CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Archive for janvier 2008

Visitez le site de EVREUX-GAUCHE plateforme pour les élections municipales de mars 2008

Posted by bfen sur 16 janvier 2008

Visitez le site de ÉVREUX-GAUCHE – Solidaire, Verte, Démocratique,

La plateforme électorale de la gauche ébroïcienne pour les élections municipales de mars 2008.

Et apportez votre soutien en signant le texte fondateur en ligne.

Publicités

Posted in Elections municipales, Les Verts | 1 Comment »

A cours d’idées, Jean-Pierre Nicolas tente le recours aux vieilles recettes

Posted by bfen sur 16 janvier 2008

A quelques semaines du premier tour, le demi-leader de la droite sarkoziste inonde nos boites aux lettres d’un quatre page présenté un peu prétentieusement comme questionnaire.

Preuve s’il en fallait encore que l’UMP n’a pas de temps à consacrer aux attentes des habitants, ce « questionnaire » est révélateur de la pauvreté du programme de notre actuel maire par intérim mais surtout du désintérêt qu’il porte aux Ébroïciens. En effet, aucune question ne concerne les difficultés ou les aspirations des habitants d’Évreux ou de son agglo. Tout se passe comme si nous vivions toutes et tous dans le meilleur des mondes possibles où le maire n’aurait qu’à se préoccuper de construire une salle des sports par ci, une salle des musiques actuelles par là, une salle d’exposition entre les deux, et pourquoi pas aussi une maison des associations un peu plus loin…

Pour qui ? pour quoi ? Fichtre que diable, ne posez pas de question car il n’y aura pas de réponse, car Monsieur aime construire et que cela plait à sa suffisance.

Vous ne trouvez pas de travail, ou même vous allez bientôt perdre le votre ? Monsieur vous invite à lui dire si vous êtes favorable à la rénovation des trottoirs (ça marche, Debré nous avait déjà fait le coup).

Vous ne trouvez pas de logement, ou vous allez bientôt perdre le votre ? Monsieur aimerait savoir si vous aimeriez avoir des containers enterrés.

Vous n’arrivez pas à vous déplacer comme vous le souhaiteriez ? Monsieur vous propose quelques espaces de promenades suplémentaires.

Tout aussi grave, cet homme nous refait le coup de l’insérité en proposant d’augmenter caméras de vidéo-surveillance et police municipale. Pour qui ? pour quoi ? Fichtre que diable, ne posez pas de question car la réponse se nomme discrimination, suspicion, protection des biens au détriment de la protection des personnes, atteintes aux droits, à la liberté et à la dignité de l’homme. C’est le programme de ce Monsieur.

Posted in Elections municipales | Leave a Comment »

Pesticides : alerte !

Posted by bfen sur 12 janvier 2008

Le rapport de l’Ifen, l’Institut français de l’environnement nous rappelle  tristement  qu´une fois de plus les eaux françaises sont largement polluées par les pesticides : 9 rivières sur dix contrôlées présentent ainsi un ou plusieurs pesticides ainsi que la moitié des eaux souterraines.

La France confirme  son rang de premier utilisateur  en Europe et de troisième utilisateur mondial de pesticides derrière les Etats-Unis et le Japon. Ce triste record a des conséquences dramatiques pour la biodiversité mais aussi pour la santé humaine, et notamment de celle des agriculteurs qui les utilisent.

L´appel de Paris lancé en 2004 par de grands scientifiques dont le cancérologue Dominique Belpomme indiquait que  le développement de nombreuses maladies actuelles, et en particulier des cancers, est consécutif à la dégradation de l’environnement, que la pollution chimique constitue une menace grave. Que notre santé, celle de nos enfants et celle des générations futures étant en péril, c’est l’espèce humaine qui est elle-même en danger.

Le 7 septembre 2007 un sondage avait indiqué que pour plus de  90 % des Français(e)s la limitation de l’usage de pesticides dans l’agriculture doit être une des mesures prioritairement adoptée suite au Grenelle de l’environnement.

Le président Sarkozy avait déclaré  qu’il fallait  interdire en urgence les pesticides les plus dangereux et proposer un plan de réduction de 50% des pesticides, «si possible dans les dix ans qui viennent». Les Verts avaient critiqué ce manque d´ambition, non conforme aux conclusions du groupe de travail mais force est de constater que même ce plan si peu ambitieux reste une promesse non tenue.

