CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for juin 2008

GEHN :  » L’intelligence au pouvoir « 

Posted by bfen sur 30 juin 2008

Rêvons…Verrons-nous, dans un proche avenir, fleurir ce type de panneau dans nos 1.420 communes de Haute-Normandie ?…

Posted in Environnement, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Santé | Leave a Comment »

Projet de loi-cadre sur l’audiovisuel

Posted by jyguyomarch sur 27 juin 2008

Pour l’instauration du pluralisme télévisuel, du contrôle citoyen, de la régionalisation et pour favoriser un tiers secteur audiovisuel.

SYNTHESE DES PROPOSITIONS ISSUES DE LA « CONVENTION NATIONALE DES VERTS AUTOUR DE LA TELEVISION EN FRANCE » ORGANISEE A L’ASSEMBLEE NATIONALE SOUS LE HAUT PATRONAGE DE MARIE-CHRISTINE BLANDIN, SENATRICE DU NORD ET NOËL MAMERE, DEPUTE DE GIRONDE

Le paysage audiovisuel français est de plus en plus complexe et l’offre télévisuelle croît de façon importante, cependant la qualité des programmes se dégrade entraînant une uniformisation des grilles. Ainsi, en l’espace de huit ans, alors que le nombre de chaînes était multiplié par 2,5 en France, la production globale de fictions originales diminuait de 16%.

Du côté du service public, la dépendance des recettes publicitaires limite ses capacités d’autonomie et ses objectifs de qualité qui seuls peuvent lui permettre de s’ériger en contre-modèle fort face à la puissance de groupes d’audiovisuels privés mus par la logique unique du profit. Afin de libérer le service public de la pression des annonceurs, nous proposons la suppression de la publicité sur les chaînes publiques. Cette suppression s’accompagne d’une taxe afin de compenser le supplément de marché publicitaire dont les télévisions commerciales vont ainsi bénéficier. Cette taxe servira à la création d’un fond de soutien aux télévisions du tiers secteur et au renforcement des chaînes publiques (nationales ou locales) dont le financement actuel ne leur permet pas d’investir suffisamment dans de grandes créations populaires.

Pour la télévision commerciale, la tendance est une évolution rapide vers une augmentation quantitative des moyens de diffusion, une concentration économique accentuée et une dérégulation programmée. Cette dérégulation doit être combattue, en particulier en ce qui concerne le marché publicitaire où des secteurs interdits comme la presse et l’édition (au nom d’un pluralisme éditorial), mais aussi la distribution sont aujourd’hui autorisés. La concentration économique met tout particulièrement en danger le pluralisme de l’information, l’éthique de la programmation et la capacité de création indépendante. Pour permettre le pluralisme audiovisuel, nous proposons de nouvelles mesures anti-concentration en ce qui concerne le cumul des autorisations d’exploitation de fréquences nationales ou locales, et de simplifier l’application des dispositions anti-concentration actuelles.

Enfin, il faut une régulation du secteur audiovisuel qui ne soit pas seulement à la faveur des grands groupes et qui permette un équilibre entre les trois secteurs : public, privé et tiers secteur. Il y a urgence d’une réforme d’un Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (C.S.A.) qui ne joue plus son rôle. Pour ce faire, nous proposons de modifier le mode de nomination de ses membres et d’en faire un organe de régulation démocratique, transparent et ouvert aux professionnels et aux usagers de la télévision.

Lire la suite…

Simplement la donne a légèrement changé :


L’annonce de Sarko et les conclusions du rapport Copé (voir article de l’Express) (qui soit dit en passant abandonne l’idée de refondre les direction régionales sur la base de la carte de la PQR, évoquée a un moment donné) vont dans le sens d’une suppression de la publicité, d’une restructuration des chaines de services public, mais pas du tout dans le sens que Les Verts préconisaient !


Pire encore, une sorte de « chemin médian » avec autorisation de mettre de la pub jusqu’à 19h30 est évoquée ce qui serait pire encore qu’une suppression totale, d’après un certain nombre de professionnels. Par ailleurs cette réforme audiovisuelle risque d’avoir de forte conséquences sur la rémunération des auteurs.

Posted in Culture, Démocratie, Economie et social, Les Verts | Leave a Comment »

Remboursement des ALD : l’américanisation du système est enclenchée

Posted by bfen sur 26 juin 2008

Les Verts refusent l’américanisation du système de santé que le gouvernement tente d’imposer par petites touches. La proposition formulée nous ramène un siècle en arrière, lorsque la survie était conditionnée par la richesse ou la pauvreté.

Posted in Les Verts, Santé | Leave a Comment »

Verts : Une Europe + écologique, + solidaire, + démocratique

Posted by bfen sur 26 juin 2008

Posted in Décroissance sélective et équitable, Economie et social, Environnement, International, Les Verts | Leave a Comment »

LES VERTS SOUTIENNENT L’OPÉRATION « L’ÉCOLE EST FINIE ? » DU 28 JUIN PROCHAIN

Posted by jfihey sur 25 juin 2008



Les Verts saluent l’opération « L’école est finie ? » (http://lecole.est.finie.over-blog.com/) prévue samedi prochain (28 juin) dans des centaines d’écoles maternelles et élémentaires en France. Face aux mesures ultralibérales du ministre Xavier Darcos, dénoncées par de nombreux pédagogues, éducateurs et simples citoyens, la meilleure défense du service public d’éducation est l’élaboration en commun d’une autre école, véritablement émancipatrice.

