CHAMPS LIBRES / LES VERTS – EUROPE ECOLOGIE

Citoyens, Associations et Verts, des pays d’Evreux Avre et Iton –

Un tramway nommé désir

Posted by bfen sur 15 décembre 2007

 

A trois mois des élections municipales, les membres du collectif Champs libres ont bien l’intention de peser dans la balance en « posant un autre regard sur Evreux et son agglomération ». A l’occasion de la réunion publique organisée samedi à Gravigny, le collectif présentera son projet pour un meilleur plan de transports en commun.

Emmené par Jean-Yves Guyomarch et Jacqueline Fihey, Champs libres estime en effet que « Ce dernier stagne depuis sept ans et ne répond plus aux enjeux de demain », assure le conseiller municipal faisant référence au réseau Trans Urbain créé en décembre 1985.

L’alternative proposée par Champs libres : un tramway pour Evreux.

« La ville et son agglomération sont parfaitement adaptées à la mise en place d’un tel service », estime Jean-Yves Guyomarch. Adaptées non seulement pour l’environnement mais aussi pour le développement économique et le lien social. « Le climat social s’aggrave.

La fracture entre les quartiers et les habitants se renforce malgré les opérations de renouvellement urbain et la politique de la ville », conçoit-il.

Pour lui, ce tramway serait un « point clé » qui va « redonner un sens au vivre ensemble en dynamisant le centre-ville et en créant du lien entre les quartiers », développe l’actuel conseiller municipal.
Idem concernant la protection de l’environnement : « La politique actuelle est trop modeste.

Le classement de zones Natura 2000 reste insatisfaisant en raison de la qualité de l’eau et de l’air », poursuite Jean-Yves Guyomarch.

Une vision utopique d’une nouvelle ville ? Champs libres sait qu’il ne sera pas facile de convaincre habitants et élus de la faisabilité d’une telle entreprise, surtout concernant son mode de financements.

D’autant que de mémoire de tramway, aucun n’a jamais été mis en service dans une si petite communauté de communes (environ 80 000 habitants).

Pourtant, le collectif croit « dur comme fer » au tramway et voit en ce mode de transport la solution qui pourrait répondre aux attentes d’une grande partie de la population : réduire le chômage, développer la culture, les loisirs, facilité d’accès à la santé (notamment avec la construction du nouvel hôpital de Cambolle), attirer les étudiants…

Et tout ceci grâce à seulement deux lignes qui traverseraient la cité. Autre membre du collectif, Yves Calonnec, conclut : « L’avantage est qu’il existe déjà les lignes ainsi que les plateformes d’échange.

Ce tramway aura la particularité d’être inauguré par ceux qui l’ont lancé ».

« Un projet de mandat », promet Jean-Yves Guyomarch.

Redonner un sens au vivre ensemble.

tram

Dans le projet qu’il présentera samedi, Champs libres envisage une ligne reliant l’hôtel de ville à l’hôpital de Cambolle. Le tramway pourrait-il passer dans la rue du 7e-Chasseur ?

C.R., Paris-Normandie , 14 décembre 2007

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :