comment »

Journée Internationale des Femmes

Posted by jfihey sur 27 février 2009

Rouen : samedi 7 mars 2009


à l’occasion de la

Journée Internationale Des  FEMMES


rassemblement  rue du Gros Horloge

 » Pour les droits des femmes  »


Nous sommes tou(te)s concerné(e)s,

loin de l’égalité au travail, face à la santé…

Soyons nombreu(x)ses à ce rassemblement.

Plus d’info:
Collectif National pour les Droits des Femmes(CNDF)

21 ter rue Voltaire75011 Paris

Email: colcadac@clubinternet.fr

Posted in Démocratie, Emploi, Politique, Santé | Leave a Comment »

Champs Libres : 1er blog d’actualité et de commentaires d’écologie politique de l’Eure

Posted by bfen sur 10 février 2009

C’est avec un plaisir non dissimulé que Champs Libres entame en ce mois de février 2009 sa troisième année de publication.

Et ce sont nos lecteurs qui nous ont fait le plus beau des cadeaux avec la connexion de notre 20 000 ème visiteur ! sur le site des pays d’Evreux, Avre, Iton et du Neubourg.

Que tou(te)s soient ici chaleureusement remercié(e)s, lecteurs et rédacteurs.

Nous venons d’élargir la diversité de nos rédacteurs pour mieux répondre à vos attentes, pour être toujours plus présents sur le front des luttes écologistes, sociales, économiques et démocratiques.

Et n’oubliez pas que vous pouvez nous faire parvenir vos articles et informations à :

champs-libres@orange.fr

dsc_0044

.

Posted in Culture, Décroissance sélective et équitable, Démocratie, Ecologie politique, Enseignement, Environnement, Europe, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, International, Les Verts, nucléaire, Politique, Santé | 1 Comment »