Après leurs prises de position récentes sur ce thème (numéro spécial du mensuel Vert de mai 2008, déclaration du CNIR des 14-15 juin), les Verts appellent leurs militantEs et sympathisantEs à s’associer aux débats publics, pour y porter leur vision de l’école de demain.

Après le succès de la « Nuit des écoles » (http://nuit.des.ecoles.over-blog.com/) vendredi 13 juin, « L’école est finie ? » est une initiative des parents et des enseignants qui répond aux mesures gouvernementales prises pour la rentrée prochaine, notamment les nouveaux programmes scolaires imposés et les suppressions non justifiées de postes dans l’enseignement primaire et secondaire.

Oubliée, la tentative de récupération par Xavier Darcos de la Palme d’or attribuée au film de Laurent Cantet et François Bégaudeau, basé sur une expérience réelle de l’enseignement aujourd’hui ! Une fois encore, le ministre fait preuve du plus grand dédain vis-à-vis des acteurs et des citoyens choqués par sa politique. Celle-ci semble plus que jamais décidée sans concertation, avec un « cabinet noir » d’idéologues, contre l’avis des éducateurs, des inspecteurs et des pédagogues. Philippe Meirieu et Antoine Prost ont dénoncé ces dernières semaines l’avènement de « L’école des marchands » et d’un « Munich pédagogique ».

Alors que les questions posées lors du mouvement des lycées au printemps restent sans réponse autre que comptable, il est important d’écouter ce que la société civile a à dire sur l’école, pour mieux la transformer demain ! Les Verts proposent une redéfinition et une diversification des institutions et des méthodes de l’enseignement public. Ils dénoncent les « réformes » imposées au pas de charge, au détriment des moins favorisés, et le caporalisme actuel (les blocages hiérarchiques, voire les intimidations contre toute contestation interne).

C’est pourquoi, sur la base du numéro spécial du mensuel Vert de mai 2008 et de la déclaration sur l’école du CNIR des 14-15 juin, les Verts appellent leurs militantEs et sympathisantEs, avec l’ensemble des citoyenNEs, à participer aux débats prévus le samedi 28 juin dans les établissements scolaires concernés (la liste est ici : http://lecole.est.finie.over-blog.com/). Ils rappellent au président de la République et à son ministre que seuls des États généraux de l’éducation, appuyés sur une concertation globale et démocratique, pourront rendre le service public d’éducation plus efficace et véritablement émancipateur.

Posted in Culture, Démocratie participative, Enseignement, Les Verts | Leave a Comment »

Le Premier ministre vient de signer le décret d’extradition de Marina Petrella.

Posted by bfen sur 25 juin 2008

Marina dont l’état de santé s’est fortement dégradé tant sur le plan psychologique que physique était hospitalisée depuis plusieurs semaines. Elle a été ramenée dans sa prison pour que l’arrêté lui soit notifié. Après le mépris de la parole donnée et un certain acharnement judiciaire avant tout justifié par l’obsession sécuritaire et les gages à Sylvio Berlusconi, elle doit faire face à ce qu’il convient d’appeler de la maltraitance.

Ses ami(e)s et ses soutiens appellent à un rassemblement ce jeudi 3 juillet 2008 à 18h30 place du Palais-Royal, (métro Palais Royal).


Posted in Démocratie, International, Santé | Leave a Comment »

Les Verts scandalisés par l’adoption de la directive dite de la honte

Posted by jyguyomarch sur 23 juin 2008

Les Verts sont scandalisés par l’adoption par le Parlement européen de la directive dite de la honte.

A l’heure où sévit déjà une crise alimentaire mondiale et où apparaissent les premiers réfugiés climatiques, cette directive est particulièrement irresponsable. Elle érige la brutalité administrative en outil de gestion des flux migratoires, demandeurs d’asile inclus.

Incarcérer des enfants ou des adultes sans procès pendant plus de 18 mois au motif qu’ils ne disposent pas de papiers à jour est un glissement fascisant inacceptable de l’Union européenne. Prépare-t-on un Guantanamo européen ?

Alors que l’Europe manque de main d’oeuvre et devrait définir une politique d’immigration ambitieuse et humaniste, notamment en régularisant les sans-papiers, le texte proposé n’est qu’un amalgame d’égoïsmes nationaux visant à renforcer l’ Europe-forteresse de manière plus que jamais monstrueuse : outre l‘enfermement sans jugement des étrangers pouvant atteindre 18 mois, la suppression de l’aide juridictionnelle obligatoire et gratuite, l’interdiction du territoire de l’UE pendant 5 ans pour les personnes expulsées, le renvoi des étrangers (y compris les personnes vulnérables : femmes enceintes, personnes âgées, mineurs non accompagnés) vers des pays tiers ou par lesquels ils n’ont fait que transiter.

L’inhumanité et les oeillères politiques dont témoigne ce texte lui valent justement l’appellation de « directive de la Honte ».

Jacqueline Fihey

Jean-Yves Guyomarch

Posted in Démocratie, Economie et social, International, Les Verts | Leave a Comment »

Déclaration sur les migrations climatiques

Posted by jfihey sur 23 juin 2008

Cette déclaration a été adoptée suite à la conférence sur les migrations climatiques organisée le 11 juin 2008 au Parlement européen, à Bruxelles, par le groupe des Verts/ALE. Elle reprend les constats, les analyses et les pistes d’actions identifiés durant la conférence.

Considérant que le rapport du groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat, prix Nobel de la paix en 2007, établit avec un degré de certitude jamais atteint auparavant, que les activités humaines sont responsables des dérèglements climatiques et que ceux-ci sont sans équivoque ;
Considérant que les programmes de prévention (ou de mitigation) adoptés par la communauté internationale n’arrivent pas aujourd’hui à freiner la dégradation environnementale ;
Considérant que les effets des dérèglements climatiques en particulier la montée du niveau des mers, le phénomène de désertification, les inondations ou les canicules affectent les conditions de vie des populations en ce qu’ils peuvent générer dégradations, disparitions de territoire, pression accrue sur les ressources naturelles, atteintes aux droits fondamentaux et de ce fait parfois, accentuer certaines tensions ou provoquer des conflits ;
Considérant que les impacts du changement climatique sur les sociétés humaines se font déjà sentir dans de nombreux endroits comme le Sahel fortement touché par le phénomène de désertification, le Bangladesh sujet à des inondations répétées, certaines régions européennes mais aussi dans plusieurs îles du Pacifique, vouées à disparaître sous les eaux, entraînant la disparition future d‘Etats-Nation ;
Considérant que les populations les plus vulnérables sont les plus affectées par les effets des bouleversements climatiques et qu’elles sont moins armées pour y faire face ;
Considérant que les populations autochtones sont en particulier touchées par les impacts des dérèglements climatiques et les migrations qu’ils peuvent générer ; que les concernant, la récente déclaration des Nations Unies sur les droits des populations autochtones est un texte de référence ;
Considérant que les stratégies d’adaptation mises en oeuvre par les populations ne sont à l’heure actuelle ni suffisamment encouragées, ni suffisantes à terme et qu’elles ne pourront éviter des déplacements de population importants ;
Considérant que ces déplacés peuvent être définis comme étant des personnes forcées de quitter leur habitation, d’une façon temporaire ou permanente, à cause des impacts de dérèglements climatiques qui mettent en péril leur existence ou affectent sérieusement leurs conditions de vie ;
Considérant qu’il y a des craintes bien fondées selon lesquelles les populations fuyant des conditions environnementales invivables pourraient croître de façon exponentielle au cours des prochaines années ;
Considérant que les causes des migrations sont multiples, complexes et interdépendantes ; que le facteur climatique encore peu pris en considération dans ces processus pourrait voir ses incidences accrues ;
Considérant que ces déplacés peuvent rester à l’intérieur de leur pays mais aussi être contraints immédiatement ou à terme de le quitter, selon la nature et l’ampleur de la dégradation environnementale ; que les mouvements de population engendrés peuvent être diffus et continus comme dans le cas de la désertification ou massifs et ponctuels en réaction à un événement climatique brutal ;

Considérant que ces migrations à caractère climatique peuvent être saisonnières, temporaires mais aussi parfois définitives, qu’elles s’insèrent dans des problématiques climatiques et géopolitiques régionales ; qu’il faut donc les envisager d’un point de vue tant local que global ;
Considérant que selon l’article 1er .A de la Convention de Genève, un réfugié est une personne qui craint, avec raison, d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques et qui ne peut ou du fait de cette crainte ne veut retourner dans son pays ; que cet article n’est ni interprété ni appliqué aujourd’hui en vue d’une protection des déplacés pour cause climatique ;
Considérant que dans une rupture environnementale climatique l’origine naturelle et la part de responsabilité humaine sont intimement liées ;
Considérant que dans l’état actuel du droit international, aucun instrument ne permet la mise en oeuvre de mesures de compensation pour les préjudices subis, et que ces déplacés ne bénéficient d’aucune reconnaissance statutaire, la seule réponse envisagée étant de type humanitaire ;
Considérant d’autre part que ces migrations climatiques posent des questions en terme de responsabilité Nord Sud et de développement durable, se traduisant notamment par des atteintes à sécurité humaine comme à la diversité culturelle, ces déplacements pouvant aboutir à la disparition de modes de vie, de cultures et savoirs ancestraux1 ;
Considérant l’urgence de la situation et le caractère prévisible d’incidences accrues du facteur climatique dans les processus migratoires des années à venir ;
Considérant le manque d’études de terrain sur ces questions, l’absence de prise en considération du facteur climatique et des inégalités qu’il induit dans la réflexion sur les flux migratoires ;
Considérant les enjeux humains des dérèglements climatiques, la responsabilité de la communauté internationale, et la nécessité de mettre en oeuvre rapidement des mesures de prévention, de compensation et de protection des personnes affectées y compris des migrants, victimes d’une injustice climatique flagrante,
Les participants au présent séminaire sur les migrations climatiques, invitent les institutions européennes et internationales à promouvoir les objectifs suivants :
– Accentuer la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre ;
– Soutenir les programmes de prévention et d’appui aux stratégies d’adaptation aux impacts des dérèglements climatiques, y compris la restauration des zones affectées, des habitats et des milieux de vie, intensifier la coopération internationale sur ces questions ;
– Mettre en oeuvre des mécanismes de compensation des préjudices économiques, sociaux et culturels subis par les populations ;

– Anticiper, le déplacement et l’accueil des déplacés pour pouvoir, si besoin est, les organiser dans le plus grand respect de la dignité humaine et des spécificités culturelles ;
– Organiser une protection juridique des victimes des déplacements climatiques présentes ou à venir, qui ne bénéficient aujourd’hui d’aucune reconnaissance ;
– Développer les programmes de recherche portant sur l’étude quantitative et qualitative des impacts humains des dérèglements du climat et de leurs corollaires en terme de migrations contraintes.
– Favoriser la prise de conscience et la sensibilisation des populations et des autorités, du Nord comme du Sud sur ces questions ;
En conséquence, les participants au présent séminaire sur les migrations climatiques recommandent :
– Que soient renforcés les programmes tant de prévention que d’appui aux stratégies d’adaptation et intégrées les contraintes climatiques dans le financement, la conception et la mise en oeuvre des projets de coopération, d’aide humanitaire et de développement et ceci à tous les niveaux de coopération : internationale, nationale, régionale et décentralisée,
– Que soit mis en place au sein des institutions européennes et en vue d’un positionnement ultérieur de l’Union sur ces questions, un groupe de travail transversal et de haut niveau sur les questions d’accueil des populations contraintes à un déplacement dû aux impacts des dérèglements climatiques et de protection de
leurs droits et spécificités culturelles,
– Que soit créé un fonds international destiné à la gestion des mouvements de population générés par les dérèglements climatiques et à leur prise en charge, en tenant compte des responsabilités des pays,
– Que soit créé au sein du GIEC un groupe de travail ad hoc qui axerait ses recherches (quantitatives et qualitatives) sur les déplacements liés aux des dérèglements climatiques,
– Que soient mis en place des mécanismes de gouvernance entre les différents secteurs et institutions concernés par ces questions,
– Que soit recherchée une cohérence entre les différentes politiques menées par l’Union Européenne (économique, agricole, de coopération …) en vue d’une politique de l’Union sur ces questions,
– Que soient renforcées les capacités d’adaptation des régions d’accueil,


Fait à Bruxelles, le 11 juin 2008

Posted in Culture, Décroissance sélective et équitable, Démocratie, Démocratie participative, Ecologie politique, Economie et social, Enseignement, Environnement, International, Les Verts, Santé | Leave a Comment »

Incendie du centre de rétention de Vincennes : dramatiquement prévisible

Posted by jfihey sur 22 juin 2008

L’incendie du centre de rétention de Vincennes est le résultat d’une situation explosive et indigne, connue et provoquée par le gouvernement.

Elle est la conséquence à la fois d’une politique d’immigration inhumaine et à courte vue et d’une gestion des conditions de détention qu’elles soient dans les établissements pénitentiaires ou dans les centres de rétention qui est indigne d’un pays comme la France.

La mort il y a deux jours, d’un ressortissant tunisien a avivé les tensions déjà existantes.

Tout ceux qui ont pénétré dans ce centre ont témoigné des conditions de tension extrême dans lesquels vivent les retenus. Jean Desessard, sénateur vert a ainsi visité ce centre il y a moins de quinze jours. Présent sur place pendant l’incendie il a pu rejoindre les retenus dans le lieu où ils ont été évacués. ( Ecouter le témoignage de Jean Desessard, sénateur Vert, depuis le centre de rétention de Vincennes ).

Les Verts expriment une inquiétude forte quant au sort qui leur sera réservé dans les prochaines heures. Ils souhaitent que des engagements soient pris et que les 280 personnes actuellement retenues dans le gymnase de l’école de police soient traitées avec respect.

Les Verts demandent à Jean-Marie Delarue, contrôleur des lieux de privation de liberté, de se saisir en urgence, de la situation des retenus de Vincennes.

Les Verts réaffirment que sans une autre politique d’immigration, qui rééquilibre les richesses entre le Nord et le Sud rien ne pourra évoluer positivement. A ce titre les déclarations de Brice Hortefeux, qui mène une politique du chiffre insupportable, alimentent à la fois tension et arbitraire et créent une pression terrible sur les policiers et sur toutes les populations victimes de contrôles au faciès.

Jacqueline Fihey

Jean-Yves Guyomarch

Posted in Démocratie, Economie et social, International, Les Verts | Leave a Comment »

12 juillet : rassemblement européen pour un monde sans nucléaire

Posted by jyguyomarch sur 22 juin 2008

Le 1er juillet 2008, le gouvernement français présidera pour six mois l’Union européenne. L’énergie et le nucléaire sont deux enjeux majeurs de cette présidence et le président Sarkozy entend l’utiliser comme tribune pour faire une large promotion du nucléaire auprès des gouvernements européens. Dès le lendemain de notre rassemblement, Nicolas Sarkozy recevra à Paris des dizaines de chefs d’État de l’Union européenne et du pourtour méditerranéen. Nous pouvons donc compter sur une très forte couverture médiatique internationale. Il est donc essentiel que nous soyons nombreux à ce rassemblement pour faire entendre une autre voix à l’opinion publique internationale.


