CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for août 2008

Limitation de l’usage de l’eau dans l’Eure

Posted by jfihey sur 11 août 2008

Les prélèvements d’eau dans trois rivières de l’Eure ont été restreints par arrêté préfectoral en raison d’un déficit des précipitations, a annoncé lundi la préfecture dans un communiqué.

Il n’a pas plu suffisamment à la fin du printemps et au début de l’été pour maintenir les niveaux de l’Eure, de la partie amont de l’Avre et de la partie aval de l’Iton. « Le mois de juin peu arrosé a vu une chute généralisée des débits des cours d’eau qui s’est poursuivie tout au long de juillet », précise la préfecture. Le phénomène a été accentué par la diminution du niveau des nappes phréatiques observée depuis plusieurs années dans ce département. Tous les arrosages (champs cultivés, terrains de sport, espaces verts, potagers) sont désormais interdits entre 10H00 et 20H00, ainsi que le remplissage des piscines privées. Il concerne les habitants de 178 communes traversées par ces rivières. Trois autres rivières de l’Eure (la Calonne, la Charentonne et la partie amont de l’Iton) ont par ailleurs franchi le seuil de vigilance, amenant la préfecture à attirer l’attention des usagers « sur la nécessité d’utiliser l’eau de manière raisonnée ».

source AFP

Posted in Environnement, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure | Leave a Comment »

Calendrier des Rendez-vous CultureS aux journées d’été à Toulouse (Cédis + JDE)

Posted by Dominique GEORGE sur 1 août 2008


Mercredi 20 Août 10 h- 13h :

Cinémas municipaux et cinémas indépendants faces au multiplexes : quelles interventions des collectivités locales ?

Atelier Cédis mais bien sur ouvert aux militants animé par Corinne RUFET, présidente de la commission du Film d’Ile de France, conseillère régionale

Intervenants :
Quentin MEVEL, délégué général de l’Association des Cinémas de Recherche d’Ile-de-France (ACRIF).

Michel MALACARNET, cofondateur du réseau de salles Utopia avec Anne-Marie Faucon

Sylvie Larroque, Directrice de l’Atalante  à Biarritz

Jean-Jacques Rue, Distributeur, Les Mutins de Pangée, Ex Co-Errances.

Septembre 2007 : UGC lançait un recours contre l’extension du cinéma municipal le Méliès à Montreuil, bientôt rejoint par MK2, pour abus de position dominante et violation des règles de la concurrence, le Comoedia allait bientôt être victime des mêmes attaques. Outre le sentiment d’injustice et de renversement de situation obscène ressenti par ces exploitants, la question de la légitimité et du périmètre de l’intervention publique pour l’exploitation des salles de cinéma est revenue sur la place publique, et pas telle qu’on aurait pu l’imaginer : La réponse des cinémas (municipaux, associatifs subventionnés, indépendants) disposant du label « recherche et art et essai » face à ces attaques a été en effet très hétérogène, les cinémas indépendants non subventionnés défendant une position médiane parfois violemment combattue par les exploitants de cinémas municipaux.

Objectifs de l’atelier :

Cet atelier a pour objectif d’éclairer les élus sur les enjeux de l’exploitation municipale ou en DSP des salles de cinéma dans le contexte actuel : Tous les cinémas municipaux ou associatifs doivent-ils être soutenus par des financements publics ? Quels critères, quels indicateurs, quels garde-fous à mettre en œuvre par les élus ? Est-il possible d’évaluer le projet culturel d’un cinéma, son utilité sociale, sa pénétration de l’ensemble des populations d’un territoire ?

Contenu de l’atelier :

Le contexte politique général sera préalablement abordé autour la commande d’un rapport par la ministre de l’économie et des finances et la ministre de la culture, sur les relations entre cinéma et concurrence ( !), dont les conclusions ont été rendus en mars 2008, a la suite des recours exercé par UGC et MK2 sur les cinémas le Méliès à Montreuil et Comoedia à Lyon.

Les intervenants aborderont ensuite les problématiques autour de la programmation et du lien de celle-ci avec une éducation a l’image exigeante et en même temps accessible, la défense d’un cinéma engagé, militant et ouvert aux publics.

A quoi sert un élu à la culture dans ce contexte ? La collectivité a-t-elle un droit de regard sur les contenus, sur la programmation ?

Jeudi 21 août 11h00/13h00

Réunion de la commission Culture

odj à venir

vendredi 22 août 11h30/13h00

Atelier Culture et Economie Sociale et Solidaire,

“Pour un écosystème culturel autonome et respectueux, dans le cadre d’un réseau de territoires européens”
animation Yann DANO, de Limoges, bureau de la Commission Culture

avec François BERNARD, militant Vert de Paris,  président de Acteurs et Collectifs Pour l’Economie
Solidaire (ACPES, Ile de France), administrateur de la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et solidaire d’Ile de France, directeur d’Alice Coopératif Concept, organisation pour la création d’activité et d’entreprise d’économie solidaire.

Stephane MEDER, de Quimper, adhérent à la Commission Culture des Verts:
“Je me sens assez proche des interventions et réflexions sur la question de l’application de la diversité culturelle. Il me semble qu’il y a un enjeu, en matière de mixité de financements sur la base d’une impulsion de financements publics, pour le maintien et le développement d’une offre diversifiée sur les territoires. On ne peut dissocier ESS de la Culture, évaluation de l’utilité sociale et critères de performance de la LOLF,  pour imaginer comment les acteurs, au regard de la valorisation de leur utilité sociale, peuvent défendre une valeur ajoutée apportée, au delà de la simple lecture de résultats telle que prévue actuellement au regard de la LOLF.”


et Ferdinand RICHARD, fondateur de la couveuse d’entreprises culturelles CADO/Marseille, et de “Pépites”, pépinière d’entreprises culturelles à Lubumbashi/République Démocratique du Congo.


Vendredi 22 août de de 14h30 à 16h30

Culture et développement Durable, Art/Nature et empreinte écologique (atelier Cédis, ouverts aux militants)


animation : Pascale BONNIEL-CHALIER, de Lyon, Conseillère municipale et communautaire et responsable de la publication WEKA, Culture et développement durable et Corinne RUFET, membre du bureau de la Comm.Cult, Conseillère Régionale d’Ile-de-France, Présidente de la commission du Film d’Ile de France

Intervenants :
Béatrice MACE, co-directrice des Transmusicales de Rennes

Eric PORCHER, AlterEgo, producteur du film « Lady Blood » Film “sang pour sang Bio” J

Eco-festivals, gestion durable des services, responsabilité environnementale des institutions,… il ne se passe plus une journée sans que Elus, Responsables de services et Directeurs d’organisations culturelles n’entendent ces nouveaux discours qui se répandent comme une traînée de poudre. Nouveaux slogans, mode passagère ou puissante lame de fond qui présage de changements structurels forts ? Les secteurs professionnels de l’art et de la culture n’échappent pas à ce phénomène, d’autant plus qu’ils se sentent souvent proches et solidaires des milieux de l’écologie active. « Tout ce qui est fragile mérite protection », écrit le chercheur hollandais Joost Smiers. C’est  une première analogie qui rapproche ces deux secteurs de l’activité humaine. Bien d’autres parallèles mais surtout de nombreuses convergences traversent aujourd’hui les mondes de la culture et du développement durable.

Samedi 23 août de 11h30 à 13h

Forum “Culture, coopérations inter-régionales, Europe des territoires”, co-animé avec la Commission Régions et Fédéralisme:


Animation: Ferdinand RICHARD, de Marseille, responsable de la commission nationale Culture, co-fondateur de la Friche Belle-de-Mai/Marseille, ex-président du Forum Européen pour les Arts et le Patrimoine. Et Alban CORMERAIS, de Nantes, membre du bureau de la commission Régions et Fédéralisme

Intervenants

Chantal LAMARRE, directrice de Culture Commune, fabrique théâtrale trans-frontalière en bassin minier

Pascal BRUNET, directeur du Relais Culture Europe,

Jean Charles VALADIER, adjoint au maire de Toulouse, en charge de la Culture Occitane,


Du point de vue de la Culture, l’intégration lente de nos pays et régions au sein d’un ensemble européen nous contraint à répondre d’urgence à deux pressions négatives et déjà anciennes: à la fois tenter d’infléchir des politiques culturelles d’Etat au service exclusif du prestige national (le fait du Prince) s’inscrivant dans une Europe de nations en compétition, et d’autre part tenter de résister à la pression de la globalisation culturelle (le fait des marchands), débouchant inévitablement sur un contrôle des consciences . Il nous semble aujourd’hui que le désintérêt de l’Etat et l’absence de politique culturelle européenne déplace la problématique dans le champs des collectivités territoriales au niveau continental, dans leurs échanges multi-latéraux, dans leur “circuits courts culturels”, tout autant que dans leur diversité patrimoniale et dans leur soutien aux esthétiques locales émergentes. Au moment où les autres partis de gauche, toujours à la remorque des anciennes doctrines centralistes et nationales, ne semblent plus capables de produire de l’innovation politique en la matière, la période semble une bonne opportunité pour les compétences Vertes en matière de fédéralisme, de politiques culturelles territoriales, d’”éco-système culturel” et d’initiatives privées. Les commissions Culture et Régions et Fédéralisme vous proposent donc d’envisager ensemble l’avenir culturel des différents territoires constituant ce continent.



Samedi 23 14h30 à 16h30:


atelier Culture et Education Populaire,

“Au moment où émerge en Europe la question de l’élaboration de politiques culturelles concertées, comment ancrer définitivement la Culture dans le système éducatif public ?”


Animation: Ferdinand RICHARD, de Marseille, responsable de la commission nationale Culture,

Intervenants :
Claire VAPILLON, vice-présidente de la Fédération Française des MJC

Jean François CORIOLLE, ancien adjoint au Maire de Cergy, en charge du développement des cultures.

Dominique REFFAY, ancien conseiller municipal de Gradignan, ancien animateur socioculturel

Posted in Culture, Ecologie politique, Enseignement, Environnement, Les Verts | Leave a Comment »