Oui il est possible mais aussi  nécessaire d’interdire les pesticides. L’amiante a déjà fait des milliers de victimes  et fait encore actuellement 3000 morts par an.  Ce drame était évitable mais rien ne fut fait sous la pression des lobbies et la lâcheté de certains hommes politiques .

Il faut interdire l’utilisation des produits dont le caractère cancérogène, mutagène et reprotoxique (toxique pour l’appareil reproducteur) est certain ou probable chez l’homme .

Les Verts demandent l’application du principe de précaution et de soutenir efficacement l’agriculture bio comme le font par exemple les élus verts dans les régions et les municipalités..

Cécile Duflot
Secrétaire Nationale

Posted in Environnement, Les Verts | Leave a Comment »

Memento à l’usage des candidats aux élections municipales de mars 2008 -communes de plus et de moins de 3500 habitants

Posted by bfen sur 10 janvier 2008

Vous êtes candidat aux élections municipales de mars 2008 dans une commune de moins de 3500 habitants ? Ce memento vous dit tout ce qui vous concerne (Cliquez sur ce lien)

Vous êtes candidat aux élections municipales de mars 2008 dans une commune de plus de 3500 habitants ? Ce memento vous dit tout ce qui vous concerne (Cliquez sur ce lien)

Posted in Elections municipales | Leave a Comment »

Gérard Silighini s’engage auprès des Verts, de Champs Libres et des communistes d’Evreux

Posted by bfen sur 9 janvier 2008

Lettre ouverte de Gérard Silighini aux militants socialistes

Chères et chers camarades

Le premier tour des élections municipales est dans deux mois.

Si la réflexion sur un programme de gauche pour la ville d’Evreux est bien avancée, elle l’est en des lieux et des instances qui ne sont pas encore rassemblées.

La situation de la gauche a peu évolué durant ces derniers mois.

Notre parti ne constitue toujours pas à Evreux aujourd’hui ce pôle de rassemblement qu’il revendique d’être.

Quelles qu’en soient les causes, il nous faut bien le constater, aucune des formations qui s’allient traditionnellement à nous n’accepte, à ce jour, de nous rejoindre.

Rive Gauche a engagé de son coté une campagne visible mais ne parait pas vraiment aujourd’hui en capacité de rassembler malgré les origines politiques pourtant diverses de ses fondateurs.

Dans ce contexte figé, le Parti Communiste et les Verts-champs libres viennent de prendre l’initiative d’un travail commun auquel ils appellent toutes les sensibilités de gauche à participer.

Cette initiative vise, autour d’un projet, à créer une dynamique de rassemblement qui me parait enfin prometteuse.

Je souhaite, avec dans l’instant une dizaine de camarades, venir la renforcer.

Il ne s’agit pas pour moi de prendre la tête d’une troisième liste de gauche.

Le tableau de trois socialistes, chacun à la tête d’une liste au premier tour, serait pour le moins ridicule.

Il ne s’agit que d’amplifier un mouvement dont j’espère qu’il sera très vite le moteur du rassemblement qui peut encore nous permettre de proposer et de construire avec les Ebroïciens un autre avenir que celui que leur prépare l’UMP.

Ce n’est pas trahir le parti dans lequel je suis engagé que prendre cette décision.

C’est, bien au contraire, saisir une dernière chance de construire l’union dont tous affirment la nécessité.

Amitiés socialistes.

Gérard Silighini

Posted in Elections municipales | Leave a Comment »

Municipales Evreux : Gérard Silighini délivre un satisfecit aux Verts, à Champs Libres et au parti communiste d’Evreux pour leur initiative de plateforme de la gauche ébroïcienne

Posted by bfen sur 8 janvier 2008

Dans un article daté du 5 janvier, Gérard Silighini semble porter un regard plutôt bienveillant sur l’initiative des Verts d’Évreux, de Champs Libres et des communistes d’Évreux.

Les premiers retours que nous avons sont d’ailleurs très encourageants et montrent que nous répondons avec la liste

ÉVREUX – GAUCHE
Solidaire, Verte, Démocratique

à une attente forte de la population.