Découvrons le programme complet ici : http://www.sortirdunucleaire.org/12juillet-paris/spip.php?article10
Commandons gratuitement des tracts et affiches : http://www.sortirdunucleaire.org/12juillet-paris/spip.php?rubrique3
Organisons un départ groupé : http://www.sortirdunucleaire.org/12juillet-paris/spip.php?article4
Trois actions spectaculaires dont nous serons les acteurs : http://www.sortirdunucleaire.org/12juillet-paris/spip.php?rubrique8
Inscrivons-nous comme partenaire (association, partis politiques, syndicats…) : http://www.sortirdunucleaire.org/12juillet-paris/spip.php?article12
Pour tous renseignements sur le rassemblement, envoyons un courriel à : 12-juillet-paris@sortirdunucleaire.fr

Posted in Environnement, International, Les Verts | Leave a Comment »

Marina Petrella « doit être soignée comme toute personne humaine » (Carla Bruni-Sarkozy)

Posted by bfen sur 21 juin 2008

PARIS, 21 juin 2008 (AFP) – Carla Bruni-Sarkozy estime que Marina Petrella, ancienne membre des Brigades Rouges incarcérée en France et visée par un décret d’extradition vers l’Italie, « doit être soignée comme toute personne humaine », dans le cadre d’un entretien à Libération publié samedi.

Invitée à commenter plusieurs photos, l’épouse du président de la République répond, à propos de celle montrant Mme Petrella : « le droit d’asile doit être respecté pour les réfugiés. Mais les terroristes sont-ils des réfugiés’ ». « On me dit que cette femme est malade. Elle doit être soignée comme toute personne humaine. Et pour ça, la prison n’est pas l’endroit idéal », ajoute Mme Bruni-Sarkozy, elle-même italienne. Arrêtée en août 2007, Mme Petrella, 54 ans, a été incarcérée à Fresnes (Val-de-Marne) sous écrou extraditionnel. Hospitalisée pendant 50 jours à l’hôpital psychiatrique Paul-Guiraud de Villejuif (Val-de-Marne) en avril-mai, elle a été de nouveau admise au sein de cet hôpital le 12 juin, en chambre d’isolement, toujours sous écrou. Le gouvernement français a signé le 9 juin le décret d’extradition de Marina Petrella, installée en France depuis les années 1990 et qui avait été condamnée en Italie en 1992, en son absence, à la réclusion criminelle à perpétuité, notamment pour le meurtre d’un commissaire de police en 1981. Le 10 juin, Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, avait appelé « au secours » Carla Bruni-Sarkozy en faveur de Marina Petrella. « C’est parce que je vous crois capable d’entendre et de comprendre cet appel au secours que je vous l’adresse pour une autre », avait-elle dit, ajoutant : « parce que ce passé ne vous inspire aucune sympathie et parce que vous avez déjà affirmé votre engagement humaniste, votre intervention aura la légitimité nécessaire ».

Posted in Démocratie, International, Les Verts, Santé | Leave a Comment »

Appel du 18 joint 2008 : Les Verts continuent de refuser la logique répressive contre les usagers de drogues !

Posted by bfen sur 21 juin 2008

Comme tous les ans le CIRC vient affirmer son combat contre les répression et une pour une légalisation du cannabis en France.

Comme tous les ans, mais dans un univers politique de plus en plus sécuritaire, Les Verts soutiennent leur action dans l’objectif de responsabiliser et d’éduquer les jeunes devant les abus et les dangers potentiels des drogues, pour les accompagner plutôt que de les réprimer.

Les Verts soutiennent les politiques de réduction des risques.

En effet, la France qui et toujours la championne d’Europe de la répression en matière d’usage de drogues a pourtant les plus mauvais résultats avec un taux record de jeunes fumeurs (30%) face à, par exemple, la Hollande (14%), qui a fait le choix libéral inverse.

La répression ne consiste en effet qu’à se débarrasser à bon compte de cette question sans la résoudre, pénalisant ainsi les populations les plus fragiles telles que les jeunes des quartiers dits « sensibles ». Effet, ce sont eux qui sont le plus arrêtés et incarcérées en France, en dehors même de tout trafic avéré..
La politique répressive qui consiste à enfermer les usagers de drogues dans les prisons françaises, insalubres et criminogènes, est inacceptable.

Les Verts rappellent qu’ils sont favorables à la dépénalisation de l’usage des drogues et à la légalisation du cannabis.

Ils soutiennent l’auto-production de cannabis plutôt que de favoriser les réseaux maffieux du trafic de drogues.

Posted in Economie et social, Les Verts, Santé | Leave a Comment »

24 juin, Paris : trois heures pour l’écologie spécial Europe

Posted by jyguyomarch sur 20 juin 2008

Changement climatique, pétrole à plus de 120 dollars, augmentation du prix des matières premières alimentaires… l’économie ne peut plus faire l’impasse sur les questions écologiques. Ce défi est mondial, mais l’Europe tient un rôle de premier plan dans l’invention de cette « économie verte » qui est aussi la condition au développement de nouveaux emplois, la lutte contre la précarité et les inégalités sociales.


Comment prendre en compte les défis écologiques, économiques et sociaux auxquels est confrontée l’Europe ? Quelles devraient être les priorités de l’Union européenne, et notamment de la Présidence française ? Quelles politiques mettre en place dans la prochaine mandature du Parlement européen ?


« Emploi, économie, services publics » : trois heures pour l’écologie spécial Europe, avec de nombreuses personnalités Vertes françaises et européennes. Rendez-vous mardi 24 juin, de 18h à 21h, au Sénat.