C’est demain soir mercredi, que nous saurons si les acteurs politiques de gauche souhaitent s’engager sur la voie d’une véritable transformation sociale plaçant l’écologie au coeur des politiques publiques.

_________________________________________________________

L’article de G. Silighini :

14 heures 30 aujourd’hui.
Première conférence de presse commune des Verts (Champ libre) et du PC.
L’accord que j’évoquais hier est, cette fois, officiellement acté.

Il ne s’agit en aucun cas d’un ralliement du PC local à la liste des « Verts ».
Les deux formations politiques ont simplement pris acte de la confusion qui règne à gauche et de l’incapacité dans laquelle semble se trouver la section locale du parti socialiste, elle même plus que divisée, à être le pôle de rassemblement que l’on attendait.
Elles ont également pris conscience de convergences possibles puis effectives de leur démarche et de leurs valeurs.

Elles se veulent, ainsi réunies, point de départ d’une dynamique de rassemblement de la gauche et je crois que c’est bien de celà qu’il s’agit.

Pour ma part, j’ai assisté à titre personnel et en spectateur à cette conférence de presse.
Nous étions quelques uns dans ce cas.

Je vais en parler largement autour de moi et j’organise dès lundi soir, une réunion de quelques personnes en qui j’ai confiance et qui me font confiance.
Nous étudierons la situation et je leur demanderai sans doute de venir avec moi participer à ce rassemblement.

Je commençais à désespérer de parvenir à trouver une meilleure solution pour la victoire de la gauche que l’annonce d’une candidature supplémentaire. Et ce n’était pourtant pas faute d’y avoir travaillé toutes ces dernières semaines… Mon blog s’en est largement fait l’écho.

Ce pôle de rassemblement qui se construit aujourd’hui me parait crédible.

Il repose sur une démarche, sur une méthode et la volonté d’associer pour de bon les Ebroïciens.
Il évite le piège d’une tête de liste supplémentaire immédiatement affichée qui risquerait de constituer le noyau de ce qui ne serait qu’un clan supplémentaire.
Je sais qu’il saura, que nous saurons regarder la réalité en face et nous mettre en position de pouvoir redonner Evreux aux Ebroïciens.

(…)

Posted in Elections municipales | Leave a Comment »

Vous avez dit ferroutage ?

Posted by bfen sur 8 janvier 2008

 Brèves courtes d’Yves C.

Autoroute A13 … Lundi matin …

Mais où vont donc tous ces containers maritimes, perchés sur autant de camions ?

Sûrement que la moitié – les pleins – va vers Paris, et que l’autre moitié – les vides – retourne au Havre !

Pourquoi continue-t-on à associer le terme ferroutage à des trains qui embarqueraient tout : marchandise, camion et chauffeur par dessus le marché ?

Pourquoi continue t-on à compliquer le sujet en faisant reculer les possibilités d’aboutir ?

Entre Le Havre et Paris, on devrait pouvoir  » ferrouter  » la seule marchandise, la boîte, par trains complets, et dégager ainsi l’autoroute…

D’autant que le retour est à vide (*) et qu’on recherche, parait-il, des économies d’énergie…

(*) Eh oui ! Les Airbus et les céréales ne vont pas en Chine dans des containers !

Posted in Brèves courtes | Leave a Comment »

Municipales Evreux : Un maillon de la division saute à gauche

Posted by bfen sur 8 janvier 2008

Rebondissement à gauche. Les communistes, les Verts et le collectif Champs-Libres ont décidé de s’unir et de se présenter ensemble aux élections de mars.

« Nous avons pu constater une véritable convergence entre nos idées et celles des Verts et Champs-Libres. Des priorités comparables et compatibles », précise le communiste Thierry Desfresnes.

D’un côté, le Parti Communiste qui n’avait toujours pas pu trouver sa place au côté des « deux listes socialistes » – l’officielle de Rachid Mammeri et l’officieuse de Michel Champredon, NDLR.

De l’autre, les Verts qui, rejoints par des citoyens, avaient alors décidé de se lancer dans la campagne sous le nom Champs- Libres.

Finalement, les deux formations vont tenter de rassembler et de conquérir la mairie sous le nom « Evreux-Gauche, Solidaire, verte, démocratique ».

« Cette démarche présentée comme le noyau stable de la gauche ébroïcienne a vocation à s’élargir aux autres formations de gauche : PRG, Alternatifs, LCR, PT, LO et évidemment socialistes, ainsi qu’aux citoyens qui le souhaitent et partagent les valeurs fondatrices », exposent les quatre porte-parole Thierry Desfresnes et Sandrine Cocagne pour le PCF et Jacqueline Fihet et Jean-Yves Guyomarch pour les Verts et Champs-Libres.

Pas encore de tête de liste ni de programme présentés – « les débats sont toujours ouverts » – mais des idées directrices : démocratie, vie locale ; environnement ; emploi et services publics ; organisation de l’espace.

C.R.
Paris-Normandie – Lundi le 07 janvier 2008

Posted in Elections municipales, Les Verts | Leave a Comment »

Champs Libres, Les Verts et le parti communiste d’Evreux : Conférence de presse de présentation de la plateforme de la gauche pour les municipales de mars 2008

Posted by bfen sur 6 janvier 2008

Pour regarder la vidéo de la conférence de presse, cliquez ici


Posted in Décroissance sélective et équitable, Démocratie participative, Ecologie politique, Economie et social, Elections municipales, Les Verts | Leave a Comment »

Municipales Evreux : Texte fondateur pour une plateforme de la gauche

Posted by bfen sur 6 janvier 2008

Depuis plusieurs mois, les Communistes, les Verts, et les citoyens engagés à leurs côtés dans le cadre de Champs-Libres, travaillent à construire une alternative crédible à la politique de droite menée par Jean-Pierre Nicolas à la tête de la mairie d’Évreux et de la communauté d’agglomération.

A l’occasion des rencontres avec les autres formations de gauche, nous, communistes, Verts et Champs Libres, avons alors fait le constat, partagé, que notre vision de la ville et de son évolution était très comparable.

Mieux, nos conceptions d’un développement durable de la ville, notre approche de la démocratie et de la place du citoyen dans cette construction commune, nous ont amené à nous rapprocher et à envisager les modalités d’une collaboration dès le premier tour de ces élections municipales de 2008.

Et ce d’autant plus que lors de nos différents contacts avec l’une ou l’autre des deux listes conduites par un candidat socialiste à la mairie d’Évreux nous avons constaté des différences notables quant à la façon dont nous voulons aborder cette échéance extrêmement importante pour les Ébroïciennes et les Ébroïciens.

Cette collaboration dès le premier tour consiste d’abord en un rassemblement PCF d’un côté et Verts et Champs-Libres de l’autre, solidifié par les instances respectives de chacun. Cette démarche commune, présentée comme le « noyau stable » de la gauche ébroïcienne, a naturellement vocation à s’élargir très vite aux autres formations de gauche (PRG, Alternatifs, LCR, PT, LO et évidemment les socialistes) ainsi qu’aux citoyens qui le souhaitent et en partagent les valeurs fondatrices :

D’abord une démarche de projet

L’idée conductrice n’est pas de proposer aux électeurs un programme ficelé, mais bien de proposer une méthodologie, une ligne politique claire permettant de travailler avec les Ébroïciens durant tout le mandat. En résumé, pas un catalogue de promesses, mais la définition d’objectifs et d’espaces de travail et de construction en commun, avec des engagements plutôt qualitatifs que quantitatifs. Quoique difficile, mais essentielle et fondamentale, ce sera une démarche politique de valeurs, d’orientations et d’enjeu qui fera vraiment la différence à la fois avec nos adversaires et nos concurrents.

La construction du programme sera pilotée par un bureau paritaire. Elle sera assurée par des groupes de travail qui ont pour mission de d’écrire le programme qui sera finalisé en concertation avec la population. Les Verts, Champs Libres et les communistes ont déjà beaucoup travaillé sur nombre de sujets durant ces derniers mois. La mise en forme du programme sera assurée par des groupes de travail permettant sa finalisation en concertation avec la population.