Contact et inscription :
sandrine@verts-europe-sinople.net – 01.47.53.76.79

Posted in Economie et social, Les Verts | Leave a Comment »

Les Verts se félicitent de deux décisions importantes dans leur combat contre les incinérateurs

Posted by jyguyomarch sur 19 juin 2008

A Marseille, le tribunal administratif a prononcé hier matin l’annulation de la Délégation de service public autorisant l’exploitation de l’incinérateur de Fos. Ce recours avait été déposé par un élu Vert à la Communauté urbaine de Marseille (CUM). Dans le Puy-de-Dôme, le préfet a annoncé mercredi qu’il n’autoriserait pas la construction d’un incinérateur prévu à Puy-Long, à côté de Clermont-Ferrand.

Depuis des années, les Verts se battent partout en France contre les lobbies et les élus qui souhaitent imposer la construction d’incinérateurs. Le cas de Marseille est à ce titre exemplaire de ce déni démocratique et écologique : alors que la décision a été prise sans véritable débat et que Marseille se démarque par une absence totale de politique de réduction ou de valorisation des déchets, la CUM a longtemps présenté l’incinérateur comme la solution incontournable. Au mépris des autres communautés alentour, la CUM a ensuite persisté dans ce choix malgré la forte mobilisation des populations riveraines contre ce projet.
L’incinération a montré ses dangers.

Une vaste enquête épidémiologique de l’Institut de Veille Sanitaire a ainsi mis en évidence risque accru statistiquement significatif pour les populations riveraines : +9,7 % pour le cancer du foie, +8,4 % pour les lymphomes, +12,9 % pour les sarcomes des tissus mous. En plus des risques sanitaires, l’incinération entraîne un gaspillage écologique considérable. La France reste très en retard sur cette question : 42 % des déchets français sont incinérés contre 23 % en moyenne en Europe. Seuls 18 % de nos déchets sont valorisés (contre 61% en Allemagne). Il y a donc urgence à réduire la production de déchets à la source et améliorer leurs valorisations (recyclage, compostage notamment).
Les Verts se félicitent donc de ces deux décisions qui sont une étape importante d’un long combat militant et politique. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités sur cette question laissée en suspens par le Grenelle. Il doit décréter un moratoire sur la construction d’incinérateurs et mettre en place un vrai plan de valorisation des déchets.

Jacqueline Fihey

Jean-Yves Guyomarch

_______________________________________________

Résultats des moyennes journalières du mois de mai 2008 des teneurs en polluants gazeux des fours N°1 et N°2 de l’unité d’incinération ECOVAL de Guichainville.

Four N°1 : Le 05 mai de 20h00 à 00h00 incident sur ventilateur de tirage avec des rejets conséquents – Dépassement des moyennes semi-horaire de : HCl +729% – CO +733% – NOx +37% – COT +115% – Pouss +228%
Le 06 mai panne avec arrêt du four de 02h00 à 21h00 (suite incident sur ventilateur de tirage)
Four N°2 : Le 06 mai de 14h30 au 07 mai 21h30 panne avec arrêt du four (incident sur grille du four)…

Posted in Décroissance sélective et équitable, Economie et social, Environnement, Evreux Agglo et Sud de de l'Eure, Les Verts | Leave a Comment »

Paysages Manufacturés, de Edward Burtynsky

Posted by jfihey sur 19 juin 2008

« La nature transformée par l’industrie est un thème prédominant dans mon travail. Ces images sont des métaphores du dilemme de notre existence moderne ; elles tentent d’établir un dialogue entre attraction et répulsion, séduction et crainte. Pour moi, ces images agissent comme des miroirs de notre époque », avance le photographe Edward Burtynsky.
Sorti en salle le 28 novembre dernier, Paysages Manufacturés a été couronné meilleur long métrage canadien au Festival de Toronto en 2006 et Génie du meilleur documentaire 2007. Ce documentaire est à la fois une oeuvre d’art et une réflexion sur l’industrialisation, la mutation des paysages et la condition humaine.


Paysages Manufacturés est enfin sorti en DVD, il est en vente à Ecodif.

Posted in Culture, Environnement | Leave a Comment »

CONSEIL NATIONAL INTERREGIONAL (CNIR) DES 14 ET 15 JUIN 2008

Posted by jfihey sur 18 juin 2008

Les Verts réunissaient leur Conseil national interrégional (leur parlement) les 14 et 15 juin derniers, à Paris. Ils ont adopté différents textes stratégiques ou d’actualité dans une ambiance à la fois studieuse et détendue…

1 Élections européennes de 2009

2 Augmentation des prix de l’énergie

3 Défendre l’école pour mieux la refonder

4 Création d’un Groupe de travail “Droits des enfants”

5 Élections sénatoriales de septembre 2008

6 Sans-papiers

7 Réforme de la Constitution

8 Revenu de solidarité active (RSA)

9 Priorités ferroviaires dans l’ouest

10 Commission Culture et commission Sports, loisirs, tourisme

Le CNIR a validé les désignations de Ferdinand Richard en tant que nouveau responsable de la commission thématique nationale Culture, et de Zine-Eddine Mjati en tant que responsable de la commission Sports, loisirs, tourisme.