Pour bien montrer que nous poursuivons un « projet de ville et d’agglomération », le choix a été fait de travailler le programme sur quatre thèmes transversaux, qui relèvent du développement durable dans toutes ses dimensions, ainsi que du renouvèlement de la pratique démocratique. Ces 4 thèmes sont les suivants :

  • agir pour un développement soutenable associant efficacité économique, sociale et environnementale

  • organiser l’espace ( comment y vivre ? comment y travailler ? comment s’y déplacer ? comment y habiter ? )

  • donner à chacun les moyens et l’envie de participer à la vie de la cité

  • soutenir le service public, l’emploi et les activités de proximité

Afin d’offrir une lisibilité concrète et des repères à notre démarche, nous nous engageons en parallèle sur quelques mesures d’effet immédiat.

Une construction de liste démocratique

Dans un premier temps, un quatuor (une et un communistes, une et un verts) est désigné pour donner corps à la campagne. Il a pour mission d’annoncer la démarche, de dynamiser la campagne, d’être porte-parole de la liste.

C’est vraisemblablement parmi ces 4 que se dégagera la ou le future tête de liste.

Pour autant, et c’est là aussi l’originalité et la qualité de la démarche entreprise, cette désignation devra intervenir dans un second temps pour montrer à nos partenaires potentiels que l’espace leur est ouvert et que la question du leadership n’est qu’une composante parmi d’autres de notre démarche commune.

Composer la liste, dans un processus pacifié est un vrai point positif car chacun(e) y trouvera naturellement sa place.

Un nom

Un point est d’ores et déjà réglé, c’est le nom de la démarche engagée :

 » EVREUX – GAUCHE « 

Solidaire, Verte, Démocratique

Ce nom aura vocation à être le nom de la liste, et à être décliné de diverses façons : site WEB, liste de distribution, tout document de communication…

Une ambition pour Évreux et son agglomération

La population ébroïcienne est en attente de renouer avec ses racines de gauche. EVREUX – GAUCHE porte cette ambition. Son projet assurera le renouveau d’Évreux et de son agglomération.

Posted in Décroissance sélective et équitable, Démocratie participative, Ecologie politique, Elections municipales, Les Verts | Leave a Comment »

Lettre ouverte au parti socialiste d’Evreux, à Rachid Mammeri et à Michel Champredon

Posted by bfen sur 6 janvier 2008

Évreux, le 5 janvier 2008

EVREUX-GAUCHE

Solidaire – Verte – Démocratique

A

Michel Champredon, Rive Gauche

Rachid Mammeri, Premier des Socialistes

Emeric Jeanne, Secrétaire de la Section Socialiste

 

 

Chers camarades,

Nous tenons à vous informer de façon officielle de l’initiative prise en commun par les communistes, les verts et Champs Libres en vue des prochaines élections municipales.

Nous avons considéré – depuis plusieurs mois pour les verts et Champs Libres qui avaient décidé de longue date de partir de façon autonome au premier tour, et depuis quelques semaines pour les communistes – que les deux autres listes de gauche, chacune conduite par un candidat socialiste, offraient à leurs partenaires de gauche des espaces d’expression et d’intervention étriqués ou peu adaptés à leurs attentes.

Nombre insuffisant de places mises à disposition, modalités du choix de la tête de liste, différences d’appréciations politiques sur certains points, ambitions personnelles parfois démesurées, nombreuses sont les raisons qui ont conduit nos organisations à ne pas adhérer aux diverses propositions qui leur ont été faites.

De même, nous savons que d’autres formations politiques de gauche ont fait part des mêmes réserves, beaucoup de citoyens se sont eux aussi montrés très en retrait devant ces scénarios qui ne semblent pas de nature à conduire une véritable alternative pour Evreux et son agglomération.

Nous avions l’impression d’être dans des impasses, et l’avons fait savoir sous différentes formes. En parallèle, communistes, verts et Champs Libres ont vite trouvé ensemble, lors de leurs rencontres de travail, de nombreux points de convergence sur la méthode, sur les modalités de conduite de la campagne et sur les valeurs de gauche que nous voulons remettre au goût du jour pour les Ebroïciens.

Cela nous a conduit à opérer des rapprochements, et à décider de faire cause commune en nous lançant ensemble dans la constitution d’une liste commune.

Bien évidemment, notre initiative aura d’autant plus de sens si elle parvient à fédérer l’ensemble de la gauche sans exclusive autour de ses principes fondateurs, et sur la base d’une adhésion aux valeurs portées par le projet que nous voulons conduire pour Evreux et son agglomération : développement durable dans toutes ses dimensions, défense des droits, développement du service public, renouveau de la démocratie, et tous les éléments constitutifs de notre projet que nous abordons rapidement dans notre texte ci-joint.