11 Une librairie pour promouvoir l’écologie politique

Les Verts disposent avec leur librairie Ecodif – société indépendante juridiquement dont ils détiennent la totalité des parts sociales – d’un instrument précieux pour la diffusion des idées alimentant le champ de l’écologie. Malheureusement, cet outil est mal connu des adhérent-e-s et à plus forte raison du public. De ce fait, la charge qu’il représente annuellement pour le mouvement met en péril sa pérennité. Le CNIR a décidé de mettre immédiatement en œuvre un plan de relance.

Posted in Culture, Décroissance sélective et équitable, Démocratie, Ecologie politique, Economie et social, Enseignement, Environnement, International, Les Verts | Leave a Comment »

L’effet bulldozer du conservatisme séduit un Parlement européen totalement aligné

Posted by jfihey sur 18 juin 2008

Ce mercredi 18 juin 2008 à Strasbourg, le Parlement européen a voté une proposition de directive européenne sur l’immigration illégale.Celle ci propose des normes communes sur la rétention et l’expulsion des migrants illégaux. Hélène Flautre (Verts/ALE), présidente de la sous commission des Droits de l’homme du Parlement européen a estimé après le vote que :

« C’est comme un seul homme, les rangs bien serrés, qu’une majorité du Parlement européen a voté aujourd’hui la directive retour. J’interprète ce vote comme un acte de renonciation du Parlement européen à ses propres prérogatives pourtant chèrement acquises.

En effet, la majorité politique au Parlement européen, renvoyant la codécision dans les brancards, a préféré donner un avis conforme… tous derrière le texte du Conseil, sans avoir le courage de mener le combat pour en changer une virgule. Ce n’est pas une telle prestation qui nous vaudra de renforcer la démocratie européenne et de convaincre les citoyens de l’utilité du Parlement européen.

Je suis abasourdie de ce que l’institution que je représente vient d’entériner. Devant une politique européenne migratoire désormais officiellement répressive et à courte vue, je refuse de baisser les bras et compte bien désormais mettre toute mon énergie sur le terrain juridique« .

________________________________________

COMMUNIQUE DE PRESSE – 18 juin 2008

Le Parlement européen a adopté la directive de la honte :
un coup dur pour l’Europe des droits de l’Homme

Le Parlement européen, en adoptant, sans y ajouter le moindre amendement, le texte de la « directive retour » négocié par les ministres de l’Intérieur et de l’Immigration des 27 Etats membres, a perdu une grande part de sa crédibilité quant à sa capacité à tenir son rôle d’instance démocratique chargée notamment de la protection des citoyens en Europe.

En prévoyant l’enfermement de migrants non communautaires pour une durée maximale de 18 mois, en autorisant l’expulsion d’enfants, qui plus est hors de leur territoire d’origine, en instituant une interdiction du territoire européen de 5 ans, cette directive porte atteinte aux libertés publiques et fait de l’enfermement un mode de gestion courant des populations migrantes.

Sourds aux appels des ONG, sourds aux appels des Eglises, sourds aux appels de nombreux représentants d’Etat du Sud, sourds aux mobilisations citoyennes, les parlementaires européens ont, dans leur majorité, choisi de renoncer à toute velléité de résister à la logique policière qui sous-tend la politique d’immigration conduite par les ministres de l’Intérieur en Europe depuis 20 ans.

La Cimade le déplore profondément. Elle étudie avec ses partenaires toutes les voies possibles pour contester cette directive devant la Cour de justice ou la Cour européenne des droits de l’Homme.
www.cimade.org

________________________________________

Une majorité de parlementaires européens ont pris une lourde responsabilité en approuvant la directive sur le retour des étrangers.

Le 18 juin 2008 une majorité de parlementaires européens ont pris la lourde responsabilité de par leur vote de la directive sur le retour des ressortissants de pays tiers en séjour irrégulier :

de faire de la détention un mode ordinaire de gestion des migrants, du seul fait de séjourner sur le territoire de l’Union en situation irrégulière des personnes, des familles entières, vont pouvoir être détenues jusqu’à 18 mois, ainsi le séjour irrégulier des migrants se trouve criminalisé ;

d’interdire l’accès au territoire de l’Union des personnes expulsées, les condamnant ainsi à une double peine et à la clandestinité ;

de permettre la détention de mineurs et l’expulsion de mineurs non accompagnés ;

de renvoyer dans des pays tiers des migrants sans évaluation des risques qu’ils encourent dans ces pays ;

d’expulser des personnes vulnérables susceptibles de bénéficier d’un traitement spécifique ;

Ceci sans garantie opérationnelle de mise en œuvre du droit international et sans respecter les principes sur le retour forcé du Conseil de l’Europe.

L’AEDH appelle tous les citoyens et résidents, les élu(e)s, de l’Union européenne à élever une vive protestation, de dénoncer un déni de droit et de tout faire pour s’opposer à la mise en œuvre de cette directive.

Pierre Barge, Président

AEDH, Association Européenne pour la défense des Droits de l’Homme

33, rue de la Caserne. B-1000 Bruxelles

Tél : +32(0)25112100 Fax : +32(0)25113200 Email : aedh@aedh.eu

L’Association Européenne pour la Défense des Droits de l’Homme (AEDH) regroupe des ligues et associations de défense des droits de l’Homme des pays de l’Union Européenne. Elle est membre associé de la Fédération internationale pour la défense des droits de l’Homme (FIDH). Pour en savoir plus, consultez le site www.aedh.eu

Posted in Démocratie, International, Les Verts | Leave a Comment »

VERT mensuel – le journal qui annonce la couleur !

Posted by bfen sur 18 juin 2008

Le prochain dossier de VERT mensuel (n° 23, juin 2008 ) est consacré à la présidence de l’Union européenne avec cette simple question : quelles perspectives ? Au sommaire de ce numéro, également, une analyse sur la qualité de l’air intérieur, un débat sur la gratuité des transports en commun, un compte-rendu du deuxième congrès des Verts mondiaux à Sao Paulo, la nouvelle loi OGM, etc.


Abonnement à VERT mensuel sur demande à vertcontact@lesverts.fr

Posted in Ecologie politique, Les Verts | Leave a Comment »

Mardi 17 juin : Les 35H, c’est plus de temps pour tous !

Posted by jyguyomarch sur 17 juin 2008

Dès 1997, les Verts avaient inscrit la réduction du temps de travail comme point central de leur accord programmatique avec le PS pour les élections législatives : il s’agissait d’aller progressivement vers les 32 heures et la semaine de 4 jours.

Avec les 35 heures, le temps libéré a permis le développement de secteurs économiques comme le tourisme, le bricolage, le jardinage, etc.

Il a aussi dégagé des dizaines de milliers de bénévoles pour les associations intervenant dans l’ensemble des secteurs : social, humanitaire, sportif, etc.

Pendant des décennies, les travailleurs se sont battus pour les 40 heures et la journée de 8 heures, certains en sont morts, comme à Fourmies le 1er mai 1891.

Chaque avancée vers cet objectif a dû être arrachée, notamment en 1936 puis de nouveau en mai 68.

À chaque réduction du temps de travail, nombre de chefs d’entreprises hurlent qu’on les assassine. Et
pourtant les gains de productivité n’ont cessé de progresser…

La droite va imposer la semaine de 48 heures !

Avec la nouvelle loi “réforme du temps de travail” de cet été 2008, le gouvernement finit de détricoter les 35 heures, qui resteront de façon purement fictive inscrites dans la loi. Résultat : des salarié-e-s corvéables à merci, pouvant travailler sans contrôle 48 heures par semaine, 10 heures par jour avec comme seule obligation de payer les heures supplémentaires 10 % de plus que le salaire de base…

Adieu les promesses de « gagner plus » en majorant de 25 % les heures supplémentaires ! Finies les RTT, finis les jours de repos compensateur…

L’esprit de revanche va bien au-delà de mai 1981 ou mai 1968 : Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand nous renvoient bien avant 1936… Ce projet va contre la santé des travailleurs. Entre les rythmes de travail à flux tendus plus que jamais cautionnés par cette réforme et le refus de prendre en compte la pénibilité au travail, ce projet va amplifier la dégradation des conditions de travail (multiplication des maladies professionnelles, accroissement des inégalités d’espérance de vie entre métiers).

Il y a une totale cohérence dans les projets gouvernementaux. Après avoir introduit la possibilité d’accords d’entreprises moins favorables que les accords de branche, après avoir déplacé le temps de travail de la partie conditions de travail à la partie rémunérations dans le code du travail, il est maintenant facile de proposer que le temps de travail se négocie entreprises par entreprises et sans obligation de repos compensateur.

Autre danger : un projet de directive européenne permet 65 heures par semaine ! Jusqu’à présent, l’Europe limitait strictement la semaine de travail à 48 heures. On ne pouvait travailler 78 heures qu’au Royaume-Uni, avec l’opt out (accord individuel patron/employé). Le projet de nouvelle directive prévoit la possibilité d’opt out jusqu’à 60 heures et même jusqu’à 65 heures en intégrant des temps de garde !

Jean-Yves Guyomarch

Jacqueline Fihey

Posted in Culture, Décroissance sélective et équitable, Démocratie participative, Ecologie politique, Economie et social, Les Verts | Leave a Comment »

Education civique et droits des étrangers : la LDH saisit la Commission nationale consultative des droits de l’Homme

Posted by jfihey sur 17 juin 2008

Le ministère de l’Education nationale a soumis à consultation un projet de nouveaux programmes d’éducation civique pour le collège qui se réfère notamment à « la nature des droits civils, économiques et sociaux accordés à tous les habitants régulièrement installés sur le territoire national ».

Ainsi le gouvernement envisage-t-il de faire enseigner à tous les collégiens de France que les droits fondamentaux sont réservés aux étrangers en situation régulière, ce qui est non seulement inacceptable mais contraire à l’état du droit en vigueur.

« Les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». En cette année où va être célébré le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies à Paris le 10 décembre 1948, comment comprendre que les autorités françaises n’en fassent pas enseigner le contenu mais au contraire la négation ?

La LDH, engagée dans un processus de mobilisation contre ce projet avec d’autres organisations associatives et syndicales concernées, a saisi aujourd’hui la CNCDH afin que l’attention des autorités gouvernementales soit solennellement attirée sur la nécessité de revenir au plus vite au respect du droit et des droits dans la définition des programmes scolaires : la transmission des valeurs d’égalité et d’universalité des droits est une mission fondamentale de l’école de la République.

Posted in Démocratie, Enseignement | Leave a Comment »