Bien évidemment, au même titre que les autres, vous serez les bienvenus dans cette démarche que nous avons l’ambition de construire avec l’ensemble des forces de gauche et des citoyens de notre ville.

Ce message que nous vous adressons de façon assez formelle nous semble essentiel, ne serait-ce qu’en vertu des modalités de construction de notre projet, qui se veut participatif et ouvert ; nous avons d’ailleurs informé la presse, qui nous a interrogé sur ce sujet aujourd’hui même, de notre intention de vous adresser, ainsi qu’à vos camarades socialistes par votre intermédiaire, cet appel à participer ensemble à la reconquête de la mairie d’Evreux.

En vous remerciant de votre attention, nous vous adressons nos fraternelles salutations.

 

Jean-Yves Guyomarch – Jacqueline Fihey – Sandrine Cocagne – Thierry Desfresne

Posted in Elections municipales | Leave a Comment »

Alain YAO est menacé d’expulsion alors qu’il a travaillé de façon régulière en France et que son entreprise a besoin de lui !

Posted by bfen sur 2 janvier 2008

Communiqué CEFED du 31/12/07 en soutien à Alain YAO

Arrivé en France en octobre de 2005 pour fuir Bouaké en Côte d’ivoire, pays frappé par la guerre civile, Alain est autorisé à travailler. Faisant valoir ses compétences de carreleur il trouve très vite un travail et il obtient un contrat à durée indéterminé jusqu’à ce que sa demande d’asile lui soit refusée et que la Préfecture lui notifie une obligation à quitter le territoire français le 9 décembre 2007. Il se trouve dans l’obligation de quitter son travail.

Bien que son intégration par le travail et la mise en œuvre de sa compétence soient démontrées, il se retrouve marginalisé et précarisé face à la menace d’un éventuel retour en Côte d’Ivoire qui serait catastrophique voire dommageable (les menaces pour sa sécurité en Côte d’Ivoire persistent et sont confirmées par un récent courrier d’un membre de sa famille resté là-bas).

La Préfecture ne tient pas compte de son travail régulier

La Préfecture, pourtant informée de cette situation directement par l’employeur , ne tient pas compte de la demande de titre de séjour que M. YAO a envoyé le 21 novembre dernier, pour pouvoir honorer le contrat qu’il signe avec son employeur le 19 novembre. Elle lui adresse une obligation à quitter le territoire français ! Elle fait fi des conséquences économiques et sociales pour l’entreprise et pour lui.

Les conséquences de cet aveuglement

Alain se retrouve au chômage et sous la menace d’une expulsion. Il se voit « poussé » en une situation irrégulière alors qu’il n’a jamais été « Hors la Loi ». Alain n’a jamais été clandestin, a été embauché de façon légale et pour de ne pas mettre en difficulté sa société vis à vis de la loi, il informe son employeur de la décision de la Préfecture de ne pas renouveler son récépissé entraînant l’interdiction de poursuivre son travail.

L’entreprise se trouve ainsi en difficulté car elle ne peut plus honorer ses commandes auprès de ses clients. Elle a un besoin criant de son carreleur, mais elle doit décider de suspendre son contrat avec Alain, en espérant une régularisation rapide de sa situation.

Un système qui « fabrique » des clandestins

Ces obligations à quitter le territoire français mettent en difficulté à la fois les étrangers et les entreprises qui les emploient et qui sont à la recherche de salariés pour les taches qu’ils proposent.

Nous demandons d’aider les requérants à l’acquisition des papiers nécessaires à une relation normale entre le salarié et son employeur. Tout le monde peut y gagner.

Alain doit retravailler

Pour cela, nous demandons à M. le Préfet de l’Eure :

d’abroger l’obligation à quitter le territoire français (il en a l’autorité et peut le faire sans attendre qu’un juge vienne l’exiger)

de lui délivrer un titre de séjour définitif ;

et qu’il autorise Alain à travailler pour retrouver une vie normale et permettre à son entreprise de respecter ses engagements et éviter la catastrophe économique.



Posted in Démocratie | Leave a Comment »